Luc FERRARI, Hétérozygote, 1964 (diffusion lors du festival PRÉSENCES électronique 2006)

09 mars 2006
-
Réf. 01045

Notice

Résumé :

Extrait de la pièce diffusée lors du festival PRÉSENCES électronique le jeudi 9 mars 2006, salle Olivier MESSIAEN de la Maison de Radio France. Oeuvre de 1964.

Type de média :
Date de diffusion :
09 mars 2006
Personnalité(s) :

Éclairage

NOTICE : Hétérozygote

1963–1964, 26'19

Composé entre décembre 1963 et mars 1964

Hétérozygote en biologie signifie : plante dont l'hérédité est mixte. Ceci veut dire que dans cette composition, l'expérience tentée est de fabriquer un langage se situant à la fois sur le plan musical et sur le plan dramatique. On pourrait appeler ce genre de musique “Musique Anecdotique” car, si l'organisation des événements est purement musicale, leur choix propose des situations se justifiant sur deux plans : celui de la musique et celui de l'anecdote. L'anecdote est pourtant assez peu formulée et est susceptible de diverses interprétations. L'auditeur est alors invité à s'imaginer sa propre anecdote en rejetant – si besoin est – celle que l'auteur propose.

Plus exactement, l'auteur propose un complexe anecdotique pouvant avoir plusieurs significations. L'oeuvre précédée par une ouverture est composée de huit tableaux séparés ou non par des intermèdes.

Et, si on veut pousser plus loin le paradoxe, on peut dire que les titres des tableaux sont facultatifs et que les intermèdes sont aussi des tableaux, etc.

Voici les titres proposés par l'auteur :

Ouverture

1er tableau : La Flûte et le Manitou

intermède 1

2e tableau : Les Météores

3e tableau : La Plage

intermède 2

4e tableau : La Grotte (ou Mise en Ordre)

5e tableau : Arithmétique

6e tableau : De l'Aube à Midi sur le Marché

intermède 3

7e tableau : La Prison

intermède 4

8e tableau : Géométrie du Ciel