Les catholiques français face aux recommandations de Jean-Paul II en matière de sexualité

07 novembre 1983
03m 31s
Réf. 01849

Notice

Résumé :

Des non catholiques et des catholiques pratiquants donnent leur opinion sur les prescriptions du pape Jean-Paul II en matière de sexualité.

Date de diffusion :
07 novembre 1983

Contexte historique

Depuis les années 1960, un divorce est apparu en matière de sexualité entre la papauté et les catholiques français. En juillet 1968, dans l'encyclique Humanae vitae, Paul VI, pape de 1963 à 1978, condamne toute forme de contraception. Il n'admet pour restreindre les naissances que la pratique de l'abstinence et ne permet donc pas l'utilisation de la pilule contraceptive. Cette position suscite de nombreuses critiques au sein même de l'Eglise ainsi que de la part de nombreux fidèles, notamment en France, où dix mois auparavant la loi Neuwirth a autorisé la contraception. Selon un sondage réalisé par l'IFOP dès septembre 1968, 91% des jeunes couples disent alors ne pas tenir compte des directives de la papauté dans le choix des moyens contraceptifs.

Dès lors, la plupart des couples catholiques français, même ceux qui continuent à pratiquer régulièrement, vont refuser de suivre les recommandations du pape en matière de sexualité. Cette rupture s'accroît encore davantage sous le pontificat de Jean-Paul II, élu au trône de Saint-Pierre en 1978. S'il s'est avéré incontestablement modernisateur dans de nombreux domaines, il s'est toujours montré intransigeant sur les questions de moeurs, s'inscrivant dans la continuité de Paul VI. Il s'oppose à plusieurs reprises aux pratiques contraceptives et en particulier au préservatif, même s'il ne cite jamais directement ce dernier: dans l'encyclique Veritatis splendor qu'il publie en 1993, il estime qu'elles rendent "l'acte conjugal intentionnellement infécond". Jean-Paul II condamne par ailleurs l'avortement, notamment dans l'encyclique Evangelium vitae, parue en 1995. Il maintient par ailleurs la condamnation de l'homosexualité. Ces positions de Jean-Paul II ont conduit à creuser la dichotomie existant chez les catholiques depuis les années 1960 entre morale individuelle et application des directives du pape sur la sexualité. Elles lui ont également valu de nombreuses critiques, aussi bien de la part des fidèles que des non catholiques. La plus vive est née de la condamnation de l'usage de moyens contraceptifs en Afrique pour lutter contre le sida, au premier rang desquels le préservatif. Jean-Paul II a en effet exclu son utilisation dans ce but sanitaire et s'est contenté de recommander la chasteté et la pratique d'une sexualité qualifiée de "correcte", selon les termes d'un de ses messages en septembre 2004.

Christophe Gracieux

Éclairage média

Consacré à la question des moeurs et de la sexualité vues par Jean-Paul II, le sujet commence par exposer le problème. Pour ce faire, il recourt à des images d'archives : plusieurs plans de Jean-Paul II bénissant et s'adressant à la foule place Saint-Pierre à Rome ne servent qu'à illustrer le commentaire du journaliste sur la question des positions du pape relatives à la sexualité. Du reste, le commentaire recouvre la voix du pape, de telle façon qu'on ne peut entendre distinctement de quoi il parle. Après cette séquence d'exposition, le sujet laisse place à différents témoignages.

Le but recherché apparaît limpide : offrir un panel significatif des opinions sur les recommandations du pape en matière de sexualité. Il s'agit avant tout de montrer que ce problème controversé ne fait pas l'unanimité. Le large échantillon des avis présentés atteste de la volonté d'équilibre qui a guidé les journalistes : des non catholiques critiquant les directives de Jean-Paul II sont en effet d'abord interrogés; puis suivent des catholiques pratiquants qui disent préférer suivre leur conscience dans le domaine de la sexualité ; et enfin un couple catholique qui se conforme aux recommandations papales. Deux procédés sont successivement utilisés pour recueillir ces diverses opinions. Dans un premier temps, le micro-trottoir, technique qui vise à obtenir un bref témoignage saisi sur le vif, à la terrasse d'un café ou à la sortie d'une messe. Et dans un second moment, l'entretien. Réalisé sur une plus longue durée, sans doute "in situ", sur le lieu d'habitation de cette famille catholique, il offre davantage de temps aux deux époux pour exprimer leur opinion.

