Le ministère Mendès France

24 juin 1954
32s
Réf. 00029

Notice

Résumé :

Au lendemain de son investiture à l'Assemblée par 419 voix contre 47, Pierre Mendès France forme son gouvernement.

Date de diffusion :
24 juin 1954
Date d'événement :
19 juin 1954
Personnalité(s) :

Contexte historique

Homme de gauche, Mendès France doit recruter son équipe et sa majorité à droite. Le MRP ne veut pas de lui, le soupçonnant d'être hostile à la CED. La SFIO le soutient mais sans vouloir participer. Les communistes, partisans de la paix en Indochine, ont bien voté pour lui mais Mendès refuse de tenir compte de leurs voix pour le calcul de sa majorité. Ainsi, s'il obtient une large majorité initiale, c'est parce qu'il bénéfice de la lassitude d'une Assemblée qui s'abandonne au médecin du dernier recours [Maurice Agulhon, La République, T. II, Hachette, 1990].

Il compose son cabinet d'hommes avec qui il se sent des affinités. On retiendra Edgar Faure aux Finances, François Mitterrand à l'Intérieur, le général Koenig à la Défense, Jacques Chaban-Delmas aux Travaux Publics. Le président du Conseil quant à lui s'est réservé les Affaires étrangères, par un cumul de fonctions usuel à l'époque.

Eve Bonnivard

Éclairage média

Les nouveaux membres du gouvernement posent devant la presse pour la traditionnelle "photo de famille" sur le perron de l'Elysée. La voix off relève ce qui fonde la singularité de ce gouvernement : il a été formé en "37 heures, ce qui constitue un record; il est moins nombreux que le précédent, on y découvre dix visages nouveaux".

Eve Bonnivard

Transcription

Commentateur
Premier parlementaire pressenti, M. Mendès France a enlevé l'investiture de l'Assemblée en réunissant sur son nom l'importante majorité de 419 suffrages.
(Silence)
Commentateur
Il était en mesure, trente-sept heures plus tard, ce qui constitue un record, de présenter son cabinet au président de la République pour le cliché traditionnel. Moins nombreux que le précédent, on y découvre dix visages nouveaux. La première tâche du nouveau gouvernement sera de mettre un terme au conflit indochinois.