Parcours thématique

"Une chambre à soi"

Introduction

Dans son fameux essai pamphlétaire Une chambre à soi, publié en 1929, Virginia Woolf détaille avec irritation les conditions matérielles limitant l'accès des femmes à l'écriture et dégage deux éléments indispensables pour permettre à une femme de créer : disposer de 500 livres de rente et bénéficier d'une chambre à soi afin de se soustraire au carcan de la vie familiale. À partir de la fin des années 1960, la litanie des tâches ménagères et l'horizon des femmes limité à l'espace domestique sont à nouveau stigmatisés par les artistes féministes, motivées par l'idée et la nécessité d'habiter l'espace autrement, de réinventer le " mobilier intérieur " en court-circuitant les limites et les " habitus ". Comme autant de stratégies de résistance, les œuvres qui investissent cette problématique vont bien au-delà d'un reflet critique de l'espace domestique. Le design investi par les femmes propose des solutions alliant pragmatisme et économie. Les installations en trois dimensions réinventent le principe de la cellule d'habitation. De telles œuvres éprouvent les frontières, souvent sacralisées, entre l'espace privé et l'espace public, entre l'espace culturel et l'espace utile, entre l'espace de la famille et l'espace social.

Chronologie

**1963 ** : L'Union internationale des femmes architectes est créée à Paris.

**1974 ** : Danielle Quarante entre à l'Université de Technologie de Compiègne et met en place un enseignement de design industriel.

**1975 ** : Sortie du film Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles, de Chantal Akerman, et réalisation de la vidéo Semiotics of the Kitchen de Martha Rosler, qui font exploser le stéréotype féminin de la " femme d'intérieur ".

**1976 ** : Exposition " Feministo. Portrait of the Artist as Housewife ", Manchester, puis itinérance au Royaume-Uni.

**1977 ** : The Architecture League of New York organise l'exposition " Women in American Architecture. An historic and contemporary perspective ". Son commissaire est Susan Torre.

**1978 ** : Exposition " L'espace en demeure : Nevelson, Vieira da Silva, Abakanowicz ", à la galerie Jeanne Bucher, Paris.

**1979 ** : The Dinner Party de Judy Chicago, exposé dans divers lieux aux États-Unis et au Canada, suscite controverse et sensibilisation à l'art féministe.

**1993 ** : Rachel Whiteread est la première femme à remporter le Turner Prize.

**2000 ** : Dominique Gonzalez-Foerster est lauréate du prix Marcel-Duchamp.

**2007 ** : Sophie Calle est l'artiste présentée dans le Pavillon français de la Biennale de Venise.

**2008 ** : L'exposition " Burning Down the House. Building a Feminist Art Collection " inaugure le Centre pour l'art féministe Elizabeth A. Sackler du Brooklyn Museum, New York. Tatiana Trouvé est lauréate du prix Marcel-Duchamp.

Grande galerie

" Les femmes ont pendant des siècles servi aux hommes de miroirs, elles possédaient le pouvoir magique et délicieux de réfléchir une image de l'homme deux fois plus grande que nature. Sans ce pouvoir la terre serait probablement encore marécage et jungle. "

Virginia Woolf, A Room of One's Own / Une chambre à soi, London, Hogarth Press, 1929

Louise Nevelson, <i>Reflexions of a Waterfall I</i>, 1982

Louise Nevelson, Reflexions of a Waterfall I, 1982
[Oeuvre exposée]

Bois peint, miroirs

280x447x42 cm

1982
-
Fiche (00051)

Salle 16 et 16 bis. Cellules d'habitation

Mona Hatoum, <i>Corps étranger</i>, 1994

Mona Hatoum, Corps étranger, 1994
[Oeuvre exposée]

Installation mixte

1 structure cylindrique, 1 vidéoprojecteur, 1 amplificateur, 4 H. P., 1bande vidéo, couleur, son stéréo, 30'

1994
-
Fiche (00028)
Tatiana Trouvé, <i>Sans titre</i>, 2006-2007

Tatiana Trouvé, Sans titre, 2006-2007
[Oeuvre exposée]

(Vue partielle de l'installation)

Installation composée de : Rock, 2007, rocher en marbre noir de Belgique recouvert de cadenas et de poids en bronze ; 3 dessins Sans Titre, 2006 et 2007 de la série Intranquility ; 1 panneau en Plexiglas avec trace de brûlure et percé d'une tige en cuivre, une tige en cuivre qui traverse l'espace, un miroir, 2 portes en Plexiglas, 1 trappe à l'aspect brulé en formica et métal, 2 bouches d'aération en aluminium, une bûche en bois calciné, 18 tiges en cuivre, 3 tubes fluorescents

