Les voyages de Jean-Paul II en France de 1980 à 1996

19 septembre 1996
02m 31s
Réf. 01855

Notice

Résumé :

Rétrospective des voyages de Jean-Paul II en France en 1980, 1983, 1986 et 1988, avant sa visite du 19 au 22 septembre 1996 pour le 1 500e anniversaire du baptême de Clovis.

Date de diffusion :
19 septembre 1996
Source :

Contexte historique

Jamais avant Jean-Paul II un pape n'avait autant voyagé. Il a ainsi effectué pas moins de 104 voyages dans 129 pays différents, outre ses nombreuses visites en Italie, durant les 26 années qu'il a passées à la tête de l'Eglise catholique, de 1978 à 2005. Il a sillonné tous les continents et rassemblé à chaque fois des foules considérables lors de grandes célébrations. La France est l'un des pays dans lequel il s'est le plus rendu puisqu'il y a effectué huit visites - il passe à La Réunion en mai 1989. Jean-Paul II effectue son premier voyage en France du 30 mai au 2 juin 1980 à Paris. A cette occasion, lors d'une messe au Bourget où l'assistance n'est pas aussi nombreuse que prévue, il lance la célèbre apostrophe "France, fille aînée de l'Eglise, es-tu fidèle aux promesses ton baptême?".

S'il se rend ensuite en août 1983 à Lourdes pour un pèlerinage au sanctuaire dédié à la Vierge Marie, ses voyages suivants prennent une plus grande ampleur et rencontrent un grand succès. C'est le cas de sa visite en octobre 1986 à Lyon et Annecy - où il rend hommage aux saints et martyrs de l'Eglise des premiers temps -, au sanctuaire de Paray-le-Monial et à Ars, où il se recueille sur la tombe de saint Jean-Marie Vianney. Il en est de même pour sa visite suivante, dans l'Est de la France, en octobre 1988, à Strasbourg, Metz et Nancy. Jean-Paul II vient également à Reims le 22 septembre 1996 pour célébrer le 1 500e anniversaire du baptême de Clovis. Dans les jours précédents, il s'était rendu dans l'Ouest, à Tours, puis au sanctuaire de Sainte-Anne-d'Auray, où il a été accueilli par des foules très nombreuses. Il revient en France dès l'année suivante, lors des Journées mondiales de la jeunesse qui se tiennent à Paris en août 1997. Après avoir officié lors d'une messe au Champ-de-Mars puis béatifié Frédéric Ozanam, fondateur de la Société de Saint-Vincent-de-Paul à Notre-Dame-de-Paris, il célèbre la messe de clôture sur l'hippodrome de Longchamp devant plus d'un million de personnes. Jean-Paul II se rend une dernière fois en France, de nouveau en pèlerinage à Lourdes, les 14 et 15 août 2004, quelques mois avant sa mort, le 2 avril 2005.

Christophe Gracieux

Éclairage média

Ce reportage a été diffusé le 19 septembre 1996 au sein d'une retransmission en direct consacrée à l'arrivée du pape Jean-Paul II à Tours. Il prend donc place dans le cadre particulier d'une émission spéciale, qui diffère notablement de celui habituellement adopté par les journaux télévisés. Le présent sujet a pour principal objectif de présenter le contexte du voyage du souverain pontife, mais aussi de faire patienter les téléspectateurs dans l'attente de la diffusion en direct de son arrivée.

Il prend la forme d'une rétrospective retraçant les quatre premiers voyages de Jean-Paul II en France, de 1980 à 1996. De ce fait, il ne propose qu'un montage d'images d'archives. Les quatre visites pontificales ne sont pas traitées de la même manière: le voyage à Paris en 1980 est abordé plus longuement que le suivant à Lourdes en 1983, témoignant de son caractère plus marquant. Trois principaux types de plans sont proposés. En premier lieu, des images institutionnelles de rencontres officielles de Jean-Paul II avec les présidents de la République, Valéry Giscard d'Estaing puis François Mitterrand, ainsi qu'avec des personnalités politiques telles que Jacques Chirac. D'autres images s'emploient à montrer le pape en action, auprès des malades de Lourdes, en prière devant le tombeau de saint Jean-Marie Vianney à Ars, ou saluant la foule depuis sa papamobile.

Enfin, une dernière série d'images présente les grandes messes que Jean-Paul II a célébrées au Bourget, à Lyon et à Strasbourg. Elles ont en effet toujours constitué les points d'orgue de ses visites en France, et les moments de plus forte couverture médiatique.

Christophe Gracieux

Transcription

Journaliste
Voilà donc, Jean-Paul II est attendu à la préfecture de Tours, encore quelques minutes avant son arrivée dans la cour de la préfecture, l'occasion de rappeler justement les précédents voyages de Jean-Paul II en France au nombre de quatre, celui-ci sera le cinquième. Le premier voyage, c'était du temps de la présidence de Monsieur Valérie Giscard d'Estaing en 1980. Lors de sa première visite en France, Jean-Paul II donne le ton.
II Jean-Paul
France, fille aînée de l'Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?
Hugues Huette
31 mai 1980, élu depuis dix-huit mois successeur de Saint Pierre, Jean-Paul II se rend à Paris et à Lisieux. A Paris, le Président Giscard d'Estaing lui présente les personnalités politiques. L'accueil de la capitale est chaleureux mais sans excès. Le temps fort de cette visite est la messe au Bourget, le 1er juin, où un million de fidèles étaient attendus. En fait, la grande foule n'est pas au rendez-vous, des prêtres sont même restés volontairement dans leur paroisse, on parle de malentendu avec ce Pape médiatique venu de l'Est aux idées jugées conservatrices par bon nombre de Catholiques.
Philippe Harrouard
Les 14 et 15 août 1983, le Pape est à Lourdes pour sa deuxième visite en France. Il vient en pèlerin prier avec les malades dans la grotte de Massavielle où la Vierge est apparue à Bernadette Soubirou. Trois ans plus tard, en octobre 1986, Jean-Paul II, accueilli par le Président Mitterrand, visite Lyon, Parémonial, Thésée, Annecy et la petite ville d'Ars. Le Pape s'agenouille devant le tombeau de Jean-Marie Vianney, le curé d'Ars. Devant les séminaristes, les pasteurs de l'an 2000, Jean-Paul II demande de ne pas considérer le sacerdoce comme un simple métier. Octobre 1988, le souverain pontife se rend en Alsace et en Lorraine. A Strasbourg, devant quarante mille jeunes réunis au stade de la Meinau, il souligne que les Chrétiens ont leur part dans la crise morale que traverse l'Europe. La France aura donc été l'un des rares pays à accueillir quatre fois Jean-Paul II en dix ans de pontificat.

Les enseignants de l'Éducation nationale disposent d'un accès gratuit à la version intégrale de Jalons depuis le portail Éduthèque.

Se connecter:

eduthèque