Manifestation de Pierre Poujade au parc des expositions à Paris [muet]

25 janvier 1955
22s
Réf. 01026

Notice

Résumé :

Pierre Poujade organise un grand meeting au parc des Expositions de la porte de Versailles le 25 janvier 1955. Le fondateur de l'Union de défense des commerçants et artisans (UDCA) fait salle comble.

Type de média :
Date d'événement :
25 janvier 1955
Personnalité(s) :

Contexte historique

Modeste papetier-libraire à Saint-Céré (Lot), Pierre Poujade lance en 1953 ses premières campagnes de défense de l'artisanat et du petit commerce et crée à cet effet l'UDCA (Union de défense des commerçants et artisans). Le mouvement est né spontanément, lorsque les contrôleurs des impôts sont arrivés un matin de juillet 1953 à Saint-Céré. Du boucher au cafetier en passant par le crémier, le village tout entier s'est soulevé contre les agents du fisc.

Le mouvement connaît ses premiers succès rapidement : il obtient des résultats probants aux élections à la Chambre de commerce de Cahors en 1953 et prend un envol spectaculaire en 1954-1955, devenant un véritable mouvement national. Poujade organise des meetings dans toute la France, fait converger le 24 janvier 1955 plus de 100 000 provinciaux vers la porte de Versailles, organise une manifestation le 18 mars 1955 devant le Palais Bourbon. Le poujadisme rassemble en fait, sur fond d'antiparlementarisme, toutes les catégories qui apparaissent menacées par le progrès, l'industrialisation, la concentration industrielle et l'essor de nouvelles formes de distribution. Ses résultats (11,5 % des voix) aux élections législatives de janvier 1956, constituèrent une véritable surprise.

Le mouvement déclinera par la suite pour disparaître définitivement en 1958, avec le retour au pouvoir du général de Gaulle. Le flambeau de la lutte en faveur des petits commerçants et artisans sera toutefois repris au cours des années 1970 par Gérard Nicoud et le CID-UNATI.

Fabrice Grenard

Éclairage média

Si le mouvement de Poujade est né en 1953, le meeting évoqué dans ce reportage est l'une des premières grandes manifestations nationales organisées par Poujade. Les spectateurs découvrent ainsi ce tribun au verbe plébéien, ayant l'habitude d'apostropher son auditoire. La bande son du discours est absente mais les gestes de Poujade, ses saluts à la foule, sa façon de plastronner en brandissant une liasse de billets pour dénoncer le fisc, laissent entrevoir les caractéristiques qui ont pu donner aux meetings de Poujade un succès populaire important. Plusieurs gros plans sur la foule réunie au parc des expositions permettent ainsi de souligner le succès remporté par cette réunion.

Fabrice Grenard

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque