Natasha BARRETT, Hommage à Parmerud (The fabulous Mr. P.)

2005
04m 54s
Réf. 00418

Notice

Résumé :

"A un moment donné, Åke Parmerud et moi avons décidé de nous lancer dans un projet où nous laisserions de côté les matériaux musicaux de base, pour composer à partir de nos inspirations respectives."

Type de média :
Date de diffusion :
2005
Personnalité(s) :

Éclairage

Durée Totale 15'24

A un moment donné, Åke Parmerud et moi avons décidé de nous lancer dans un projet où nous laisserions de côté les matériaux musicaux de base, pour composer à partir de nos inspirations respectives. Afin de nous guider, nous avons établi une liste de règles, sorte de "10 commandements", qu'il nous faudrait suivre. L'une de ces règles était que nous devions utiliser des matériaux "nouveaux". Åke ne suivit pas du tout cette première règle, puisque les nombreux matériaux qu'il me donna avaient pour moi des sonorités que l'on retrouvait dans toute la musique acousmatique qu'il avait composée depuis le début des années 90. J'ai donc moi aussi décidé d'enfreindre les règles et j'ai utilisé ces mêmes matériaux pour plagier les anciennes créations de Åke. En partant de ce principe, il était clair pour moi que je devais composer une œuvre structurée à la manière d'une exposition : le visiteur explore la musique, composée de trois pièces - Les Objets Obscurs, Grains of Voice et Jeux Imaginaires –. Comme lorsque l'on joue des installations sonores et que le son de l'installation qui se termine se mêle à celui de celle qui démarre, les fragments plagiés dans Hommage à Parmerud (The Fabulous Mr Parmerud) sont remixés et s'ordonnent peu à peu de façon confuse pour créer une sorte de cliché, une ambiance, des atmosphères et des passages de gravité. L'application de mon propre matériel musical aux modes de transformation non stylistiques du son de Parmerud guide l'auditeur à travers la musique grâce à ce que j'entends. Ceux qui connaissent la musique de Parmerud le percevront tout à fait. Quant à ceux qui ne la connaissent pas, j'espère au moins leur donner l'occasion d'une expérience intéressante d'un point de vue auditif. La musique de Hommage à Parmerud ne répond pas à une nouvelle voie créative : elle est à la fois une rétrospective de l'œuvre d'un compositeur et le point culminant qui marque la fin d'une période stylistique de mon propre travail.