Premier vol de l'Airbus A 320

22 février 1987
01m 18s
Réf. 01119

Notice

Résumé :

L'avion européen Airbus A 320 effectue son premier vol le 22 février 1987 au-dessus de Toulouse.

Date de diffusion :
22 février 1987

Contexte historique

Le consortium européen Airbus Industrie a été créé en décembre 1970 par les constructeurs français Aerospatiale et allemand MBB dans le but d'organiser la coopération européenne aéronautique. Il s'agit de concurrencer les firmes américaines, au premier rang desquelles Boeing. Le constructeur espagnol Casa rejoint le consortium en 1971, suivi en 1979 par l'anglais British Aerospace. En octobre 1972 a lieu le premier vol d'un avion Airbus, l'A 300B. Airbus connaît dès lors une montée en puissance marquée en particulier par le lancement de l'A 320.

Présenté et baptisé à Toulouse le 14 février 1987 par le prince Charles de Galles et son épouse Diana, il effectue son premier vol le 22 février. Ce biréacteur moyen-courrier apparaît comme un avion civil très moderne : son pilotage peut s'effectuer entièrement sous le contrôle d'ordinateurs de bord permettant le pilotage à deux au lieu de trois personnes. D'une capacité de 164 places dans sa version de base, il entre en service à partir de 1988, ayant déjà été commandé ferme ou en option à plus de 430 exemplaires avant même son premier vol. Fort de ce succès, Airbus annonce dès juin 1987 le lancement de deux nouveaux programmes, l'A 330, biréacteur pouvant transporter 328 passagers sur 9 400 kilomètres, et l'A 340, quadriréacteur long-courrier d'une capacité de 262 à 295 passagers.

L'expansion d'Airbus provoque une vive rivalité avec Boeing qui l'accuse de concurrence déloyale en raison des subventions qu'il reçoit. De fait, en 2003, Airbus parvient pour la première fois à vendre plus d'avions que Boeing. Il lance également le très long courrier A 380, dont le vol inaugural a lieu le 27 avril 2005 à partir de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, et dont la mise en service est prévue pour 2006 : il s'agit du plus grand avion de ligne du monde, capable de transporter entre 555 et 840 passagers suivant les versions. La réussite d'Airbus apparaît comme un modèle exemplaire de coopération industrielle européenne : le consortium (devenu en 2000 une société intégrée détenue à 80% par EADS, premier groupe européen du secteur aéronautique) s'est ainsi hissé en trente ans à la première place mondiale des constructeurs d'avions civils.

Christophe Gracieux

Éclairage média

Introduit en plateau par le présentateur du journal télévisé, ce bref reportage est consacré au premier vol du "petit dernier de la famille Airbus", l'A 320, qui a eu lieu le matin même. Sur fond de commentaire technique décrivant les performances de ce nouvel avion, mais également de bruit des réacteurs, on suit son décollage depuis l'aérodrome de Toulouse-Blagnac, ainsi que son atterrissage. Quelques images filmées depuis un autre avion le présentent entre-temps en plein vol. A l'issue de son atterrissage, l'équipage salue à travers le cockpit puis apparaît en haut de la passerelle, exprimant sa satisfaction d'avoir réalisé un premier vol sans encombres.

Christophe Gracieux

Transcription

Claude Sérillon
Premier vol de l'A 320, le petit dernier de la famille Airbus. C'était ce matin à Toulouse-Blagnac, l'appareil a été testé à 13 000 mètres d'altitude dans de bonnes conditions météorologiques. Commentaire Laurent Boussié.
Laurent Boussié
9h34 ce matin dans les brumes de la banlieue toulousaine, l'A 320 s'élance sur la piste. Premier décollage pour un premier vol, une semaine après son baptême officiel par le Prince Charles et Ladie Di. Premier décollage impeccable suivit d'un vol de 3 heures et demi pendant lequel tout le domaine de vol a été testé. Vitesse de 900 k/h, altitude de 12 000 à 13 000 mètres et contrôle des commandes électriques considérées comme la nouveauté des nouveautés sur un avion civil. Tout semble s'être bien passé et après un passage à quelques mètres au-dessus de la piste, l'avion s'est posé en souplesse à 12h52. Pour l'équipage d'essai composé de Français, d'Allemands et d'Anglais, c'est, je cite : «l'avion le plus doux, le plus agréable et le plus silencieux.» La réussite de ce premier vol va permettre d'attaquer très vite la suite du programme d'essai et de certification. Prochain décollage dans 3 jours pour cet avion déjà commandé, ferme ou en option, à 439 exemplaires, dont les premiers devront être livrés à partir de mars 1988 à Air France et à la British Caledonian.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque