La ville de Suresnes touchée par un bombardement britannique

05 juin 1942
01m
Réf. 00245

Notice

Résumé :

Dans la nuit du 29 au 30 mai 1942, la ville de Suresnes est durement atteinte par un bombardement britannique qui fait des morts, des blessés et des centaines de sans-abri.

Date de diffusion :
05 juin 1942
Date d'événement :
29 mai 1942

Contexte historique

La ville de Suresnes avait déjà été bombardée le 3 juin 1940, par l'aviation allemande : plusieurs douzaines de bombardiers allemands Heinkel chargés de bombes, descendant du Nord de la France en provenance de Hollande, arrosèrent de bombes les usines aéronautiques de la région parisienne. Une fois la France occupée, ces usines sont contrôlées par les Allemands et elles fabriquent pour eux du matériel de guerre et des moteurs d'avions. Elles deviennent donc à leur tour la cible des Britanniques.

Pour la seconde fois, le 29 mai 1942, la ville de Suresnes est à nouveau atteinte par des bombardements, britanniques cette fois-ci. Deux mois plus tôt, c'étaient les usines Renault, à Billancourt, qui étaient victimes d'une telle attaque.

Ces bombardements stratégiques plongent donc les civils au cœur de la bataille et font toujours beaucoup de dégâts matériels, parfois aussi beaucoup de victimes civiles. Les funérailles qui suivent, orchestrées par les services de propagande, sont toujours l'occasion d'une grandiose mise en scène anti-britannique qui utilise la détresse des populations.

Françoise Berger

Éclairage média

Les reportages sur les bombardements civils sont accompagnés de peu de commentaires, entrecoupés de longs silences et d'une musique qui en renforce l'effet tragique. Il faut bien dire que les images du désastre sans cesse renouvelé parlent d'elles-mêmes.

Ce document fait partie des actualités cinématographiques diffusées du 7 août 1940 au 14 août 1942 sous le label "Actualités mondiales". Pathé et Gaumont s'étant repliés en zone sud, ce journal fut le seul diffusé dans la zone occupée. Version pour la France du journal allemand de l'UFA Deutsch-Wochenchau, il était conçu, monté et sonorisé à Berlin et ne comprenait que quelques sujets portant spécifiquement sur la France.

Françoise Berger

Transcription

AVERTISSEMENT
Commentateur
Une fois de plus, dans la nuit du 29 au 30 mai, les escadrilles britanniques ont jeté leurs bombes sur la banlieue ouvrière parisienne. Dans la cité-jardin de Suresnes, des morts, des blessés encore ensevelis sous les décombres de leurs maisons, des rues soufflées, des immeubles coupés en deux, des amas de ruines, des centaines de familles sans abri. Images, hélas, devenues maintenant familières dans la région parisienne.
(Musique)
Commentateur
Au cours du raid, 6 des appareils assaillants ont été abattus par la DCA.
(Musique)