La discussion des Trois amis

04 février 1942
03m 54s
Réf. 06411

Notice

Résumé :

Un sketch radiophonique met en scène trois amis qui commentent les évènements de la semaine.

Type de média :
Date de diffusion :
04 février 1942
Lieux :

Contexte historique

Entre le 19 juin 1940 (suite à l'Appel du 18 juin dans un bulletin d'information) et le 25 octobre 1944, des programmes en langue française furent diffusés depuis les studios de la section française de la BBC (British Broadcasting Corporation, société de production et de diffusion des programmes de radio-télévision britanniques). Sous le nom de Radio Londres, qui entendait s'opposer à Radio Paris, antenne du gouvernement de Vichy, furent produits six bulletins quotidiens d'informations françaises et deux émissions, indépendantes l'une de l'autre : Les Français parlent aux Français, réalisée par le gouvernement britannique, et Honneur et Patrie, sous la responsabilité de la France libre du général de Gaulle.

De jeunes chroniqueurs (Jacques Duchesne, Jean Oberlé, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Pierre Bourdan et Pierre Dac, entre autres) employaient un ton nouveau à l'antenne, diffusaient messages personnels, sketches, chansons, blagues et publicités détournées. Le succès rencontré poussa les Allemands à faire interdire son écoute en confisquant les postes et en punissant lourdement les auditeurs. Radio Londres était devenue une véritable arme de guerre. Elle encourageait les Français à s'insurger contre l'occupant et dénonçait la désinformation des radios collaborationnistes. Certains programmes n'hésitaient pas à employer l'humour et la satire, à parodier des chansons ou des discours politiques.

Anne Doustaly

Éclairage média

La pièce radiophonique met en scène trois amis qui discutent politique, comme chaque semaine, après avoir déjeuné ensemble. Chaque personnage incarne un discours et un regard différent sur l'actualité : Jean est le plus pessimiste, il exprime son inquiétude avec colère, trouve que la situation de la France est presque aussi mauvaise qu'en juin 1940 ; Pierre est optimiste mais s'intéresse peu à la politique ; Jacques est raisonnablement confiant, et pense qu'il faut « tenir le coup ». L'actualité du début de l'année 1942, en particulier la situation sur le front de l'Est ou en Afrique du Nord, est propice à des interprétations variées ; le sketch exprime les diverses opinions et inquiétudes qui parcouraient la société française, alors que le tournant de la guerre en faveur des Alliés n'était pas encore accompli.

Pierre Bourdan, de son vrai nom Pierre Maillaud, journaliste et résistant, anime Radio Londres de juillet 1940 à juin 1944, en particulier Les Français parlent aux Français. En 1944, il est correspondant de guerre auprès de la division Leclerc. Jean Marin, pseudonyme de Yves Morvan, est aussi un journaliste entré dans la Résistance dès juin 1940. Lui aussi est jusqu'en 1943 l'une des voix de la France libre sur l'antenne de la BBC, dans Les Français parlent aux Français et il intègre la deuxième division blindée du maréchal Leclerc, qui libère Paris le 25 août 1944. Michel Saint-Denis dit « Jacques Duchesne » (en souvenir du Père Duchesne, journal de la Révolution Française) était acteur et metteur en scène de théâtre. Il a dirigé Radio Londres (équipe française de la BBC) et animé la chronique quotidienne Les Français parlent aux Français (1940-1944).

Bibliographie

Jacques Pessis, Radio Londres, la guerre en direct, Albin Michel, 2014, 240 p.

Aurélie Luneau, Radio Londres - 1940-1944 - Les voix de la liberté, éd. Librairie Académique Perrin, 2005, 349 p.

Anne Doustaly