Première réunion du Conseil allié de contrôle à Berlin

07 septembre 1945
36s
Réf. 00270

Notice

Résumé :

A Berlin, la première réunion du Conseil allié de contrôle réunit Montgomery, pour la Grande-Bretagne, Koenig, qui a succédé à de Lattre à la tête de l'armée d'occupation, pour la France, Joukov, pour l'Union soviétique et Eisenhower, pour les Etats-Unis.

Date de diffusion :
07 septembre 1945
Date d'événement :
30 août 1945
Lieux :

Contexte historique

A la conférence de Potsdam, les Alliés avaient décidé que l'Allemagne serait divisée en quatre zones, mais qu'elle serait administrée de façon collégiale par les quatre Etats vainqueurs, siégeant au sein d'un Conseil de contrôle composé des quatre commandants militaires. En juillet, des forces anglaises et américaines arrivent à Berlin et le secteur français est créé en août. Le 30 août 1945 s'ouvre la première réunion du Conseil de contrôle allié qui s'est installé dans l'édifice de l'ancien Kammergericht (Haute Cour de Berlin) à Schöneberg. Ce système quadripartite deviendra assez vite ingérable, conduisant la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, bientôt suivis par la France, à fusionner leur zone.

Françoise Berger

Éclairage média

Le document montre le ballet des représentants des quatre puissances alliées qui arrivent à la cérémonie officielle de la première réunion du conseil allié de contrôle. Les quatre Grands (la France en fait désormais partie) ont pris en main le sort de l'Europe, et particulièrement celui de l'Allemagne.

Françoise Berger

Transcription

Commentateur
A Berlin, première réunion du conseil allié de contrôle. Il y a là Montgomery, pour la Grande-Bretagne. Pour la France, Koenig, qui a succédé à De Lattre à la tête de l'armée d'occupation. Joukov, pour la Russie. Eisenhower, pour les Etats-Unis. 4 drapeaux, 4 hommes, unis naguère dans la souffrance et le combat, aujourd'hui dans la victoire !
(Musique)

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque