Don Giovanni

01 juillet 2002
02h 37m 51s
Réf. 10118
Actuellement disponible en visionnage intégral !

Éclairage

Don Giovanni

Acte I

La mort du Commandeur. Leporello, le valet de Don Giovanni, monte la garde devant la maison du Commandeur. Il se plaint de son sort, il voudrait être lui aussi un gentilhomme, et pouvoir s'enfermer avec une belle... Don Giovanni survient, poursuivi par une femme furieuse, Donna Anna. Il a tenté de la séduire dans sa chambre... Le Commandeur paraît. Il provoque Don Giovanni en duel qui se moque de lui, mais finit par accepter le combat et le tue. Donna Anna revient avec son fiancé, Don Ottavio. Elle découvre le cadavre de son père et s'évanouit. Quand elle reprend ses esprits, tous deux jurent de venger le père défunt.

Elvira. Don Giovanni est à l'affût d'une nouvelle conquête, mais il est interrompu par l'arrivée d'une femme. Elle se plaint d'avoir été trahie par son mari, qui l'a abandonnée, elle veut le retrouver et se venger. Don Giovanni s'approche pour la consoler et découvre que cette femme n'est autre que Donna Elvira, l'une de ses nombreuses conquêtes... Il s'enfuit en la laissant entre les mains de son valet. Leporello sort le livre où il consigne les nombreuses conquêtes de son maître en Espagne, il n'y on a pas moins de mille et trois.

Zerlina. Les paysans célèbrent le mariage de Zerlina et de Masetto. Don Giovanni surgit, se présente, et invite tout le monde à aller chez lui faire la fête. Lui restera seul avec Zerlina. Il confie Masetto à Leporello. Le fiancé comprend où le cavaliere veut en venir, il entreprend de se révolter... Don Giovanni déclare son amour à Zerlina : elle mérite un meilleur sort, il lui propose de l'épouser...

Au moment où ils se dirigent vers le petit pavillon de Don Giovanni, surgit Elvira, qui a tout entendu et emmène Zerlina avec elle en lui expliquant de quelle manière Don Giovanni se conduit avec les femmes. Donna Anna et Don Ottavio arrivent, à la recherche de l'homme qui a tué le Commandeur. Donna Anna demande à Don Giovanni de les aider. Elvira arrive et met en garde le couple contre le maître. Don Giovanni explique que cette femme est folle de lui. Il l'éloigne et exprime sa compassion à Donna Anna. Elle reconnaît en lui l'homme qui a tué son père. Elle dit à Don Ottavio comment Don Giovanni est entré dans sa chambre pour la séduire. Elle demande réparation. Don Ottavio n'est pas entièrement convaincu de la culpabilité de Don Giovanni, mais son amour pour Donna Anna est plus fort.

La préparation de la fête. Leporello s'est débarrassé d'Elvira. Don Giovanni se réjouit... Cette nuit, il pourra assouvir sa passion... Il éclate de joie que l'on prépare une grande fête, avec des musiciens, et qu'on y danse trois danses différentes ! Zerlina a retrouvé Masetto et tente de se faire pardonner : "Batti, batti !" lui dit-elle, et il se laisse amadouer. Leur bonne entente est courte, on entend soudain la voix de Don Giovanni qui donne ses instructions pour la fête. Masetto se cache, Don Giovanni est ravi de retrouver Zerlina mais il découvre le fiancé dissimulé. Qu'importe, le trio part en chantant "Allons faire la fête !"

Le bal. Donna Anna, Donna Elvira et Don Ottavio arrivent masqués, ils sont décidés à provoquer le traître. Leporello les invite à danser au bal que son maître va donner. Ils acceptent et font leur entrée. Don Giovanni les accueille "Viva la libertà !" Don Giovanni n'a qu'une idée en tête séduire Zerlina ; il l'entraîne et disparaît avec elle.

On la cherche partout, quand soudain elle revient en criant. Le traître a tenté de la violenter et elle s'est échappée. Don Giovanni, pris de court, tente de rejeter la responsabilité sur son valet, mais les autres, unis, déclarent qu'ils savent tout et qu'il ne leur échappera pas. Don Giovanni semble ne plus avoir de ressources, mais subitement, d'une manière inattendue, il reprend courage, fait face à ses adversaires et disparaît devant leurs yeux.

