Eliane RADIGUE, L'île re-sonante (festival PRÉSENCES électronique)

27 mars 2011
-
Réf. 01047

Notice

Résumé :

Extrait de la pièce diffusée lors du festival PRÉSENCES électronique le dimanche 27 mars 2010 à 16h, salle 400 du CENTQUATRE (Établissement Artistique de la ville de Paris).

Type de média :
Date de diffusion :
27 mars 2011
Personnalité(s) :

Éclairage

BIOGRAPHIE : Eliane RADIGUE

Eliane RADIGUE est née à Paris. Elle a étudié les techniques de la musique électroacoustique au “Studio d’Essai” de la RTF sous la direction de Pierre SCHAEFFER et Pierre HENRY (1956-57). Mariée au peintre sculpteur Arman, elle consacre une dizaine d’années à leurs trois enfants. Elle deviendra ensuite l’assistante de Pierre HENRY au studio Apsome en 1967-68. Elle a été en résidence à l’école des Arts de l’Université de New-York (1970-71), à l’Université de l’Iowa, à l’Institut d’Arts de Californie et au College Mills en 1998.

Elle crée des environnements sonores constitués de bandes sans fin de différentes durées se désynchronisant progressivement. Ces oeuvres sont présentées dans des galeries et musées à la fin des années 60. Depuis 1970, elle est liée au ARP Synthesizer et à la bande magnétique en de nombreuses créations depuis Chry-ptus (1970) jusqu’à la Danse des Dakinis (1998). Ses concerts d’une extrême sobriété, quasiascétique, sont constitués d’un flot sonore continu, sans cesse changeant, d’une extrême lenteur, la transformation s’effectuant dans lamasse sonore même.

 

NOTICE : L'île re-sonante

Projet né en novembre 1998, pour le CNMAT à Berkeley et David Wessel son directeur.

D'abord Isle Sonante en référence à Jules Verne, Rabelais, Herman Melville... mais aussi un titre qui semblait tellement approprié au lieu, accroché au flanc d'une colline auquel une passerelle donne accès. Michel Chion m'avait aimablement autorisé à co-utiliser ce titre. Je l'en remercie. Puis devenu Re-Sonante d'évidence, en cours d'élaboration, un Re-Tour aux sources sonores analogiques, après une longue tentative totalement échouée de conversion aux médiums MIDI et autres modes numériques.

Merci à Gérard Pape d'avoir proposé la réhabilitation du “Serge Modulator” et David Jisse de l'avoir accueilli dans son studio. Les heures passées avec le “Serge”, ce magnifique instrument m'ont ramenée quelques décades en arrière, à l'époque de ma découverte du ARP.

J'ai pu ainsi essayer de conjuguer les qualités de ces deux instruments parmi les meilleurs de cette génération, leur âge étant sensiblement le même...

Re-Sonante également la conception de cette pièce, une construction très classique dans laquelle la 1e partie et la 3e partie se reflètent comme dans le miroir d'un lac que représenterait la partie centrale.

Eliane RADIGUE