Jacques LEJEUNE, Symphonie Romantique

1983
02m 44s
Réf. 00030

Notice

Résumé :

La Symphonie romantique (1983), est, comme l'indique son titre, un hommage à la musique romantique et plus particulièrement à Berlioz.

Type de média :
Date de diffusion :
1983
Personnalité(s) :

Éclairage

Durée totale : 40'40

La Symphonie romantique (1983), est, comme l'indique son titre, un hommage à la musique romantique et plus particulièrement à Berlioz. Les motifs de cuivres, tenues de cordes et autres éclats de voix utilisés comme matériaux de base proviennent principalement de la Symphonie Fantastique et de Roméo et Juliette. Ces éléments ont été "coloriés et multipliés" de façon à créer de nouveaux graphismes : trames d'irisations, saccades d'énergies, arpèges de ruptures, phénomènes de débits, grappes de vitesses, avant d'être traités par l'ordinateur et réorchestrés.

L'œuvre se compose de trois mouvements enchaînés :

1. Impressions chromatiques d'un soir d'été.

2. Romance à claire voie (8'26) : Composée à partir de deux fragments vocaux et d'une série de hachures cristallines. Après un sentiment d'attente, multiplication et accumulation de points : jeu du grain et de la grappe, de l'insecte et de l'essaim, concentration, éclatement et dispersion. Découpes et échancrures. Myriades de particules s'assemblant par affinité dans des espaces voisins, et formant flux et reflux.

3. Grand galop à Pandémonium.