Kaffe MATTHEWS, Where are the wild ones

26 mars 2011
-
Réf. 00218

Notice

Résumé :

Une performance en douze pistes dans laquelle Kaffe Matthews tente d'inventer le langage silencieux des saumons qui remontent la rivière de Tynemouth jusqu'à Kielder water (dans le nord de l'Écosse). Toute la musique est produite à partir de captations aquatiques de la rivière Tyne en janvier et février 2010.

Type de média :
Date de diffusion :
26 mars 2011
Personnalité(s) :
Thèmes :

Éclairage

Dans le cadre du festival Présences électroniques 2011.

Toute la musique est produite à partir de captations aquatiques de la rivière Tyne en janvier et février 2010.

“De nos jours, dans les villes, on peut trouver un peu partout de la viande aigre-douce de poisson rose conditionnée sous cellophane. Cela s'appelle le saumon. Là-haut (en Écosse), j'ai découvert la vérité cachée de cette incroyable créature. Elle nage depuis le Groënland jusqu'à la rivière où elle est née pour se reproduire. Il semble que dès qu'ils ont décidé d'y retourner, les saumons retrouvent leur rivière grâce au goût de son eau. Naviguant à contre courant, ces poissons fins et résistants, franchissent les barrages, les chutes d'eau, les eaux calmes et les eaux peu profondes jusqu'à la source. Ils font cela en huit mois et sans manger.

Aujourd'hui, la Rivière Tyne voit passer dans ses eaux le plus grand nombre de saumons d'Atlantique du Royaume Uni. Les gens viennent du monde entier, payant des fortunes, pour pouvoir pêcher ces magnifiques créatures argentées, qu'ils doivent ensuite rejeter à l'eau.

J'ai décidé de faire le même voyage que ces poissons, me mettant à l'écoute de la puissance et la mélodie de ces eaux continuellement en mouvement. Incidemment, ma recherche a mis en avant que les saumons sont eux-mêmes parfaitement silencieux.”