Victoire du Stade Toulousain en Coupe d'Europe de rugby à XV

26 mai 2003
02m
Réf. 03065

Notice

Résumé :

Après leur victoire en Coupe d'Europe de rugby, les joueurs du Stade Toulousain sont accueillis à la mairie du Capitole devant une foule nombreuse.

Type de média :
Date de diffusion :
26 mai 2003
Thèmes :

Contexte historique

Fondé dans les années 1890, le club de rugby de Toulouse, d'abord composé d'étudiants, prend le nom de Stade Toulousain dès 1907. Très vite, les joueurs s'illustrent au niveau national. En 1912, ils remportent leur premier championnat national, puis 5 titres consécutifs de 1922 à 1927. Le Stade Toulousain est l'un des meilleurs clubs de rugby à XV. Il détient un nombre inégalé de titres au niveau français et européen: les joueurs toulousains ont brandi 16 fois le Bouclier de Brennus (trophée remis aux vainqueurs du championnat de France) et 3 fois la Coupe d'Europe dont ils ont remporté la première édition en 1996.

De grandes figures du rugby français ont joué en club à Toulouse et contribué à forger la légende sportive du club. Jean-Pierre Rives a marqué la vie du club par ses exploits de 1974 à 1981. Dans les années 90, Emile N'tamack, Fabien Pelous et plus récemment Yannick Jauzion ont évolué au plus haut niveau international. Le stade Ernest-Wallon récemment rénové peut contenir près de 20 000 supporters lors des rencontres jouées par le Stade Toulousain à domicile. Il paraît cependant parfois trop exigu, compte-tenu de la place prise par le rugby dans le culture de Toulouse, surnommée "capitale de l'ovalie".

Emeline Vanthuyne

Éclairage média

La caméra filme depuis le balcon de la mairie la foule venue se masser sur la place du Capitole pour fêter la victoire de son équipe. Cet endroit est le lieu traditionnel de regroupement des Toulousains pour les grandes manifestations culturelles ou sportives.Ces scènes de liesse après la victoire d'une équipe de rugby ou de football sont fréquemment retransmises à la télévision.

L'originalité du reportage tient surtout à la place accordée à la célébration officielle de l'événement. La fête organisée par le maire Philippe Douste-Blazy est originale: elle rend hommage à la vitalité du sport toulousain dans son ensemble et pas seulement aux rugbymen. Le message du maire a une forte dimension politique: il cite les succès du sport toulousain en exemple afin d'afficher le renouveau de sa ville deux ans après l'explosion de l'usine AZF.

L'association d'autres sports aux festivités protocolaires ne doit cependant pas faire oublier la dimension particulière prise par l'exploit du Stade Toulousain. La liesse populaire est à la mesure de l'exploit européen accompli par l'équipe, dans une ville où la culture du rugby reste largement prédominante.

Emeline Vanthuyne

Transcription

Journaliste
La grande foule place du Capitole et du beau monde au balcon. Rugbymen, footballeurs et tous ceux qui comptent dans le sport, à Toulouse, sont au rendez-vous. Une grande fête populaire presque oecuménique, en tout cas, l'occasion de rencontres originales.
Autre
" Ca fait plaisir, enfin, de voir un vainqueur qui félicite un autre vainqueur, alors on est heureux ". " Il y a longtemps, c'est vrai, que j'essaie de suivre un peu ce qui se fait au stade toulousain, c'est vrai. On est un peu admiratif de leur niveau de performance, de la continuité. Un haut niveau, c'est dur, très très dur. Et admiratif de tout ce qu'ils font. Et on essaie modestement de suivre un peu le chemin, voilà. Et on leur souhaite surtout bonne chance pour la fin de championnat. Et moi, personnellement, je suis certain qu'ils vont aller au bout de ce championnat ". " Et moi, je suis en train de lui donner mes coordonnées pour qu'il m'envoie des invitations pour l'année prochaine ".
Journaliste
Des entraîneurs heureux et un maire sur un petit nuage : Philippe Douste-Blazy très fier de ses sportifs.
Philippe Douste-Blazy
" Quelle fin de semaine ! Le hand ball en européen, les filles au basket en européen, championnat de France de D2 et on passe en D1 pour le TFC, championnat d'Europe pour le rugby, pour le stade. Vous savez, c'est génial, mais je pense surtout à ces deux équipes, le TFC et le stade qui, après AZF, ont perdu le stadium, sont venus à Ernest Vallon, ont relevé la tête, comme Toulouse qui aime relever la tête dans ces cas-là. Et aujourd'hui, on est champion de France et champion d'Europe ".
Journaliste
Et Trevor Brenann, l'Irlandais du stade, n'est pas près d'oublier cette capacité toulousaine à faire la fête.
Trevor Brennan
" Magnifique, super, bonne ambiance. Le sport, c'est très bon "
Journaliste
" Comme les irlandais ou presque ? ",
Trevor Brennan
" Non, pas la même, pas la même , non ".
Journaliste
En revanche, la réception ne s'est pas prolongée jusqu'au bout de la nuit. Les TFCistes voulaient vite partir en vacances. Les stadistes, eux, avaient entraînement dès ce matin pour préparer la demi-finale de championnat ce week-end.