La découverte scientifique selon Michel Serres

28 novembre 1980
02m 12s
Réf. 04626

Notice

Résumé :

Michel Serres, philosophe des sciences, s'exprime dans une émission diffusée sur France 3 Régions sur sa vision de la création scientifique. Il défend une conception d'une science libre de tout courant de pensée et d'opinion.

Type de média :
Date de diffusion :
28 novembre 1980
Source :

Contexte historique

Né en 1930, Michel Serres a une trajectoire atypique : d'origine gasconne, il entre à l'Ecole navale en 1952 avant de se réorienter vers la philosophie. Après avoir obtenu l'agrégation en 1955, il sert en tant qu'officier de la Marine Nationale sur différents vaisseaux.

Après avoir soutenu sa thèse (sur les modèles mathématiques du système de Leibniz), il enseigne notamment au département d'histoire des sciences de l'université Paris 1 puis à Standford avant de sillonner le monde entier.

Il cherche à intégrer dans sa réflexion philosophique les avancées des sciences exactes les plus récentes. Il critique d'ailleurs l'ignorance scientifique de certains philosophes des sciences et tente d'établir des ponts entre les disciplines. Il se lie avec les philosophes Michel Foucault et René Girard dont il reprend les analyses de la notion de sacrifice dans ses travaux.

Il se définit comme un encyclopédiste et a participé à plusieurs projets de vulgarisation scientifique ( notamment en publiant un Dictionnaire des sciences en 1997). Elu à l'Académie Française depuis 1990, il publie plusieurs essais sur des sujets qui lui tiennent particulièrement à coeur: l'écologie et l'éducation.

Emeline Vanthuyne

Éclairage média

La sobriété de la réalisation ( simplicité du panneau introductif, absence de décor) montre le manque de moyens techniques déployés ici par France 3 Régions pour sa série consacrée à la création. Une première caméra est placée en plan fixe sur l'animateur, Jean-Claude Bringuier. La seconde opère un plan fixe et resserré sur Michel Serres tout au long de son intervention.

L'austérité de l'émission et la complexité du propos est contrebalancée par les efforts pédagogiques déployés par le philosophe des sciences pour nous expliquer notamment la différence entre découverte et création.

Cet extrait montre le talent de vulgarisateur de Michel Serres, souvent sollicité par les médias.

Il développe au cours de cet entretien sa vision d'une science libre de toute croyance. Selon lui, l'inventeur doit se placer loin des querelles d'opinion afin de pouvoir se consacrer pleinement à ses recherches. On remarque d'ailleurs dans le parcours de Michel Serres qu'il se tient en marge des courants de pensée, notamment dans les années 60 et 70. Il conserve sa liberté de ton : cela lui vaudra d'ailleurs quelques déboires au début de sa carrière puisqu'il obtiendra son premier poste en histoire des sciences et non en philosophie, après qu'il a critiqué le manque de culture scientifique de certains de ses confrères.

Emeline Vanthuyne

Transcription

Jean-Claude Bringuier
Cette série est consacrée à la création. Tu es Michel, un philosophe des sciences, et tu t'occupes donc de savoir comment se conçoivent, Comment se fabriquent les sciences et la pensée scientifique, qu'est-ce qu'on peut dire de la création scientifique ?
Michel Serres
On peut dire d'abord qu'on ne dit jamais création scientifique.
Jean-Claude Bringuier
Ah, c'est un mot qu'on n'emploie pas ?
Michel Serres
C'est très rare ou très ancien, très archaïque. On dit communément que quelqu'un a inventé un théorème, ou qu'une équipe ou un laboratoire vient de faire une découverte. On parle d'invention et on parle de découverte.
Jean-Claude Bringuier
Ce n'est pas la même chose là non ?
Michel Serres
Ce n'est pas tout à fait la même chose en effet. Le mot découverte signifie quelque chose de bien précis.
Jean-Claude Bringuier
Un objet non ?
Michel Serres
Oui, c'est ça. Comme un marin qui prenant telle et telle route inconnue découvre une terre ou personne n'a jamais mis le pied, comme on dit. Il existait déjà, ce pays existait déjà et le navigateur l'a découvert. Et effectivement, lorsqu'on dit découverte scientifique, cela connote que la vérité était déjà là, et qu'on la découvre alors qu'elle n'était pas vue.
Jean-Claude Bringuier
Dans le monde physique ?
Michel Serres
Dans le monde physique, par exemple. Tandis que quand on dit invention, on veut dire que cette idée ou ce type de théorème etc. a été construit ou par l'inventeur ou par le groupe qui est à l'invention. C'est-à-dire qu'il ne préexistait pas à l'acte de le construire. Alors ça fait une sorte de différence presque philosophique entre les deux.
Jean-Claude Bringuier
Mais pratiquement ?
Michel Serres
Pratiquement, on prend l'un pour l'autre et l'autre pour l'un. En fait, dire découverte, ça veut dire qu'on est réaliste, et dire invention, ça voudrait dire peut-être qu'on est idéaliste.
Jean-Claude Bringuier
Alors toi tu te sens plutôt réaliste, plutôt idéaliste ?
Michel Serres
Non, je crois que dès qu'il y a des mots en " isme ", il y a un groupe qui est pour et un groupe qui est contre,
Jean-Claude Bringuier
Une population qui y croit et une population qui déteste cette école.
Michel Serres
Et c'est la guerre ?
Jean-Claude Bringuier
Et par conséquent c'est la guerre et par conséquent il n'y a pas d'invention.