Acte II

Les sérénades. Leporello n'en peut plus, son maître est trop dangereux, il veut partir. Don Giovanni le séduit avec de l'argent... Leporello lui demande d'abandonner les femmes... Impossible. Elles sont toute sa vie... Et d'ailleurs il a repéré la servante de Donna Elvira. Il emprunte à Leporello son costume; sous ce déguisement il pourra plus facilement séduire la servante. A ce moment Donna Elvira paraît à la fenêtre. Don Giovanni, caché derrière Leporello, jure qu'il l'aime et l'a toujours aimée. Ravie, elle part avec Leporello. Don Giovanni, débarrassé, peut alors faire sa déclaration à la servante ; il s'installe sous sa fenêtre et lui chante une sérénade, accompagné d'une mandoline. Au moment où la servante apparaît à la fenêtre, arrive Masetto. Il est à la recherche de Don Giovanni, accompagné par toute une bande de paysans. Profitant de son déguisement, Don Giovanni envoie tout le monde dans toutes les directions et inflige à Masetto une terrible correction. Zerlina découvre Masetto, blessé, et le console.

Dans l'obscurité. Leporello tente de se débarrasser d'Elvira, tout enflammée. Arrivent Donna Anna et Don Ottavio, suivis de Zerlina et de Masetto : où se trouve le traître ? Ils découvrent Leporello dans le costume de Don Giovanni, et veulent le tuer. Elvira les implore « Ayez pitié de lui, c'est mon mari. » Leporello se découvre : le coupable, c'est son maître, pas lui. Tout le monde est troublé : qu'est-ce que tout cela signifie ? Ottavio prend une décision, il vengera sa fiancée et tuera Don Giovanni. Elvira, elle, ne peut se résoudre à en vouloir au traître, elle l'aime malgré tout et craint la justice divine.

Le cimetière. Les deux hommes se sont réfugiés dans le cimetière. Don Giovanni raconte à Leporello qu'il vient de séduire la fiancée de ce dernier. Une voix s'élève. "Il suffit, on doit laisser les morts en paix." C'est la voix du Commandeur. Don Giovanni se lance alors dans un impitoyable défi : inviter le Commandeur à venir souper chez lui... Le Commandeur accepte. De son côté, Donna Anna explique à Don Ottavio, qui la trouve trop cruelle, qu'elle ne peut pas l'épouser tout de suite, car elle est dans une trop intense douleur.

Le souper. Don Giovanni s'amuse, il mange comme un ogre ; Leporello vole de la nourriture, pendant qu'un petit orchestre joue des airs célèbres. Elvira surgit. Cette fois elle vient supplier Don Giovanni de se soumettre, de réformer sa vie, elle ne demande rien pour elle-même. Il se moque d'elle et l'invite à souper avec lui : Vive les femmes ! Elle s'en va, désespérée, laissant derrière elle ce monstre d'iniquité. En sortant, elle hurle de terreur. On frappe à la porte violemment. Don Giovanni envoie Leporello ouvrir mais celui-ci tremble de peur et refuse. Il ouvre lui-même et se trouve face au Commandeur. Il l'invite à sa table. Le Commandeur refuse mais il lui demande s'il veut dîner avec lui et lui tend la main. Don Giovanni accepte, il lui donne la main. A ce moment il sent la mort qui le pénètre. Le Commandeur le somme une dernière fois de se repentir, il refuse obstinément. Le Commandeur s'en va, il n'a plus de temps à perdre. Don Oiovanni meurt devant son fidèle valet, Leporello.

Finale. Elvira, Ottavio, Anna, Zerlina, Masetto arrivent, toujours à la poursuite du traître. Leporello leur explique ce qui vient de se passer... Chacun peut reprendre sa vie normale. Donna Anna attendra un an avant d'épouser Don Ottavio. Donna Elvira va entrer au couvent. Leporello va chercher un autre maître, et Zerlina et Masetto vont rentrer chez eux. Ils répètent en choeur ce que dit la vieille chanson, telle est la fin de celui qui fait le mal...