Alejandro VIÑAO, The Baghdad Monologue

07 juin 2008
08m 24s
Réf. 00301

Notice

Résumé :

"The Baghdad Monologue est une composition de théâtre musical pour soprano et ordinateur. Le texte est principalement parlé et ponctuellement chanté. Le texte parlé s'intègre avec précision dans une structure rythmique issue de la partition électroacoustique."

Type de média :
Date de diffusion :
07 juin 2008
Personnalité(s) :
Thèmes :

Éclairage

"The Baghdad Monologue est une composition de théâtre musical pour soprano et ordinateur. Le texte est principalement parlé et ponctuellement chanté. Le texte parlé s'intègre avec précision dans une structure rythmique issue de la partition électroacoustique constituée d'une riche et complexe palette de sons.

Le texte explore une situation politique qui s'est répétée à travers les âges : l'intervention par la force des puissants dans le but de "protéger" ou "libérer" les faibles. Je voulais examiner l'idée que les puissants ont le droit, voire le devoir d'utiliser la force pour corriger ce qu'ils voient – ou prétendent voir – comme une mauvaise attitude, de la malchance ou l'incompétence des faibles. Ceux qui se trouvent dans la position d'intervenir aujourd'hui ont pris pour habitude de mettre en opposition toute une série d'arguments en faveur ou contre l'intervention par la force. Les personnes qui reçoivent une telle intervention se sentent d'ordinaire plus concernées par des questions de survie, des solutions pour échapper à la douleur et la mort, que par des arguments rhétoriques.

C'est la raison pour laquelle j'ai voulu examiner l'intervention principalement du point de vue de ceux qui la subissent plutôt que d'une perspective philosophique. Je me suis concentré sur l'expérience personnelle d'une femme qui perçoit cette intervention, en juxtaposant sa condition avec la rhétorique et les justifications motivant cet agissement. Mon intention est que la situation dramatique développée dans le texte fasse référence, autant que possible à l'intervention en général et non pas exclusivement à la guerre actuelle en Irak."

(Alejandro Viñao)