Dimensions variables

2006
-
Fiche (00073)
Pipilotti Rist, <i>À la belle étoile</i>, 2007 (Extrait)

Pipilotti Rist, À la belle étoile, 2007 (Extrait)
[Oeuvre exposée]

Installation audiovisuelle

1 vidéoprojecteur, 1 amplificateur, 4 H. P. 1 bande vidéo, HDCAM, PAL, couleur, son stéréo, 10'26''

2007
35s
Fiche (00060)
Françoise Quardon, <i>Ghost et Brother</i>, 1993

Françoise Quardon, Ghost et Brother, 1993
[Oeuvre exposée]

Œuvre composée de 2 éléments : Ghost et Brother

(Oeuvre réalisée pour la Chapelle de l'Oratoire (du Musée des Beaux-arts de Nantes) dans le cadre de l'exposition de l'artiste "Take me to the river")

Forme un ensemble indissociable avec "Ghost"

Installation avec de la lumière

Structure suspendue par fixation enveloppée de velours rouge

Résine sur armature de bois et grillage, 13 moulinettes dont 7 avec transparents de rétroprojection, bande de velours rouge au bas de la structure où sont accrochées 62 fourchettes, tube fluorescent

520 x 230 x 110 cm

1993
-
Fiche (00089)
Françoise Quardon

Françoise Quardon
[Archive]

Reportage autour d'une exposition de Françoise Quardon à Cherbourg, accrochage utilisant des objets de la vie quotidienne, et interview de l'artiste.

12 mar 1995
02m 17s
Fiche (00235)

" Une femme, c'est autre chose, il y a une sorte de regard extatique, de regard en soi de la femme sur la maison, et sur sa demeure, et sur les choses, qui sont évidemment le contenant de sa vie, sa raison d'être, pratiquement, même, pour la plupart d'entre elles, que l'homme ne peut pas partager. "

Marguerite Duras, Entretiens avec Michelle Porte, Paris, Minuit, 1977

Salle 30. Portraits de famille

La représentation de la cellule familiale est plus que chahutée par les artistes qui, dès les années 1960, accompagnent les revendications féministes et tentent de sortir du carcan domestique. La vidéo Semiotics of the Kitchen, 1975, de Martha Rosler fait exploser le stéréotype de la "femme d'intérieur" : engagée dans les mouvements féministes, l'artiste se met en scène dans un cadre qui rappelle celui des émissions de cuisine destinées à la "ménagère de moins de cinquante ans", mais où fourchettes et couteaux deviennent des armes révélant une révolte sourde. Si l'activisme féministe s'estompe dans les stratégies artistiques depuis les années 1980, le microcosme familial et domestique, comme enjeu de la représentation et lieu de la "transfiguration du banal", continue à hanter de nombreuses artistes, notamment photographes. Ainsi, Florence Paradeis compose des scènes d'intérieur nourries d'affinités avec la peinture hollandaise du XVIIe siècle ou le cinéma, tandis que Sandy Skoglund dévoile la propension latente du quotidien à générer des forces et des formes irrationnelles.

Florence Paradeis, <i>Sans titre</i> (de la série <i>1</i> : 1988-1989), 1989

Florence Paradeis, Sans titre (de la série 1 : 1988-1989), 1989
[Oeuvre exposée]

Épreuve couleur chromogène plastifiée

collée sur aluminium

100x120 cm

1989
-
Fiche (00055)
Anne-Marie Schneider, <i>Sans titre</i>, 2005

Anne-Marie Schneider, Sans titre, 2005
[Oeuvre exposée]

Diptyque : gouache et peinture acrylique sur 2 feuilles de papier accolées

64,8x77,5 cm (l'ensemble)

2005
-
Fiche (00065)
Tracey Emin, <i>Family suite</i>, 1994

Tracey Emin, Family suite, 1994
[Oeuvre exposée]

Monotype

18 pièces de 30x40cm

1994
-
Fiche (00093)

" Souligner, comme le feront les Pères, que la femme est femme par son corps signifie implicitement que l'homme est mâle par son esprit. Ainsi se construit la dissymétrie des corps sexués, masculin et féminin, l'un étant le corps de l'image de Dieu, le signifiant de l'Esprit, l'autre étant un second corps donné à l'homme. "

