Pierre HENRY, Comme une symphonie, (envoi à Jules Verne)

03 décembre 2005
04m 56s
Réf. 00365

Notice

Résumé :

"Jules Verne a conçu ses aventures comme une vaste symphonie à travers le monde. Les évocations de son univers et de ses voyages ont marqué mon enfance. Nombre de ses romans se sont infiltrés dans mon imaginaire. Tout ce matériau merveilleux m'a fai t rêver à un moment où la musique, peu à peu, naissait en moi. Aujourd'hui le souvenir de plus de vingt-cinq romans visionnaires et mythiques ont orienté cet hommage à Jules Verne."

Type de média :
Date de diffusion :
03 décembre 2005
Personnalité(s) :

Éclairage

Durée Totale 57'50

Nouvelle version, première audition

Successivement:

1 - Autour de la Lune

2 - Les cinq cents millions de la Bégum

3 - La chasse aux météores

4 - Le château des Carpathes

5 - L'île à hélice

6 - Le tour du Monde en 80 jours

7 - L'Ile mystérieuse

8 - Robur le Conquérant

"Jules Verne a conçu ses aventures comme une vaste symphonie à travers le monde. Les évocations de son univers et de ses voyages ont marqué mon enfance. Nombre de ses romans se sont infiltrés dans mon imaginaire. Tout ce matériau merveilleux m'a fai t rêver à un moment où la musique, peu à peu, naissait en moi. Aujourd'hui le souvenir de plus de vingt-cinq romans visionnaires et mythiques ont orienté cet hommage à Jules Verne. J'ai élaboré cette musique à partir de 8 ouvrages qui sont les amorces des 8 séquences de ce poème musical.

Huit séquences, huit situations : un cosmos, une cité de l'acier, une chasse, un château, une île, une course, un mystère. En fait, une musique à programme avec son horloge, ses péripéties, ses ostinatos, ses péroraisons, ses contrastes, ses fonctions tonales suspendues puis interrompues, ses crescendos, ses transitions intempestives.

"Comme une symphonie" est ma nouvelle chevauchée fantastique commentée et dramatisée par la musique d'Anton Bruckner. Pendant que Jules Verne écrivait ses livres, Bruckner composait ses symphonies. Il y a, pour moi, concordance de modernité.

J'ai disséqué, répété, remonté, contrarié, mis en boucle des fragments magnétiques choisis dans ses 9 symphonies.

J'ai repéré à la loupe ses hymnes à l'unisson, ses gigues gracieuses, ses fanfares éoliennes. J'ai filé les largos, j'ai évité les cadences, j'ai interrompu les résolutions. Lignes accidentelles en zig-zag. Dialogues d'éclipses, fugues à mille sujets. J'ai grimpé des échelles tonales, sans écho et puis avec écho. J'ai dégradé par degrés conjoints tout un climax de sons frappés, comme des traits de bâtons en mesure. Canons carillonneurs. Capricios de croches en diaphonie. J'ai donné l'accolade à tous ces intervalles, disjoints, perpétuels. Une sorte de carcasse prodigieuse."

(Pierre Henry)

La première version de "Comme une symphonie" a été créée le 3 avril 2005 à la Maison de la culture d'Amiens dans le cadre du Festival de musiques de jazz et d'ailleurs pour célébrer le centenaire de la mort de Jules Verne.