Piotr KAMLER, Galaxie

01 janvier 1964
07m 09s
Réf. 00826

Notice

Résumé :

"Entre le désir et le spasme, entre la puissance et l'existence, entre l'essence et la chute, tombe l'ombre". C'est autour de cette citation de T-S ELIOT que se développe le film abstrait de Piotr KAMLER baignant dans une couleur à dominance rouge tant au niveau des arrières plans qu'au niveau des formes qui traversent l'écran afin d'évoquer de façon abstraite la vie et la puissance d'une forme rouge, lointaine galaxie, sur laquelle des éléments extérieurs, envahisseurs, apportent l'ombre et la destruction.

Type de média :
Date de diffusion :
01 janvier 1964
Thèmes :

Éclairage

Film expérimental dont la diffusion à la télévision n'est pas mentionné dans le catalogue du Service de la Recherche et qui condense les travaux de recherche fondamentale audiovisuelle sur les notions d'objets visuels et sonores.

La musique de François BAYLE, tout comme le film de KAMLER, se déploie essentiellement à partir de trois éléments audiovisuels saillants : un arrière plan qui se développe tout au long du film qui se présente sous la forme d'une trame sonore ralentie obtenue, semble-t-il, à partir de tenues d'orgue mélangées avec des sons bruités pour accompagner la traversée des nuages de matières rouges, des sons percussifs en delta, joués à l'endroit à l'envers pour ponctuer l'apparition de formes moins nébuleuses à l'image, puis des sonorités qui rappellent l'amplitude et la dynamique du langage parlé improbable par le biais du filtrage pour figurer des fourmillements de matière et de formes qui dansent sur l'écran.

Cette approche audiovisuelle n'est pas sans rappeler Lignes et points, autre expérience audiovisuelle majeure qui réunit de nouveau Piotr KAMLER et François BAYLE.

Production : Production propre

Société de programme : Office Radio Télévision France

Fonds : RTF/ORTF