Parcours thématique

Corps slogan

Introduction

Prenant modèle sur les stratégies activistes mises en œuvre par les mouvements pour les droits civiques et par les courants féministes qui s'affirment aux États-Unis dès le milieu des années 1960, de nombreuses artistes sont attirées par le potentiel artistique et idéologique de la performance, comme mode de production et d'expérimentation échappant aux conventions du milieu et du marché de l'art. Ces artistes mettent en avant la force politique du corps, qui devient le lieu du discours, la scène privilégiée de remise en question des tabous et des stéréotypes liés à la représentation du corps des femmes et à l'ordre patriarcal. À travers des actions qui renouent avec la dimension libératrice du " Théâtre de la cruauté " d'Antonin Artaud, elles font de leur propre corps le matériau même de l'art. L'enjeu plus global devient, selon l'artiste Kiki Smith, " de savoir comment représenter un corps, qu'il soit masculin ou féminin, pour en faire une expérience humaine et créer une empathie, une identification. Les hommes ont été capables de rechercher cela en figurant le corps des femmes. Je pense qu'il est désormais temps pour les femmes d'apporter leur propre vision*. "

  • Valérie Da Costa, " Entretien avec Kiki Smith. Corps à corps ", Particules, n° 16, octobre-novembre 2006, p.6.

Chronologie

**1961 ** : Création à New York du Judson Dance Theater – par Yvonne Rainer, Trisha Brown, Lucinda Childs et Simone Forti, entre autres –, qui revendique la primauté du corps comme lieu de l'expérience, de la pensée et de la compréhension du monde.

**1964 ** : Au premier Festival of Free Expression à l'American Center de Paris, Carolee Schneemann présente Meat Joy, manifeste d'une sexualité féminine assumée, qui est taxé de pornographie. Un an après, Yoko Ono présente la performance Cut Piece au Carnegie Hall de New York : elle invite les spectateurs à découper les vêtements qui la couvrent, à les tailler en pièces afin de la mettre à nu.

**1971 ** : Apparition en France de la notion d'art corporel à laquelle fait écho la revue artiTudes de François Pluchart. L'année suivante, Annette Messager réalise Les Tortures volontaires, œuvre photographique qui met en scène les stéréotypes de beauté imposés aux femmes par le biais des médias.

**1977 ** : Orlan réalise la performance Le Baiser de l'artiste à la FIAC, au Grand Palais, et Action Orlan-corps. MesuRage du Centre Pompidou, Paris. Elle initie deux ans plus tard un festival de performances à Lyon qui invite, entre autres, Lygia Clark, Rebecca Horn, Hannah Wilke, Alina Szapocznikow.

**1984 ** : Exposition " Difference. On Representation and Sexuality ", New York, New Museum of Contemporary Art, qui présente des œuvres de Mary Kelly, Sherrie Levine, Martha Rosler.

**1990 ** : Beatriz Colomina organise à la Princeton University School of Architecture, dans le New Jersey, le symposium Sexuality and Space .

**1995 ** : L'exposition " Femininmasculin. Le sexe de l'art " au Centre Pompidou, Paris, aborde l'art dans la perspective de la différence sexuelle et la façon dont les œuvres sont traversées par la question du genre. Elle présente des œuvres de Lynda Benglis, Nancy Spero, Marlene Dumas, Zoe Leonard, Jana Sterbak, Kiki Smith, Ana Mendieta...

**2001 ** : Publication de La Vie sexuelle de Catherine M.  de Catherine Millet, critique d'art et fondatrice d' Art Press .

**2008 ** : L'exposition " Female Trouble. Die Kamera als Spiegel und Bühne weiblicher Inszenierungen ", Pinakothek der Moderne, Munich, présente des photographies et vidéos de Claude Cahun, Florence Henri, Cindy Sherman, Sarah Lucas, Pipilotti Rist, œuvres centrées sur la notion d'autoportrait et de fiction autobiographique.

**2009 ** : À la Biennale de Venise, Yoko Ono remporte le Lion d'or pour l'ensemble de son œuvre.

Grande galerie

ORLAN, <i>Action ORLAN-CORPS. MesuRage du Centre Georges Pompidou</i> (Détail)

ORLAN, Action ORLAN-CORPS. MesuRage du Centre Georges Pompidou (Détail)
[Oeuvre exposée]

Titre complet : Action ORLAN-CORPS. MesuRage du Centre Georges Pompidou, Paris, 2 décembre 1977 (Détail)

(Détail : Robe des MesuRages)

Série de 12 photographies noir et blanc, 38x58 cm et 58x38 cm (hors cadre) ;

Robe des MesuRages, 1977 : 2 éléments en drap sous Plexiglas fixés sur socle ;

Dans une certaine mesure la mesure est comble : constat du MesuRage et relique du liquide de rinçage de la robe des MesuRages, 2 décembre 1977: constat encadré, petit chevalet, fiole en verre et liquide, photographie noir et blanc contrecollée sur carton

