Le roi d'Angleterre Georges V passe en revue et décore des troupes australiennes au camp de Salisbury

1917
01m 12s
Réf. 04505

Notice

Résumé :

Au camp militaire de Salisbury, le roi d'Angleterre Georges V assiste à un défilé des troupes australiennes. Accompagné par plusieurs officiers anglais, il décore ensuite des soldats et salue à cheval l'ensemble des troupes australiennes.

Type de média :
Date de diffusion :
1917
Source :
Personnalité(s) :

Contexte historique

Le Royaume-Uni ne mobilisa pas seulement ses possessions coloniales pour participer à l'effort de guerre mais put également bénéficier du soutien apporté par ses dominions (Canada, Australie, Nouvelle Zélande). Autonome depuis la fin du XIXe siècle tout en gardant des liens importants avec son ancienne métropole à travers le Commonwealth, l'Australie décida de s'engager dans la guerre dès l'été 1914. Le premier ministre australien Joseph Cook affirmait notamment le 31 juillet 1914 : "Souvenez-vous que lorsque l'Empire est en guerre, l'Australie est aussi en guerre!". Un décret (Defense Act) empêchant l'armée régulière australienne d'intervenir en dehors de sa fédération, le gouvernement australien dut toutefois faire appel aux volontaires pour constituer l'Australian imperial Force (AIF).

En accord avec les Anglais, un corps commun fut rapidement constitué avec les troupes du dominion de la Nouvelle Zélande, l'ANZAC (Australian and New Zealand Army Corps) placé sous les ordres du général anglais Birdwood. Les 50 000 hommes de l'ANZAC débarquèrent en Egypte au début de l'année 1915 afin de suivre plusieurs semaines d'entraînement et de préparation. Leur premier engagement eut lieu le 25 avril 1915, lors de la bataille de Gallipoli, opération menée par les Britanniques afin de tenter de contrôler le Détroit des Dardanelles et d'écarter l'Empire turc du conflit. Mais la tentative de débarquement fut en échec. Cette opération coûta plus de 8 500 tués et près de 20 000 blessés aux Australiens. Les hommes de l'ANZAC réussirent toutefois à s'emparer et fortifier une plage qu'ils contrôleront plusieurs mois.

Le 25 avril, "Anzac Day", est souvent considéré comme le jour de naissance de la nation australienne. Il est commémoré chaque année en Australie. Sur le front français, l'ANZAC participa à la bataille de la Somme en avril 1916. Les Australiens s'illustrèrent en août 1916 lors de la bataille du moulin de Pozières, qui constitua l'une des rares victoires alliées lors du désastre de la Somme (au prix de 23 000 pertes australiennes). En 1917, les Australiens participèrent à plusieurs offensives alliées sur le front occidental, participant notamment activement aux prises de Bapaume, Lagnicourt, Doignies et Louvermal (mars-avril 1917).

Au cours de l'été 1917, l'ANZAC fut dissout, les troupes australiennes se séparant des troupes néo-zélandaises. En 1918, les troupes australiennes furent regroupées en un corps d'armée à 5 divisions sous le commandement du général Birdwood puis du major-général Monash. Les troupes australiennes participèrent activement à la contre-offensive alliée de l'été 1918. Entre août et octobre 1918, le corps australien fit près de 30 000 prisonniers et entreprit une importante percée dans la direction d'Amiens et de Roye. Les troupes australiennes achevèrent leur offensive sur l'Aisne avec la prise du village de Montbréhain en novembre 1918.

Au total, plus de 416 000 Australiens (313 000 sur le front occidental), tous volontaires puisque la circonscription ne fut jamais établie, furent engagés dans le conflit. 60 000 Australiens perdront la vie sur les différents fronts, ce qui apparaît comme l'un des taux les plus élevés des armées engagées. Cet engagement de l'Australie dans la Première Guerre mondiale a permis de forger une identité nationale australienne. L'Australie s'est ainsi véritablement affirmée comme une nation mais aussi un Etat indépendant. Preuve de son nouveau statut, l'Australie signa les traités de paix comme puissance souveraine et fut admise à la SDN. En 1921, l'Australie obtient même un mandat sur l'ancienne Nouvelle Guinée allemande.

Fabrice Grenard

Éclairage média

Les images de ce reportage permettent de souligner plusieurs aspects. Les troupes australiennes portent tout d'abord leur propre uniforme, caractérisé par le port d'un chapeau à doubles visières. Les Australiens ont toujours eu leur propre corps d'armée (réuni avec les Néo-Zélandais jusqu'en 1917) agissant de manière autonome par rapport aux troupes britanniques.

Les troupes australiennes (les soldats australiens étaient des volontaires puisque la circonscription ne fut jamais installée dans le pays) ont eu la réputation d'être très vaillantes et très courageuses, participant notamment à quelques unes des batailles les plus meurtrières de la Guerre (Gallipoli en 1915, offensive de la Somme en 1916...). Le roi Georges V décore ici des troupes qui se sont illustrées lors de la bataille de la Somme en 1916 : la prise du moulin de Pozières en août 1916 par les troupes australiennes constitua notamment l'une des rares victoires de cette offensive alliée qui fut par ailleurs un échec total. Ce reportage permet donc également plus largement à la propagande alliée de célébrer les victoires remportées sur la Somme alors que l'offensive en elle-même, déclenchée en juillet 1916 et se prolongeant jusqu'en novembre, fut une terrible hécatombe et ne permit jamais d'enfoncer les lignes allemandes.

Enfin, la scène finale et le salut enthousiaste des soldats australiens au roi Georges V qui les passe en revue à cheval permet de témoigner de la fidélité de ces hommes envers leur ancienne métropole.

Les reportages de la Première Guerre mondiale ne sont pas datés avec précision. La date de 1917 indique que le document a été tourné pendant l'année en cours.

Fabrice Grenard

Transcription

[Carton]
Au camp de Salisbury, parade des troupes australiennes et remise de décorations par le Roi George V.