Elections dans le secteur soviétique d'Allemagne et proclamation de la RFA

26 mai 1949
54s
Réf. 01627

Notice

Résumé :

L'Allemagne divisée en deux élit ses représentants. La RFA est proclamée.

Type de média :
Date de diffusion :
26 mai 1949

Contexte historique

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les troupes soviétiques et leurs alliés occidentaux sont séparés par une ligne de démarcation qui coupe l'Allemagne. Du 17 Juillet au 2 août 1945, la conférence de Postdam esquisse l'après-guerre : les alliés décident de découper l'Allemagne en quatre zones d'occupation et Berlin en quatre secteurs (français, anglais, américain et soviétique). Les secteurs occidentaux de Berlin sont enclavés dans la zone d'occupation soviétique, ce qui est une source de tensions entre les quatre vainqueurs.

Le 18 juin, sans consulter les Soviétiques, les trois zones occidentales adoptent le DeutshMark, détachant leur "trizone" de la zone soviétique en attendant de la dissocier politiquement, conformément à la Conférence de Londres. Le 23 Juin 1948, l'URSS bloque les voies d'accès terrestres en direction de Berlin-Ouest. Pour ravitailler la ville, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et, dans une moindre mesure, la France, mettent en place un gigantesque pont aérien qui va durer onze mois.

A l'issue du blocus, deux municipalités rivales administrent les secteurs occidentaux et soviétiques : celle d'Ernest Reuter, social-démocrate élu le 5 décembre à Berlin-Ouest et celle de Friedrich Ebert, installé dans l'Hôtel de Ville de la zone soviétique. Le 1er septembre 1948, Conrad Adenauer est nommé à la présidence du Conseil parlementaire qui réunit les trois zones occidentales unifiées. Il rédige la loi fondamentale qui servira de constitution à la future RFA.

Votée en mai 1949 par le Conseil parlementaire de Bonn et approuvée par les puissances occidentales, la loi fondamentale est promulguée le 23 mai 1949, jour de naissance de la RFA. Dans la zone soviétique, dès 1948, le parti social démocrate fusionne avec le parti communiste, formant le SED, parti socialiste uni d'Allemagne. En mai 1949, un Congrès du Peuple dominé par les communistes adopte la constitution d'une République démocratique allemande sur le modèle des républiques populaires. La RDA est officiellement créée le 7 octobre 1949.

Carole Robert

Éclairage média

Les Actualités Françaises présentent la naissance des deux Etats allemands avec un enthousiasme limité. Le reportage est très découpé ; il comporte beaucoup de plans montés rapidement. Les mouvements de caméra dans la première partie (pano horizontaux sur la foule et plongée sur la foule, pano verticaux sur les drapeaux à Bonn...) sont plus nombreux que dans certains reportages très photographiques de la fin des années 1940. La seconde partie du reportage est plus traditionnelle : enchaînement de plans fixes montrant les actes officiels de création de la RFA. Le commentaire n'est pas vraiment engagé : le ton est solennel, les phrases sont courtes et simples, sans lyrisme : "la population doit répondre oui ou non...", "40% ont répondu non", "l'Allemagne de l'Ouest existe.".... La musique confirme cet esprit solennel, sans émotion.

La France regarde la création de la RFA de loin, semble dire le reportage. Il faut dire que le gouvernement français n'est guère enchanté de laisser une autonomie politique à la RFA, et la France reste méfiante. Elle exige d'ailleurs que le nouvel Etat allemand soit doté d'un exécutif faible. Et les accords de Londres sont très critiqués en France : le PC les vilipende, De Gaulle dénonce les reculs et l'abandon des volontés françaises.

Carole Robert

Transcription

Journaliste
L'Allemagne se prononce sur son avenir. Dans le secteur oriental de Berlin et dans toute la zone soviétique, la population doit répondre oui ou non au programme du parti unique, SED, pour l'élection au Conseil du peuple. Si propagande et meetings ont décidé soixante pour cent des Allemands de l'Est à donner leur adhésion, quanrante pour cent ont répondu non. Pour les zones occidentales aussi l'avenir se précise, et Bonn a pavoisé à l'occasion de la proclamation de la nouvelle constitution fédérale adoptée par les représentants des landers, le Docteur Adenauer, le Professeur [Wolleb] pour le pays de Bade, le Docteurs [Reuters] pour Berlin-Ouest et le Président [Müller] pour le Wurtemberg ont apposé leur signature. L'Allemagne de l'Ouest existe.