Christophe Gracieux

Transcription

Journaliste
En ce moment même, à Lourdes, sont réunis les évêques de France. Ils y abordent bien des sujets de société et de morale, parmi eux ils vont parler de la sexualité, c'est l'un des thèmes les plus controversés de Jean-Paul II. On l'accuse d'avoir une vision rétrograde de cette question, et tous les Catholiques, d'ailleurs, ne sont pas d'accord avec le souverain pontife. Parmi eux, beaucoup pensent qu'ils doivent écouter leur conscience avant les directives du Pape. Le reportage de Jean-Claude Darrigaud et Bruno Carette.
Jean-Claude Darrigaud
Un Pape qui voyage, un Pape moderne, tous les qualificatifs ont été utilisés pour évoquer le dynamisme de Jean-Paul II, surtout durant les premiers mois de son pontificat. Et puis il a commencé à parler, et l'opinion s'est aperçue qu'il entendait ne rien changer à la doctrine de l'Église en matière de moeurs et de sexualité.
Inconnue
Ses prises de position sur, aussi bien sur la contraception que sur, récemment sur l'insémination artificielle, est une chose qui m'amuse beaucoup. Il n'est pas contre le fait par exemple qu'une femme prête son ventre, mais il est contre le fait que pour obtenir du sperme il faille se masturber, moi ça m'amuse.
Inconnu
Ça me gêne un peu que le Pape intervienne dans ce, dans ce domaine-là, dans le domaine de la sexualité et que finalement il soit contre la, la contraception.
Jean-Claude Darrigaud
Que le pape s'occupe de ce qui le regarde : une affirmation courante chez les non religieux et ceux qui ont quitté l'Église. Côté Catholiques pratiquants, épisodiques ou réguliers, les avis sont partagés. Pour de nombreux Chrétiens, la sexualité est désormais une affaire personnelle, ce qu'en pense le Pape, il l'écoute, sans se sentir obligés de suivre son enseignement.
Inconnu 2
L'Église se doit de donner une certaine ligne de conduite et je pense que c'est, bon, chaque couple vis-à-vis de Dieu doit régler un petit peu ses, ses problèmes personnels.
Inconnu 3
La sexualité, ça doit rentrer dans un tout harmonieux, et chaque individu, chaque homme et chaque femme, doit à mon avis s'épanouir et prendre son équilibre en eux-mêmes.
Jean-Claude Darrigaud
Il y a également les inconditionnels de la doctrine chrétienne. Pour eux, obéir au Pape et obéir à Dieu est une seule et même chose. Pierre et Bernadette appartiennent à ce groupe, moins minoritaire qu'on croit, et très actif. Leurs six enfants, ils les ont voulu, malgré des moyens matériels assez limités. Leur conception de l'amour, de la famille, du couple, ils la relient très étroitement à leur croyance religieuse.
Pierre
L'amour n'est pas obligatoirement facile à vivre, il faut s'y préparer, il faut y consentir des efforts si on veut construire quelque chose de beau et de, et qui dure dans le temps, et qui, qui respecte l'autre etc. , il y a beaucoup de, d'exigences qui doivent être rappelées, je crois, aujourd'hui plus que jamais. Je crois que le Pape voit ça d'un peu plus haut, à la lumière de l'Évangile, et que c'est bon pour nous d'écouter ce qu'il dit.
Bernadette
Plus il y a d'enfants, plus c'est formidable, plus c'est formidable. Les enfants, c'est une joie de tous les jours, même bien sûr il y a des épreuves, il y a des, il y a des hauts et des bas, on est fatigués mais la joie, la joie est au-dessus de tout.
Jean-Claude Darrigaud
Récemment, l'un des collaborateurs de Jean-Paul II disait que la grande épreuve du Pape était de voir l'homme d'aujourd'hui s'écarter progressivement du message de l'Évangile. La fermeté de l'Église en certains domaines lui fait prendre le risque de n'être plus qu'une option privée minoritaire, sans grande influence sur l'évolution du tissu social.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque