Kasper T. TOEPLITZ, Lärmesmitte pour solo basscomputer

10 mars 2006
04m
Réf. 00411

Notice

Résumé :

"L'utilisation de l'ordinateur comme instrument principal – autant instrument de la pensée de la musique qu'instrument de scène – m'a ouvert à des possibles jusque là inatteignables : microtons, polyphonie quasi infinie, "nuages sonores", notions de densités, de registres..."

Type de média :
Date de diffusion :
10 mars 2006
Personnalité(s) :
Thèmes :

Éclairage

Durée Totale 24'41

"Au tournant du siècle – du millénaire – j'abandonnais presque totalement la basse électrique, mon instrument de prédilection jusqu'alors, qui me paraissait trop ancré dans une histoire du XXe siècle, trop assujetti à des "rites" guitaristiques, pas suffisamment en prise avec le "maintenant", pour n'utiliser comme instrument de scène, pour le live, que l'ordinateur.

L'utilisation de l'ordinateur comme instrument principal – autant instrument de la pensée de la musique qu'instrument de scène – m'a ouvert à des possibles jusque là inatteignables : microtons, polyphonie quasi infinie, "nuages sonores", notions de densités, de registres...

Et puis, à nouveau, l'envie d'hybrider ces possibles avec la basse – comme des retrouvailles – mais une basse repensée, que ce soit dans sa forme, sa lutherie électronique, ses possibles.

Une autre conséquence du travail avec l'ordinateur comme instrument principal a été ma fascination croissante pour le bruit, jusqu'à en faire, dans ses diverses déclinaisons et couleurs (blanc, noir, gris, fractal...) ma source sonore unique – filtrée, sculptée, travaillée en temps réel – pas question de diffuser des sons préparés dans le calme. Tout se joue dans le temps de la musique."

(K. T. Toeplitz)