Robert Lepage

2013
03h 17m 22s
Réf. 06006

Éclairage

Robert Lepage est né à Québec en 1957. Très tôt, il se découvre une passion pour la géographie, et attiré par toutes les formes d'art, il en vient à s'intéresser au théâtre. En 1975, alors âgé de 17 ans, il entre au Conservatoire d'art dramatique de Québec. Il effectue un stage à Paris en 1978 et à son retour, il participe à plusieurs créations dans lesquelles il cumule les rôles de comédien, d'auteur et de metteur en scène. Deux ans plus tard, il se joint au Théâtre Repère. En 1984, il crée la pièce Circulations. L'année suivante, il crée La Trilogie des dragons, spectacle qui lui vaudra une reconnaissance internationale. Viennent ensuite Vinci (1986), Le Polygraphe (1987) et Les Plaques tectoniques (1988).

De 1989 à 1993, il occupe le poste de directeur artistique du Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa. En parallèle, il poursuit sa démarche artistique avec Les Aiguilles et l'opium (1991), Coriolan, Macbeth, et La Tempête (1992) et A Midsummer Night's Dream (1992), pièce qui lui permet de devenir le premier Nord-Américain à diriger une pièce de Shakespeare au « Royal National Theatre » de Londres.

1994 marque une étape importante dans la carrière de Robert Lepage avec la fondation d'une compagnie de création multidisciplinaire, Ex Machina, dont il assume la direction artistique. Cette nouvelle équipe présente coup sur coup Les Sept Branches de la rivière Ota (1994), Le Songe d'une nuit d'été (1995) ainsi que le spectacle solo Elseneur (1995). En 1994, Robert Lepage réalise son premier long métrage Le Confessionnal, présenté l'année suivante à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes. Par la suite, il réalise Le Polygraphe (1996), (1997), Possible Worlds (2000) et en 2003 l'adaptation de sa pièce La Face cachée de la Lune.

En 1997, Robert Lepage impulse l'ouverture du centre de production pluridisciplinaire La Caserne, à Québec. Parallèlement, il participe à d'autres projets : mise en scène de tournées de Peter Gabriel, collaboration avec le Cirque du Soleil ( ,2005, et TOTEM, 2010). Dans le cadre des festivités entourant le 400e anniversaire de la ville de Québec en 2008, Robert Lepage et Ex Machina créent la plus grande projection architecturale jamais réalisée : Le Moulin à images.

Côté opéra, Robert Lepage met en scène en 1993 le programme double : Le Château de Barbe-Bleue et Erwartung. Il poursuit avec La Damnation de Faust présenté pour la première fois au Festival Saito Kinen de Matsumoto au Japon (1999), puis à l'Opéra national de Paris et au Metropolitan Opera de New York. Il compte parmi ses réalisations à l'opéra : 1984 basé sur le roman de Georges Orwell et dont Lorin Maazel assure la direction musicale (2005), The Rake's Progress (2007) et Le Rossignol et autres fables présenté en grande première à la Canadian Opera Company de Toronto (2009), au Festival d'Aix-en-Provence et à l'Opéra de Lyon en 2010. Das Rheingold, prologue du Ring de Wagner, est créé en septembre 2010 au Metropolitan Opera; le cycle complet s'étale sur les saisons 2010-11 et 2011-12. Sa mise en scène de The Tempest, de Thomas Adès, selon le livret de Meredith Oakes et basé sur la pièce éponyme de William Shakespeare, prend l'affiche à Québec et à New York en 2012.

Théâtre (créations et adaptations)

Saturday Night Taxi, 1980

En attendant, 1982

Circulations, 1984

La trilogie des dragons, 1985

À propos de la demoiselle qui pleurait, 1985

Vinci, 1986

Comment devenir parfait en trois jours, 1986

Le polygraphe, 1987

Les plaques tectoniques, 1988

La vie de Galilée (Bertolt Brecht), 1989

Les aiguilles et l'opium, 1991

Coriolan, Macbeth, La tempête (William Shakespeare), 1992

Les sept branches de la rivière Ota, 1994

Elseneur, 1995

La géométrie des miracles, 1998

La tempête (William Shakespeare), 1998

La Célestine (Fernando de Rojas), 1998

Kindertotlieder (Mahler), 1998

Zulu Time, 1999

Jean-Sans-Nom, 1999

La face cachée de la lune, 2000

Apasionada, 2001

Le projet Andersen, 2005

Cinéma

En tant que réalisateur et/ou acteur :

Le confessionnal, 1995

Le polygraphe, 1997

, 1998

Possible Worlds, 2000

La face cachée de la lune, 2003

En tant qu'acteur :

Jésus de Montréal, 1989

Ding et Dong, le film, 1990

Montréal vu par..., 1991

Tectonic Plates, 1992

Stardom, 2000

Opéra

Le château de Barbe-bleue et Erwartung, 1992

Noises, Sounds and Sweet Airs, 1994

La damnation de Faust, 1999

The Busker's Opera, 2004

1984, 2005

Rock

Deux spectacles de Peter Gabriel :

The Secret World Tour, 1993

Growing Up Live, 2002

Cirque

(Cirque du Soleil), 2005

Installation

En attendant le métro, 2004

[Source : site de la Compagnie Ex Machina ; Contact, l'encyclopédie de la Création].