Daniel TERUGGI, Birds

2006
05m 08s
Réf. 00380

Notice

Résumé :

"Il a souvent été dit que les oiseaux font de la musique en chantant. Ce sont nos oreilles qui font de leur chant une musique probable. Ou bien l'oiseau serait le sublime modèle qui a introduit la pensée musicale dans l'esprit de l'homme ?"

Type de média :
Date de diffusion :
2006
Personnalité(s) :

Éclairage

Durée totale : 18'

"Il a souvent été dit que les oiseaux font de la musique en chantant. Ce sont nos oreilles qui font de leur chant une musique probable. Ou bien l'oiseau serait le sublime modèle qui a introduit la pensée musicale dans l'esprit de l'homme ?

Avant de faire des chants, les oiseaux font des sons, tous différents, tous semblables. Différents dans les déclinaisons, semblables dans le spectre, des signaux avant tout. C'est sur ces signaux que j'ai travaillé, à partir desquels la matière musicale de mon chant s'est construite. Des chants d'oiseaux reconnaissables, il y en a peu dans Birds, c'est leur son qui m'a intéressé et moins la situation dans laquelle ils chantent.

Comme beaucoup de sons de la nature, le chant des oiseaux propose un environnement qui détourne l'attention musicale, il ne faut donc pas chercher à y trouver des oiseaux ; j'ai utilisé leurs sons, ce sont des signaux qui excitent notre perception. Quand chants d'oiseau il y a, c'est un doux environnement, une sorte d'oasis sonore qui met en marche tous nos atavismes perceptuels.

Il n'y a pas d'histoire non plus ; comme souvent dans ma musique il y a évolution, enchaînements, constructions à partir des sons et pas de leur signification. La signification se construit, s'enchevêtre dans des structures faisant partie de notre écoute musicale."

(Daniel Teruggi)