Luc FERRARI, Porte ouverte sur la ville

1996
11m 34s
Réf. 00624

Notice

Résumé :

Porte ouverte sur la ville est une apparition, une déambulation dans une ville sonore. Construction faîtes de bribes du monde. Une musique abstraite en guise d'architecture, qui dessine les perspectives, les espaces, isole parfois, et réunis finalement.

Type de média :
Date de diffusion :
1996
Personnalité(s) :

Éclairage

Né en 1929 à Paris, Luc Ferrari est un compositeur singulier. Après des études musicales au Conservatoire de Paris, il avait le profil du compositeur de musique sérielle, mais sa rencontre avec Edgar Varèse en 1954 à New-York, puis avec Pierre Schaeffer l'oriente sur des voies inédites.

Il participe aux recherches du GRM de 1958 à 1966 mais prend de la distance avec la musique concrète dès 1963 avec la composition Hétérozygote. En réintroduisant les sons qui font sens (ambiances ou voix) dans son discours musical, il invente ainsi la musique anecdotique.

En 1967, avec Presque Rien, il offre une rupture complète avec le GRM et le travail de Pierre Schaeffer. A partir des années 70, il investit dans des moyens de productions pour des pièces électroacoustique et radiophonique.

Avec l'invention du magnétophone, Ferrari va pouvoir explorer le monde, et enregistrer jusqu'au sons de l'intime. Pour les recomposer avec philosophie et humour.

WDR, Studio de musique électronique