Sylviane Agacinski, Métaphysique des sexes, masculin/féminin aux sources du christianisme, Paris, Seuil, 2005

Salles 32 et 33. Mobiliser un espace

Dans les années 1960, la typologie du mobilier entérine les théories contemporaines du philosophe Jean Baudrillard, auteur de l'expression "mobiliser un espace", qui écrit, dans Le Système des objets (1968) : "à une sociologie du meuble succède une sociologie du rangement. L'habitant moderne maîtrise ses objets, les contrôle, les ordonne. Il se retrouve dans une manipulation et dans l'éSectionquilibre tactique d'un système." Les structures de rangement qu'Anna Castelli Ferrieri conçoit en 1967 pour Kartell s'inscrivent dans cette filiation. Danielle Quarante imagine en 1970 un système de pièces composables pour Prisunic. L'espace domestique continue d'être exploré par les architectes et designers. La mise en œuvre de coques préfabriquées en polyester permet des volumes de plus en plus importants, tels les aménagements proposés par Charlotte Perriand pour les salles de bain et cuisines de la station de ski Arcs 1800, en 1975. Toutefois, notamment en France, l'accès des femmes designers à l'industrie reste limité. Elles se tournent vers l'enseignement, telle Danielle Quarante, qui entame à partir de 1974 une carrière d'auteure et d'enseignante à l'Université de technologie de Compiègne.

Martha Rosler, <i>Semiotics of the Kitchen</i>, 1975 (Extrait)

Martha Rosler, Semiotics of the Kitchen, 1975 (Extrait)
[Oeuvre exposée]

Vidéo, PAL, noir et blanc, son, 6'09"

1975
25s
Fiche (00062)
Annie Tribel, <i>Table-banquette</i>, 1968

Annie Tribel, Table-banquette, 1968
[Oeuvre exposée]

Conçu pour la cafétéria du Théâtre de la Ville à Paris

Fabricant Dubigeon (France)

Coque en polyester armé de fibre de verre avec éclairage intégré. Pieds en fonte d'acier

180x201x138 cm

1968
-
Fiche (00071)
Danielle Quarante, <i>Fauteuil Albatros</i>, 1969

Danielle Quarante, Fauteuil Albatros, 1969
[Oeuvre exposée]

Editeur Airborne (France)

(Présenté au salon des Artistes Décorateurs en 1969)

Coque en résine polyester armée de fibre de verre

68x88x80 cm

1969
-
Fiche (00057)
Nanna Ditzel

Nanna Ditzel
[Archive]

L'artiste designer danoise Nanna Ditzel parle de son travail, de l'importance qu'a le design pour les danois.

16 mai 2002
01m 13s
Fiche (00208)
Annie Tribel

Annie Tribel
[Portrait]

Portrait de l'artiste réalisé à l'occasion de l'accrochage "elles@centrepompidou".

2010
01m 37s
Fiche (00292)

" Une de nos amies, qui vit seule depuis plusieurs années dans des conditions qui requièrent la plus stricte économie, a finalement accepté une conception moderne du travail ménager. Celui-ci est devenu un plaisir et non plus une corvée. [...] Dans sa cuisine où maintenant elle lit, coud et écrit des lettres dans l'une des deux belles bergères qu'elle y a installées, j'ai mangé un COQ DE BRUYÈRE BRAISÉ. "

Alice B. Toklas, The Alice B. Toklas cook book / Le Livre de cuisine d'Alice Toklas, New York, Harper, 1954

Liste des artistes exposées

  • Andrade Sonia
  • Bedin Martine
  • Boeri Cini
  • Bourgeois Louise
  • Bourget Marie
  • Calle Sophie
  • Castelli-Ferrieri Anna
  • Ditzel Nanna
  • Dumas Marlene
  • Elemento Nathalie
  • Ellena Véronique
  • Export Valie
  • Genzken Isa
  • Hatoum Mona
  • Huws Bethan
  • Jeong-a Koo
  • Lamiel Laura
  • Messager Annette
  • Mori Mariko
  • Nevelson Louise
  • Nicola L.
  • Paradeis Florence
  • Perriand Charlotte
  • Quarante Danielle
  • Rist Pipilotti
  • Rosler Martha
  • Saint Phalle Niki de
  • Schneider Anne-Marie
  • Skoglund Sandy
  • Tanning Dorothea
  • Tribel Annie
  • Trouvé Tatiana
  • Vignelli Lella
  • Von Wulffen Amelie