ORLAN-CORPS brandit le liquide de rinçage: découpe d’un tirage baryté contrecollé sur Dibond puis sur bois peint, 205x42x1,8 cm

Plaque commémorative du MesuRage, 1978: cuivre gravé, plaque de travertin, 40x51x2 cm ;

6 petits tirages originaux issus de l'action du 2 décembre 1977, épreuves gélatino-argentiques, 8,8x12,8 cm (chaque)

Tentative de relativisation de la "grandeur" de nos institutions, photographie, 42x29,5 cm [don de l'artiste]

Feuille de constat de l'action du 2 décembre 1977

02 déc 1977
-
Fiche (00053)
ORLAN, <i>Le Baiser de l'artiste</i>

ORLAN, Le Baiser de l'artiste
[Archive]

Au Grand Palais à Paris se tient la Foire Internationale d'Art Contemporain (FIAC). L'artiste ORLAN y propose sa performance : un "baiser de l'artiste" à 5 francs.

30 oct 1977
02m 24s
Fiche (00158)
ORLAN

ORLAN
[Portrait]

Portrait de l'artiste réalisé à l'occasion de l'accrochage "elles@centrepompidou".

2009
01m 30s
Fiche (00269)

Salle 11.A. La Belle et la Bête

Le portrait, libéré des conventions du genre et de la tentation mimétique, devient l'espace plastique de la conciliation des contraires, hybridant stéréotypes et formes refoulées. Ainsi, dans ses Self-Hybridation, Orlan interroge les canons de la représentation du visage à travers le temps et les civilisations ; dans Sans titre, # 141, 1985, Cindy Sherman sonde les zones d'ombre entre beauté et monstruosité. Zoe Leonard remet en question les identités sexuelles et la notion même d'identité féminine, assimilées à une construction sociale. Elle se saisit de la tragédie d'un corps mutilé pour dresser un réquisitoire contre notre société, souvent incapable d'intégrer la différence autrement que sous couvert d'études scientifiques. La cartographie émotive des dessins et autoportraits de Louise Bourgeois tisse des correspondances avec la vidéo de Tania Bruguera !Pais mio, tan joven, no sabes definir!, 2001, où l'anxiété vient affleurer sur un visage, dont la bouche déformée communique un douloureux langage, compréhensible par tous.

Marina Abramovic, <i>Art Must Be Beautiful... Artist Must Be Beautiful...</i>, 1975 (Extrait)

Marina Abramovic, Art Must Be Beautiful... Artist Must Be Beautiful..., 1975 (Extrait)
[Oeuvre exposée]

Vidéo, PAL, noir et blanc, son, 14'05''

(Extrait de A Performance Anthology, Vol.1, 1975-1980)

1975
-
Fiche (00001)
Zoe Leonard, <i>Preserved Head of a Bearded Woman (Musée Orfila)</i>, 1991

Zoe Leonard, Preserved Head of a Bearded Woman (Musée Orfila), 1991
[Oeuvre exposée]

5 épreuves gélatino-argentique

De gauche à droite : 85x62 cm ; 60x41 cm ; 77,8x53,3 cm ; 90x61,6 cm ; 67,3x47 cm

1991
-
Fiche (00040)
Valérie Belin, <i>Sans titre, no 7</i>, 2003 (de la série <i>Mannequins</i>, 2003)

Valérie Belin, Sans titre, no 7, 2003 (de la série Mannequins, 2003)
[Oeuvre exposée]

Épreuve gélatino-argentique

158,5x128,8 cm

2003
-
Fiche (00013)
Valérie Belin

Valérie Belin
[Portrait]

Portrait de l'artiste réalisé à l'occasion de l'accrochage "elles@centrepompidou".

2009
01m 30s
Fiche (00252)

" Pour le sujet masculin du désir, le trouble fait scandale quand un " objet " féminin, avec une capacité d'agir inattendue, fait irruption sans crier gare, soutient son regard, regarde à son tour, défiant par là la place et l'autorité du point de vue masculin. "

Judith Butler, Préface à Gender Trouble: Feminism and the Subversion of Identity, London & New York, Routledge, 10th anniversary edition, 1999.

Salle 11.B. Corpographie

Comme un sismographe des émotions du corps, le dessin ou la peinture proposent une transposition des sensations souvent plus intimiste que spectaculaire. Judit Reigl exprime les sources vives de la peinture à travers une œuvre pulsionnelle, le support se faisant chair. Par sa finesse, ses transparences, le papier peut aussi devenir peau, comme dans le fusain sur calque de Chloe Piene où l'on "voit à travers la peau les structures du corps, l'ossature. Qu'il [le dessin] réunisse le visible et l'invisible" ; ou encore le dessin d'Adriena Šimotová Attouchement de la terre, 1985, réalisé à même le sol, et gardant l'empreinte du contact avec la terre. L'intérêt de cette artiste pour les gestes élémentaires, qu'elle montre par fragmentation, est partagé par Anne-Marie Schneider, Natacha Nisic ou Suzanne Lafont, qui inventent une poétique sensible du corps au quotidien, en laquelle celui-ci devient, selon les mots de la photographe Isabelle Waternaux, "le lieu de l'extériorité de l'être et de l'intériorité du monde".

