François BAYLE, Toupie dans le ciel

21 janvier 1979
05m 53s
Réf. 00312

Notice

Résumé :

"La substance de cette musique extraordinaire a été élaborée à partir d'un réel son de toupie, d'un pattern mélodicorythmique simple et de flux électroniques."

Type de média :
Date de diffusion :
21 janvier 1979
Personnalité(s) :

Éclairage

"La substance de cette musique extraordinaire a été élaborée à partir d'un réel son de toupie, d'un pattern mélodicorythmique simple et de flux électroniques. Il y a ici une inversion des modes de jeux traditionnels de la musique. Alors que les hauteurs et le balancement rythmique restent imperturbablement les mêmes – ce qui peut faire entendre cette musique comme "minimale" – les variations (accentuations, désynchronisations, variations de densités, de mobilités, etc.) créent un bougé incessant, rendant la matière sonore quasi vivante, se réaffirmant toujours, toujours la même, toujours renouvelée. Notre écoute se trouve prise dans un nid sonore, délimité dans le grave par une pédale roulante, et dans l'aigu par un roucoulement ininterrompu, volubile et irisé, qui enfle et décroît en continu.

Mais si cette musique est une berceuse, c'est de celle d'un tigre dont il s'agit ! Cette protection recèle une férocité et une menace d'autant plus puissante qu'elle ne se montre pas au grand jour. Elle n'est interrompue que par de grands sons en arche frottés-roulés, qui passent lentement, et déclenchent parfois des déflagrations électriques qui s'élèvent en zigzags. Au cours de ces failles sonores, (que l'auteur nomme des "ciels"), "tout à coup de la liberté, de la légèreté surgit.""

(François Bayle)