Le référendum et les élections législatives du 21 octobre 1945

26 octobre 1945
01m 43s
Réf. 00007

Notice

Résumé :

Les Français sont appelés à se prononcer par référendum sur le maintien ou le rejet des institutions de la IIIe République et l'organisation des pouvoirs provisoires ainsi qu'à élire l'Assemblée constituante.

Date de diffusion :
26 octobre 1945
Date d'événement :
21 octobre 1945

Contexte historique

Au lendemain de la Libération, la France est un pays sans régime politique établi, où tout est possible. La Constitution de la IIIe République a été suspendue de fait le 10 juillet 1940 par le vote de l'Assemblée nationale qui a donné au maréchal Pétain les pleins pouvoirs et la charge de rédiger une nouvelle constitution. Mais celle-ci n'a jamais vu le jour. Le 21 octobre 1945 constitue à plusieurs égards une date capitale dans l'histoire de la France. Le suffrage universel est étendu aux femmes ; le référendum que la tradition de la IIIe République, hostile au bonapartisme, considérait comme néfaste, reparaît ; enfin, pour la première fois depuis la guerre, une élection nationale donne la mesure exacte des opinions politiques de la France issue de la guerre.

Eve Bonnivard

Éclairage média

Les gros plans sur les "unes" des journaux mettent en évidence le rôle prépondérant de la presse écrite dans l'information des citoyens. Les Actualités Françaises se cantonnent au reportage ; elles donnent à voir la France qui vote dans toute sa diversité (religieuse, femme soldat, sous-officier). Elles ne communiquent pas les résultats du vote, qui sont affichés dans la rue (séquence finale).

Eve Bonnivard

Transcription

Commentateur
Pour la première fois depuis neuf ans, le peuple français a fait entendre sa voix. Pour la première fois depuis toujours, ce cœur de vingt millions de voix comportait voix d'hommes et voix de femmes. On a fait la queue sans grogner, on a glissé deux bulletins dans deux urnes ; les Français et les Françaises les plus variés ont dit leur mot : «oui» ou «non» et choisi une liste.
(Silence)
Commentateur
Et pour la première fois, les militaires ont eu la parole, eux aussi ; décidément, ce scrutin apportait du nouveau.
(Silence)
Commentateur
Les opérations de dépouillement sont rondement menées dans chaque bureau.
(Silence)
Commentateur
Puis, au ministère de l'Intérieur, c'est l'affairement des grandes nuits électorales. Toutes les urnes de France viennent se déverser dans la grand réservoir de la place Beauvau.
(Silence)
Commentateur
La France a voté. Et dans Paris, les électeurs viennent attendre les résultats de leur propre vote et aussi de celui du voisin. On apprend que le résultat du référendum est oui oui et que les vainqueurs sont au nombre de trois : le Parti Communiste, le Parti Socialiste et le Mouvement Républicain Populaire. Avant sept mois, une Constitution et un nouveau référendum.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque