Na San, une bataille dans la jungle

07 mai 1953
11m 50s
Réf. 01069

Notice

Résumé :

En automne 1952, le pays thaï est investi par le Viêt-minh. Après la chute de Nghia Lo, le général Salan riposte par la constitution d'un camp retranché à Na San, qui, de simple poste défensif, devient une véritable base opérationnelle.

Type de média :
Date de diffusion :
07 mai 1953
Personnalité(s) :
Lieux :

Éclairage

Le document ici présenté, extrait des collections des Etablissements de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD, ex-SPCA, ex-SCA, ex-ECPA), a été tourné par les célèbres opérateurs militaires, André Lebon et Pierre Schoendoerffer comme le précise le générique de cette rubrique « Regards sur l'Indochine » des Actualités cinématographiques.

Il retrace les débuts de l'opération Lorraine et de la bataille de Na San (novembre 1952), bataille de tranchées menée en pays thaï comme le prouvent de nombreux plans de contextualisation ethno-géographique sur les environs du camp ainsi que des vues bien plus militaires sur l'installation de la base. Na San préfigure en bien des points stratégiques la bataille de Diên Biên Phu, mais à la différence fondamentale que la première fut remportée par le Corps Expéditionnaire Français d'Extrême-Orient (CEFEO). On remarque d'ailleurs que certaines images, tournées lors de la construction du camp puis de la bataille de Na San, furent par la suite utilisées par les autorités militaires pour illustrer la construction du camp puis la bataille de Diên Biên Phu.

A la tête des hommes de Na San, on retrouve à l'écran trois noms clefs de la guerre d'Indochine : le colonel Gilles à l'entrée de son poste de commandement ; le général Salan mis en scène dans son quartier général étudiant des cartes avant l'assaut ou sur le terrain près de sa jeep ou encore discutant sur le tarmac avec le général de Linarès.

Delphine Robic-Diaz