Dimitri COPPE, Hg 80 (festival PRÉSENCES électronique)

17 février 2005
-
Réf. 00912

Notice

Résumé :

Extrait de la pièce présentée lors du festival PRÉSENCES électronique le jeudi 17 février 2005 à 20h30, salle Olivier MESSIAEN à la Maison de Radio France.

Type de média :
Date de diffusion :
17 février 2005
Personnalité(s) :
Thèmes :

Éclairage

BIOGRAPHIE : Dimitri COPPE

Une démarche fondée sur l'empreinte énergétique d'événements acoustiques, traces devenues malléables. Une recherche sur le mouvement, révélé dans le comportement dynamique des formes sonores, et sur le geste comme relation en devenir. Une pratique développée à travers la composition, l'improvisation et l'interprétation (Bayle, Fort, Henry, Xénakis...).

Une démarche en cours pour laquellle la pratique de concert, moment privilégié d'un partage et lieu d'adéquation entre une expérience de laboratoire et son déploiement dans un cadre plus vivant, est essentielle.

Prix supérieur en composition au Conservatoire de musique de Mons, licence en musicologie à l'université de Bruxelles ; activités pédagogiques (composition et projection en Conservatoire, stages d'été, séminaires ...) ; fondateur d' Arsis-thesis (studio multiphonique et dispositif de concert).

 

NOTICE : Hg 80

(1999)

19'40

Hg 80 est un jeu de forces qui organisent un espace. Hg 80 œuvre sur des intervalles, œuvre sur la densité, œuvre sur une dynamique incluant nœuds et lacunes géographiques. Hg 80 est un principe spiralé pour exprimer l'indicible, un geste non fini et pourtant entier.

Hg 80, quatrième mouvement d'En substance, a été composé au studio Arsis-thesis avec le soutien du Ministère de la Communauté Française de Belgique- Direction générale de la Culture.