Un congrès de l'ONU pour lutter contre le réchauffement de la planète

18 février 2001
02m 07s
Réf. 01504

Notice

Résumé :

Le réchauffement climatique devient une réalité quotidienne. Un sommet, tenu à Genève dans le cadre de l'ONU tente d'impulser une politique afin d'en limiter les effets.

Date de diffusion :
18 février 2001
Personnalité(s) :

Contexte historique

Les années 1990 et 2000 ont vu s'affirmer la prise de conscience des problèmes liés au réchauffement climatique. Désormais, les questions environnementales figurent parmi les questions de société et les hommes politiques, du moins européens, prennent des engagements à ce sujet. La percée électorale et la participation aux différents gouvernements des Verts aussi bien en France qu'en Allemagne ancrent d'autant plus ces questions dans le paysage politique. Néanmoins, les politiques nationales apparaissent bien impuissantes pour trouver des solutions. En revanche, l'ONU devrait pouvoir peser de tout son poids en raison de son organisation et de sa vocation historique à régler les problèmes internationaux. Les attaques terroristes lancées contre les Etats-Unis le 11 septembre 2001 l'ont cependant détourné de ces préoccupations.

La prise de conscience des problèmes climatiques et son invitation dans le débat politique n'auraient pas été possibles sans les progrès réalisés dans la compréhension du phénomène et de la nature même de l'effet de serre. Ces évolutions ont été permises par les découvertes de la glaciologie et l'élucidation d'une histoire du climat sur une très longue période. Il s'agit d'une étape fondamentale car elle a permis de certifier l'augmentation de la quantité de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. La meilleure compréhension des climats et des processus de diffusion de la pollution atmosphérique ont également joué un rôle central en identifiant les causes précises du réchauffement climatique.

Les images du reportage évoquent en filigrane la faiblesse des alternatives que les défenseurs de l'environnement ont à proposer (éolienne contre industrie lourde).

Raphael Morera

Éclairage média

Le lancement du sujet par le présentateur fait porter l'attention sur les changements concrets de la vie quotidienne causés par le réchauffement climatique. Il s'agit pour lui de toucher le télespectacteur, de lui montrer que, malgré la difficulté du sujet, il évoque des problèmes qui le concernent directement. Le reportage, qui enchaîne les images chocs prend la suite logique de ce lancement. Il importe en effet que la parole des experts de l'ONU pèse sur l'opinion. L'intervention de l'expert cherche d'ailleurs à rassurer : il ne prône qu'une adaptation afin de mieux employer les ressources énergétiques. La troisième partie du document aborde l'avenir en montrant que des espaces considérés comme précieux sont d'ores et déjà grandement menacés : l'Alaska ou la Camargue.

La construction du reportage est globalement fataliste : les hommes savent mais ne font rien.

Raphael Morera

Transcription

Jean-Sébastien Fernandes
L'ONU remettra demain un rapport alarmant sur le réchauffement de la planète, ce n'est pas la première fois mais les chiffres inquiètent de plus en plus. En effet, durant le prochain siècle, la température de la planète pourrait augmenter de 6 degrés avec des conséquences sur l'environnement et tout simplement, sur la vie des hommes. Olivier Saintemarie.
Olivier Saintemarie
L'Europe n'avait jamais connu ça. Des inondations à répétition, des tempêtes violentes de plus en plus fréquentes ou des étés torrides. En 10 ans, la terre a connu les plus importants bouleversements climatiques jamais observés par les scientifiques. Le réchauffement de la planète semble bien avoir des conséquences directes sur le climat. Après une semaine de travail en commun à Genève, le groupe des experts de l'ONU tire la sonnette d'alarme. D'après leur conclusion, la température moyenne de la planète a déjà varié d'un et demi degré depuis le XIXème, ce réchauffement pourrait augmenter d'un et demi à six degrés au cours du prochain siècle si rien n'est fait.
Klaus Toepfer
Nous devons faire une meilleure utilisation des énergies disponibles. Il ne s'agit pas d'attenter à notre santé. Ça ne veut pas dire revenir en arrière non plus. C'est seulement faire une meilleure utilisation des importantes ressources dont recèle la planète bleue.
Olivier Saintemarie
Dans leur rapport, les experts sont affirmatifs, l'accroissement des températures est bien lié à l'activité humaine et notamment aux milliards de tonnes de dioxyde de carbone rejetés dans l'atmosphère. Les conséquences sont déjà dramatiques sur la faune et la flore. Ici en Alaska, des insectes alors méconnus dans ces régions s'attaquent aux forêts.
Ed Holsten
Certaines parties de la forêt ont été détruites à 90% et en 10 ans, nous avons plus de ravages qu'au cours des 60 dernières années. Et on peut dire que tout ceci est dû à l'augmentation de la température en Alaska.
Olivier Saintemarie
Autre conséquence liée au réchauffement, la fonte des glaces notamment au pôle. Un phénomène qui entraîne l'élévation du niveau des océans. D'ici quelques siècles, des archipels ou encore la Camargue pourraient bien disparaître sous les eaux.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque