Le nouveau gouvernement Pinay à l'Elysée

13 mars 1952
19s
Réf. 00021

Notice

Résumé :

Investi président du Conseil le 6 mars 1952, Antoine Pinay a présenté son gouvernement au président Auriol.

Date de diffusion :
13 mars 1952

Contexte historique

Victorieuse, la Troisième Force est condamnée à se reformer, mais elle n'est plus capable de produire des majorités durables. Le RPF se charge de faire éclater cette coalition en déclenchant la guerre scolaire. La SFIO "laïque", coupée du MRP "clérical", passe dans l'opposition, tandis que le RPF entre dans le jeu. L'investiture surprise accordée à Pinay est l'aboutissement de ce mouvement continu qui a porté la majorité, depuis la Libération, de l'extrême gauche vers la gauche, puis vers le centre droit. Cette investiture fait éclater le RPF, puisque 27 députés ont voté pour Pinay ; de Gaulle en tirera la leçon en mai 1952, quand il rendra leur liberté aux députés élus en son nom.

Eve Bonnivard

Éclairage média

Rien d'original dans cette présentation du gouvernement Pinay rassemblé pour la "photo de famille" sur les marches du perron de l'Elysée. Un plan sur les photographes et caméramen en train d'opérer rappelle la fonction de cette séance photo : se présenter aux Français par l'intermédiaire de la presse.

Eve Bonnivard

Transcription

Commentateur
Investi par 324 voix contre 206, M. Antoine Pinay a pu rapidement présenter au président Auriol son ministère qui comprend seulement dix-sept ministres et quelques secrétaires d'Etat. Ce gouvernement technique a deux objectifs immédiats : stopper la hausse et sauvegarder la monnaie.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque