Philippe LEROUX (entretien)

1998
26s
Réf. 00066

Notice

Résumé :

Interview extraite du CD-ROM "La Musique électroacoustique" Ed. Hyptique (2000)

Type de média :
Date de diffusion :
2000
Date d'événement :
1998
Personnalité(s) :

Éclairage

En 1978, il entre au CNSM de Paris dans les classes d'Ivo Malec, Claude Ballif, Pierre Schaeffer et Guy Reibel où il obtient trois premiers prix. Durant cette période, il étudie aussi avec Olivier Messiaen, Franco Donatoni, Betsy Jolas, Jean-Claude Eloy et Iannis Xénakis.

De1993 à 1995, il est nommé pensionnaire à la Villa Médicis.

Il est l'auteur d'une soixantaine d'oeuvres, pour orchestre symphonique, acousmatiques, vocales, pour dispositifs électroniques, et de musique de chambre.

Celles-ci lui ont été commandées par : le Ministère français de la Culture, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, La Südwestfunk de Baden Baden, l'IRCAM, Les Percussions de Strasbourg, l'Ensemble Intercontemporain, l'Ensemble 2e2m, l'Ina-GRM, le Nouvel Ensemble Moderne de Montreal, l'Ensemble Ictus, le Festival Musica, l'ensemble BIT 20, la fondation Koussevitsky l'Ensemble San Francisco Contemporary Music Players, l'ensemble Athelas, l'Orchestre Philharmonique de Nice, l'Orchestre National de Lorraine, le CIRM ainsi que par d'autres institutions françaises et étrangères.

Il a reçu de nombreux prix dont le prix Hervé Dugardin, le prix de « la meilleure création musicale contemporaine de l'année 1996 », le prix SACEM des compositeurs, le prix André Caplet, le prix Paul et Mica Salabert, et le prix Arthur Honegger de la Fondation de France pour l'ensemble de son oeuvre.

Il publie de nombreux articles sur la musique contemporaine, donne des conférences et cours de composition dans des lieux tels que l'Université de Berkeley Californie, Harvard, la Grieg Academie de Bergen, l'Université de Columbia à New-York, le Conservatoire Royal de Copenhague, la Fondation Royaumont, l'IRCAM, le Conservatoire Américain de Fontainebleau, les Conservatoires Nationaux supérieurs de Musique de Paris et de Lyon, le domaine Forget au Québec...

De 2001 à 2006 il enseigne la composition à l'IRCAM dans le cadre du cursus d'informatique musicale. En 2005 et 2006, il est également professeur de composition à l'Université Mac Gill de Montréal dans le cadre de la Fondation Langlois. De 2007 à 2009, il est en résidence à l'Arsenal de Metz et à l'Orchestre National de Lorraine. Depuis septembre 2009, il enseigne la composition à l'Université de Montréal (Canada).

Transcription

Philippe Leroux
Alors chaque compositeur poursuit un rêve. Le mien a toujours été d'inventer une musique basée sur le modèle de corps en mouvement. C'est une espèce de fantasme récurrent et très ancien chez moi que de vouloir composer une sorte de musique systémique où chaque oeuvre soit un corps musical complexe. J'entends corps au sens d'organisme vivant et autonome.