Györgi LIGETI, Artikulation

1958
03m 51s
Réf. 00633

Notice

Résumé :

« Ma musique donne l'impression d'un courant continu qui n'a ni début ni fin. Sa caractéristique formelle est le statisme, mais derrière cette apparence, tout change constamment. ».

Type de média :
Date de diffusion :
1958
Personnalité(s) :

Éclairage

Györgi Ligeti est un compositeur hongrois né en 1923 naturalisé autrichien en 1967. Il entame ses études au conservatoire en Roumanie avant que la Seconde Guerre mondiale ne les interrompe. En 1945, il reprend ses études musicales à Budapest à l'Académie Franz Liszt puis à partir de 1950 y enseigne l'harmonie, le contrepoint et la composition. S'inspirant de Bartòk et des musiques populaires hongroises, roumaines et arabes il compose Premier Quatuor à cordes, Métamorphoses nocturnes (1953-1954).

Bien qu'il soit un compositeur prolifique, il se sent anachronique et marginal face au grand mouvement moderne occidentaux. Il cherche donc à développer un style propre.

En 1956 les émeutes et la découverte du travaille de Karlhein Stockhausen mettront un terme à son séjour hongrois. Il intègre le studio de Cologne où il rencontre Pierre Boulez, Luciano Berio, Mauricio Kagel et la technique sérielle.

Deux ans après son arrivée à Cologne au 'Studio für Elektronische Musik' (WDR), il compose en 1958 Artikulation.

Il s'installe à Vienne en 1959 et acquiert la nationalité autrichienne. Peu à peu, Ligetti laissera de côté la mélodie et l'harmonie au profit des couleurs sonores dans des œuvres statiques, aboutissant, en 1961, à Atmosphères, son œuvre manifeste.

« Ma musique donne l'impression d'un courant continu qui n'a ni début ni fin. Sa caractéristique formelle est le statisme, mais derrière cette apparence, tout change constamment. ».

Depuis lors, presque chacune de ses œuvres est un événement. On souligne souvent son indépendance, en partie expliquée par la marginalité musicale de départ. On peut également méditer sur les propos du compositeur :

Je suis né en Transylvanie et suis ressortissant roumain. Cependant, je ne parlais pas roumain dans mon enfance et mes parents n'étaient pas transylvaniens. [...] Ma langue maternelle est le hongrois, mais je ne suis pas un véritable Hongrois, car je suis juif. Mais, n'étant pas membre d'une communauté juive, je suis un juif assimilé. Je ne suis cependant pas tout à fait assimilé non plus, car je ne suis pas baptisé.

WDR, Studio de musique électronique