Ouverture des nouvelles usines Renault à Flins

09 octobre 1952
30s
Réf. 01024

Notice

Résumé :

Inaugurées le 2 octobre 1952 en présence de Lefaucheux, directeur général de la régie Renault, et de Louvel, ministre du Commerce et de l'Industrie, les usines de Flins symbolisent le dynamisme de la première entreprise automobile française.

Date de diffusion :
09 octobre 1952
Date d'événement :
02 octobre 1952

Contexte historique

Nationalisée en 1945, la régie Renault entame à la fin des années quarante et au début des années cinquante un effort important de modernisation et d'expansion sous la conduite de son directeur général, Pierre Lefaucheux. Les travaux de nouvelles installations à la pointe du progrès et permettant une production à la chaîne à grande échelle, indispensables pour les petites cylindrées à usages populaires, sont entamés dès 1947 à Flins, dans les Yvelines.

Le choix du site, en milieu rural, présentait le double avantage d'obtenir une surface importante (plus de 200 hectares) et de pouvoir bénéficier d'une main-d'oeuvre de proximité nombreuse et plutôt bon marché (ruraux victimes de la modernisation agricole et constituant une réserve de main-d'oeuvre importante pour l'industrie). Cette "usine aux champs" est inaugurée le 2 octobre 1952. Elle emploie alors 2 300 personnes et bénéficie des installations les plus modernes en vue d'augmenter la productivité (chaînes automatisées, machines transfert qui usinent les blocs moteurs...).

Deux nouveaux modèles de voitures y sont produits : la "Juvaquatre" et la "Frégate". Les usines de Flins connaissent un développement spectaculaire tout au long des années cinquante. Elles emploient 8 300 salariés en 1958 et deviennent le lieu de fabrication de la "Dauphine", dont la vente démarre en flèche après sa victoire au rallye de Monte-Carlo en janvier 1958.

Fabrice Grenard

Éclairage média

En montrant des séries de voitures alignées et les principales chaînes de montages et de traction, le reportage insiste sur la forte productivité des usines de Flins et leur caractère "ultramoderne". Les usines de Flins deviennent rapidement l'un des fleurons de l'industrie française, "l'usine la plus moderne d'Europe" que l'on se plaît à faire visiter aux chefs d'Etat étrangers lors de leur visite en France.

Fabrice Grenard

Transcription

Commentateur
La régie nationale des usines Renault vient de présenter à M. Louvel, Ministre de l'industrie et du commerce, ses usines de Flins, dont les installations ultramodernes sortent 150 frégates par jour. L'automobile tenait hier la première place dans l'industrie française, elle n'est pas prêt de la perdre.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque