Jumelage de villes européennes : l'exemple de Metz et Luxembourg

27 mars 1952
30s
Réf. 04660

Notice

Résumé :

Le jumelage de Metz et Luxembourg illustre la mise en place des premières coopérations transfrontalières entre collectivités locales au sein de l'Europe. Ce type d'initiatives a depuis été étendu à l'échelle régionale.

Type de média :
Date de diffusion :
27 mars 1952

Contexte historique

Dans le contexte de l'après-guerre et dès le début de la construction européenne, l'idée de jumelage entre villes se développe. C'est une idée nouvelle puisqu'il s'agit de la première action dépassant le cadre étatique et impliquant les institutions municipales..

Créé en 1951, le Conseil des Communes d'Europe (devenu Conseil des Communes et Régions d'Europe) entend promouvoir une Europe des citoyens à l'échelle locale. Le jumelage des villes est un moyen de développer des contacts entre les différents pays européens. A l'origine simple contrat moral entre deux communes, le jumelage a été encadré juridiquement et étendu aux nouveaux pays entrants au sein de la CEE (rebaptisée depuis 1993 Union Européenne). Aujourd'hui, près de 15 000 communes européennes sont jumelées entre elles (dont plus de 3800 en France). Le rapprochement entre deux communes se fait souvent sur la base de similitudes (activité économique commune, situation géographique similaire ou histoire commune...).

Le jumelage entre Metz et Luxembourg a été un préalable à une coopération de plus grande ampleur. Dans le cadre régional, la création de l'Eurégion Sar Lor Lux Rhin a ainsi permis depuis 1995 de renforcer la coopération entre les communes d'une grande région transfrontalière regroupant le Luxembourg, les régions allemandes de Rhénanie-Palatinat et de la Sarre, la Wallonie et la Lorraine. Les actions communes englobent des domaines très variés. On peut citer, par exemple dans le secteur économique, la création d'un quattropole Metz-Luxembourg-Sarrebruck-Trêves: ce réseau de villes a pour but d'améliorer les infrastructures de télécommunications et les échanges entre ces différentes régions d'Europe.

Emeline Vanthuyne

Éclairage média

De 1940 à 1969, les "Actualités Françaises" étaient diffusées chaque semaine dans les salles de cinéma. Ce sujet sur le jumelage des villes de Metz et Luxembourg fait partie de la rétrospective concernant la dernière semaine de mars 1952. Les images montrent les moments clés de la cérémonie : lecture de la déclaration de jumelage par le bourgmestre de Luxembourg suivie d'un plan resserré sur celle-ci, dépôt d'une gerbe de fleurs devant le monument aux morts de Metz, soldats français et luxembourgeois présentant les armes.

Cet hommage aux victimes de la guerre démontre la volonté de commémorer un passé commun puisque le Luxembourg, comme l'Alsace-Moselle, ont été incorporés au territoire allemand par le régime nazi. Le commentateur insiste également sur la participation de Robert Schuman, un des pères fondateurs de l'Europe et le ministre des Affaires Etrangères de 1948 à 1952. La présence de ce natif de la ville de Luxembourg et député de Moselle indique la volonté de donner importance et solennité à l'évènement.

Emeline Vanthuyne

Transcription

Musique
Commentateur
A Metz, monsieur Hamilius, bourgmestre de la ville de Luxembourg, a proclamé solennellement le jumelage de sa cité avec la cité lorraine. Cette cérémonie se déroulait en présence de monsieur Robert Schuman. L'idée de jumelage des villes européennes est de faire l'Europe à partir de la base : la commune. Etablir entre les villes ayant les mêmes préoccupations, des contacts étroits permanents à la fois techniques, sportifs et intellectuels.
Musique