Morton SUBOTNICK, Silver Apples of the Moon (festival PRÉSENCES électronique)

05 avril 2013
-
Réf. 01040

Notice

Résumé :

Extrait de la pièce présentée lors du festival PRÉSENCES électronique le vendredi 5 avril 2013 à 20h, Nef Curial au CENTQUATRE (Établissement Artistique de la ville de Paris).

Type de média :
Date de diffusion :
05 avril 2013
Personnalité(s) :

Éclairage

BIOGRAPHIE : Morton SUBOTNICK

Morton Subotnick est un compositeur de musique électronique américain né le 14 avril 1933 à Los Angeles. Il est principalement connu pour Silver Apples of the Moon, la première oeuvre de musique électronique publiée sur un grand label (Nonesuch Records).

Il a longtemps enseigné au California Institute of the Arts. Il a aussi cofondé le San Francisco Tape Music Center en 1962 avec Ramon SENDER.

Il a beaucoup travaillé avec sa femme Joan LA BARBARA. En 1966, il s'installe à New York pour travailler en tant que directeur musical du Lincoln Center Rep Company.

 

NOTICE : Silver Apples of the Moon

(1967)

Spatialisation : Marc BATTIER

Silver Apples of the Moon est l'une des oeuvres marquantes de la musique pour synthétiseur.

Réalisée en 1967 par Morton SUBOTNICK, elle remplit les deux faces d'un disque 33 tours : c'est l'une des premières fois qu'une musique est ainsi composée exclusivement pour le disque. Silver Apples of the Moon fut un succès pour le compositeur, mais aussi parce qu'avec ce disque, le public commença à se familiariser avec les sonorités du synthétiseur.

Publié un an avant Switched on Bach, grand succès populaire réalisé par Walter/ Wendy CARLOS, jamais un disque de synthétiseur n'avait été ainsi diffusé. Morton SUBOTNICK fut celui qui favorisa l'invention du synthétiseur de Donald BUCHLA : alors qu'il animait, avec Pauline OLIVEROS et Ramon SENDER, le San Francisco Tape Music Center, il voulut se débarrasser des vieilles techniques du montage des bandes magnétiques au profit d'un instrument électronique permettant de produire avec virtuosité des textures électroniques complexes.

Ce fut BUCHLA qui apporta la réponse avec le Modular Electronic Music System, connu sous le nom de Buchla 100. Celui-ci, comme les générations suivantes, devint l'instrument principal de SUBOTNICK : cinquante ans après, il s'en sert encore en concert. Lorsque SUBOTNICK quitta San Francisco pour partir vivre à New York, il installa un BUCHLA dans son studio et c'est avec cet instrument qu'il réalisa Silver Apples of the Moon, conçu pour les deux faces d'un disque 33 tours. Il composa ensuite plusieurs oeuvres pour le disque, comme The Wild Bull ou Touch. L'oeuvre s'est inspirée d'un poème de William Butler YEATS où l'on trouve ce vers “the silver apples of the moon”, en réponse aux “golden apples of the sun”, et qui symbolise le passage heureux des nuits et des jours.