Marlene Dumas, <i>Labelled</i>, 1998

Marlene Dumas, Labelled, 1998
[Oeuvre exposée]

Encre et peinture acrylique sur papier

125x70 cm

1998
-
Fiche (00022)
Kiki Smith, <i>Lying with the Wolf</i>, 2001

Kiki Smith, Lying with the Wolf, 2001
[Oeuvre exposée]

Encre et mine graphite sur papiers découpés et collés sur papier Népal

192x223,5 cm

2001
-
Fiche (00067)
 Françoise Janicot,<i> "L'encoconnage", n°1</i>, 1972

Françoise Janicot, "L'encoconnage", n°1, 1972
[Oeuvre exposée]

Tirage photo contrecollé sur bois

100x100cm

1972
-
Fiche (00090)

Salle 11.C. Corps événement

Dès le milieu des années 1960, la vidéo est souvent le médium privilégié pour capter les avatars démultipliés d'un corps performé, devenu l'enjeu et l'objet de représentation. Carolee Schneemann fait scandale avec ses films Meat Joy, 1964, et Fuses, 1967, véritables odes à la chair et manifestes d'une sexualité féminine assumée. Hannah Wilke se dénudant en une parodie de strip-tease derrière La Mariée mise à nu par ses célibataires , * même* de Marcel Duchamp en 1976, ou Sonia Khurana, tentant dans Bird, 2000, un improbable exercice d'équilibriste avec son corps hors normes, prolongent ces mises à nu critiques. Ana Mendieta conjugue prise de conscience politique et poétique de l'insularité de son pays, Cuba, et laisse advenir dans Untitled (Chicken Piece Shot # 2), 1972, des énergies primitives enfouies. Cette œuvre entre ici en résonance avec Freeing the Body, 1976, performance dans laquelle Marina Abramović, le visage couvert d'un masque, danse nue au rythme du tambour pendant six heures ; dans ce rituel, flirtant avec la mort, elle réinvente les limites physiques d'un corps devenu événement.

Carolee Schneemann, <i>Meat Joy</i>, 1964 (Extrait)

Carolee Schneemann, Meat Joy, 1964 (Extrait)
[Oeuvre exposée]

Vidéo, PAL, couleur, son, 6'

(support original film 16 mm)

1964
30s
Fiche (00064)
Ana Mendieta, <i>Untitled (Chicken Piece Shot #2)</i>, 1972 (Extrait)

Ana Mendieta, Untitled (Chicken Piece Shot #2), 1972 (Extrait)
[Oeuvre exposée]

Extrait de Selected Filmworks, 1972-1981

Vidéo, PAL, couleur, silencieux, 2'57''

1972
13s
Fiche (00045)
Yoko Ono

Yoko Ono
[Archive]

Au théâtre du Ranelagh à Paris, Yoko Ono réédite sa performance des années soixante, Cut Piece : assise sur une chaise, elle invite le public à découper entièrement sa robe avec des ciseaux, en signe de paix.

16 sep 2003
01m 44s
Fiche (00217)
Hannah Wilke,<i> Hello Boys</i>, 1975 ou <i>Through The Large Glass</i>, 1976

Hannah Wilke, Hello Boys, 1975 ou Through The Large Glass, 1976
[Oeuvre exposée]

Hello Boys, Vidéo noir et blanc (10min). Performance à la Galerie Gerald Pitlzer, Paris

Through the Large Glass, Vidéo couleur (16min). Performance devant Le grand Verre de Marcel Duchamp au musée d'art contemporain de Philadephie.

1976
-
Fiche (00094)

" Le body art, dans toutes ses permutations (performance, photographie, film, vidéo, texte), insiste sur les subjectivités et les identités (de genre, de race, de classe, de sexe, ou autre) dont il fait, de manière absolue, les éléments centraux de toute pratique culturelle. "

Amelia Jones, Body Art / Performing the Subject, Minneapolis & Londres, University of Minnesota Press, 1998

Liste des artistes exposées

  • Abramovic Marina
  • Antin Eleanor
  • Belin Valérie
  • Bourgeois Louise
  • Bruguera Tania
  • Dumas Marlene
  • EXPORT VALIE
  • Fortuné Maïder
  • Ivekovic Sanja
  • Khurana Sonia
  • Lafont Suzanne
  • Lassnig Maria
  • Leonard Zoe
  • Mendieta Ana
  • Nisic Natacha
  • ORLAN
  • Piene Chloe
  • Reigl Judit
  • Schneemann Carolee
  • Schneider Anne-Marie
  • Sherman Cindy
  • Simotova Adriena
  • Smith Kiki
  • Sterbak Jana
  • Tanaka Atsuko
  • Waternaux Isabelle