Premier Mai, Fête des jeunes et de l'espérance

08 mai 1942
02m 02s
Réf. 00243

Notice

Résumé :

Le 1er Mai est la fête du "renouveau". Des enfants assistent à des spectacles de cirque, des manifestations sportives ou des séances de cinéma organisés par le Secours national. L'espérance du renouveau est incarnée par l'image du Maréchal.

Date de diffusion :
08 mai 1942
Date d'événement :
01 mai 1942

Contexte historique

Depuis le XIXe siècle, des organisations syndicales réclamaient que le 1er Mai devienne jour férié, une revendication qui ne sera satisfaite qu'aux lendemains de la guerre. L'Etat français s'employa à détourner cette journée en célébrant le monde du travail et de la jeunesse. Il exploita également la proximité de l'anniversaire du maréchal Pétain, né le 24 avril 1856, pour transformer le 1er Mai en hommage au chef de l'Etat.

Quelques artistes se prêtaient de bonne grâce à cette célébration. Sculpteur réputé et chargé de fixer les traits de Philippe Pétain dans le buste officiel, François Cogné déclina par la suite la figure de son héros sous les formes les plus diverses.

Françoise Berger

Éclairage média

Les reportages sur les fêtes du 1er Mai ont chaque année un éclat particulier et mettent souvent en avant le rôle de la jeunesse. Ici le reportage montre une alternance de plans d'ensemble sur de vastes rassemblements de jeunes gens et de gros plans sur de jeunes enfants ébahis qui assistent à un spectacle de gymnastes acrobates. Le fond sonore est le fameux chant "Maréchal nous voilà", appris dans toutes les écoles de France.

Ce document fait partie des actualités cinématographiques diffusées du 7 août 1940 au 14 août 1942 sous le label "Actualités mondiales". Pathé et Gaumont s'étant repliés en zone sud, ce journal fut le seul diffusé dans la zone occupée. Version pour la France du journal allemand de l'UFA Deutsch-Wochenchau, il était conçu, monté et sonorisé à Berlin et ne comprenait que quelques sujets portant spécifiquement sur la France.

Françoise Berger

Transcription

AVERTISSEMENT
(Musique)
Commentateur
1er Mai, fête du renouveau. Fête des jeunes, organisée par le Secours national et réunissant plus de 200 000 enfants dans les différents cirques, stades et cinémas parisiens.
(Musique)
Commentateur
La Fête des jeunes est ainsi devenue également la Fête de l'espérance.
(Acclamations)
Commentateur
En ce 1er Mai, le maître François Cogné termine la maquette de la médaille officielle du Maréchal, qui sera vendue à l'occasion de la fête du travail. Après la réduction du plâtre en galvano, réduction du galvano en matrice-acier sur le tour à réduire. La frappe de la médaille et sa transformation en broche.
(Musique)
Commentateur
L'œuvre est prête à être vendue au profit du Secours national.
(Musique)
Commentateur
1er Mai ! Selon la jolie tradition, à tous les carrefours, Paris a vu fleurir les paniers des marchands de muguet qui, à tous les passants, vendent la fleur du bonheur, la fleur de l'espérance.
(Musique)
Commentateur
1er Mai ! Ce ne sont pas seulement les boutonnières qui sont aujourd'hui fleuries, mais aussi les pelouses de la capitale, qui ont reçu leurs parures printanières, venues du Midi. Les collines de Grasse sont devenues de mouvants parterres où les jardinières viennent faire une récolte abondante qui ira bientôt garnir les éventaires des marchés aux fleurs.
(Musique)
Commentateur
Fleurs de la Côte, premier sourire de l'année.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque