Hercules

01 décembre 2004
03h 09m 09s
Réf. 10121
Cette vidéo n'est pas disponible en visionnage intégral actuellement (extrait seulement)

Éclairage

Hercules

Acte I

Au palais royal à Trachis, en Thessalie. Déjanire déplore la longue absence d'Hercule, son époux tendrement aimé. Son fils Hyllus, impatient de connaître le destin de son père, a consulté l'oracle qui vient d'en prédire la disparition dans les flammes. Bouleversée, Déjanire pense rejoindre Hercule dans la mort alors qu'Hyllus décide de partir à la recherche du corps de son père. Soudain on annonce le retour triomphal d'Hercule, suivi d'un cortège de captifs de la guerre menée en Oechalie. La joie de Déjanire est immense. Parmi les prisonnières se trouve la belle princesse Iole dont le père est mort de la main d'Hercule. Généreusement, Hercule offre la liberté à Iole et prononce un solennel adieu aux armes pour pouvoir enfin jouir en paix de l'amour de Déjanire.

Acte II

La beauté d'Iole a suscité une folle jalousie dans le coeur de Déjanire, persuadée qu'Hercule l'a trompée avec elle. Iole affirme qu'Hercule a dévasté son pays poussé par l'ambition et non pas par l'amour pour elle et met en garde Déjanire contre les ravages de la jalousie. Hélas, les certitudes de Déjanire, nourries par les rumeurs, sont inébranlables. La beauté de Iole a séduit Hyllus qui lui déclare son amour mais la princesse ne manifeste aucune sympathie pour le fils de l'homme qui a tué son père. Hyllus lui rappelle le pouvoir universel de l'amour. Déjanire reproche amèrement à Hercule, l'invincible héros, d'avoir succombé à une jeune captive. Il rejette l'accusation, répond que ses soupçons sont sans fondements, et s'en va au temple où on doit célébrer sa victoire. Déjanire décide alors de se servir de la tunique offerte jadis par Nessus, dont le tissu - dit-on - a le pouvoir de faire renaître l'amour conjugal. Lichas la porte à Hercule en gage de réconciliation entre les deux époux. Déjanire demande pardon à Iole pour son humeur jalouse, et lui promet de l'aider à recouvrer la liberté.

Acte III

Lichas apporte aux Trachiniens de terribles nouvelles sur la fin atroce d'Hercule qui, après tant de victoires, périt par la main de sa femme. Il décrit la scène qui s'est passée au temple quand Hercule a revêtu la tunique et que le poison de l'Hydre, contenu dans le sang de Nessus, a pénétré dans son corps. Tentant d'arracher le vêtement qui lui collait à la chair, Hercule s'est effondré, maudissant Déjanire et suppliant Hyllus de dresser un bûcher funèbre sur le mont Oeta pour y être immolé. Frappée d'horreur, Déjanire en proie à la folie voit venir les furies tourmenter son âme coupable. Ses souffrances font oublier à Iole ses propres tourments. Le prêtre de Jupiter annonce à Hyllus et à Déjanire qu'Hercule a été reçu dans l'Olympe, car un aigle a porté au ciel la partie immortelle du héros. Par décret de Jupiter, Hyllus épousera Iole pour unir les dynasties et faire régner la paix et la liberté.