Les impératifs de l'urbanisation : la construction d'une maison en six heures

20 décembre 1955
54s
Réf. 01409

Notice

Résumé :

Ce reportage présente les solutions trouvées pour répondre à l'urgence du problème du logement dans la France des années 1950. Grâce aux techniques nouvelles, on peut édifier des maisons provisoires en un temps record.

Date de diffusion :
20 décembre 1955
Lieux :

Contexte historique

La France des années 1950 est un chantier permanent en raison de l'explosion démographique et de la poursuite de l'exode rural. L'hiver de 1954 a ainsi vu l'abbé Pierre et les mal logés s'inviter dans le débat politique français. La crise du logement, aggravée cette année là par un hiver très rigoureux, nécessite alors le lancement de grands programmes de constructions dont les périphéries des grandes villes françaises portent encore les stigmates. Les cités des banlieues françaises constituent, aujourd'hui encore, les marques visibles de cet impératif.

Pour répondre à cette nécessité, les entrepreneurs doivent faire preuve d'ingéniosité afin de construire rapidement et au moindre coût. Ainsi pour les grands ensembles, on assiste à l'industrialisation de la fabrication du béton. Les panneaux de béton sont fabriqués en usine. C'est également en usine que l'on installe les équipements nécessaires à tout logement moderne : électricité et sanitaire. La "maison construite en 6 heures" n'est bien sûr pas de cette dimension, mais les procédés mis en oeuvre pour sa construction participent de ce même mouvement. La bétonneuse tient ainsi une place centrale dans le reportage, c'est en effet elle qui permet de construire rapidement les fondations de la maison. Plus avant, on relèvera l'insistance sur les plaques isolantes thermo-soudées. L'innovation consiste ici dans la déclinaison de toutes les techniques nouvelles pour des constructions certes de petite taille mais socialement très importantes.

Raphael Morera

Éclairage média

Le reportage est construit sur un principe simple : il s'agit de retracer une journée d'ouvrier du bâtiment. La musique entraînante et le plan fixe régulier sur l'horloge ont deux fonctions : elles donnent un tour distrayant au document et présentent et appuient l'idée de rapidité des réalisations.

Raphael Morera

Transcription

Commentateur
Construire et construire vite, c'est l'espoir de combien de sans-logis. A partir d'une forme en béton, on vient de proposer la maison qui se construit en 6 heures. A 8 heures, les traceurs sont sur place et en 2 heures, ils vont fixer les arêtes sur lesquelles s'encastreront les éléments des murs.
(Musique)
Commentateur
Dès 10h, ils pourront commencer d'assembler les panneaux de bois bakélisé. Toutes les cloisons, les portes et les fenêtres seront en place lorsque sonneront les douze coups de midi.
(Musique)
Commentateur
Deux heures encore et les panneaux du toit seront posés et recouverts de feuilles isolantes soudées à chaud. Ainsi en 6 heures, on pourra voir se dresser un groupe de 6 logements de 3 pièces, là où le matin rien n'existait. Miracle ? Non. Solution d'urgence, oui.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque