La lutte contre les déserts médicaux : les hélicoptères du SAMU

10 février 2014
01m 41s
Réf. 06509

Notice

Résumé :
Des hélicoptères du SAMU sont utilisés pour lutter contre les déserts médicaux. Celui basé à Dreux (Eure-et-Loir) intervient auprès d’un homme atteint d’un infarctus à Châteaudun. Il le transporte à l’hôpital de Chartres.
Date de diffusion :
10 février 2014
Source :
A2 (Collection: 20 heures )
Personnalité(s) :

Contexte historique

Les « déserts médicaux » désignent les zones dans lesquelles l’accès aux médecins est très difficile. Dans ces territoires, la densité médicale pour 100 000 habitants est inférieure de 60 % à la moyenne nationale. Les déserts médicaux sont de plus en plus étendus en France. Il y a 2,5 millions de Français qui vivent en 2015 dans 192 déserts médicaux selon le Conseil national de l’Ordre des médecins. Dans une étude publiée en 2016, l’UFC-Que Choisir estime même que 3,2 millions de personnes, soit 5 % de la population française, vivent dans un désert médical. La situation tend à se dégrader : d’après l’association de consommateurs, l’accès géographique ou financier à un médecin généraliste, un pédiatre, un ophtalmologiste ou un gynécologue en 2016 s’est nettement détérioré depuis 2012.

C’est la région Centre, avec 43 déserts médicaux sur les 192 identifiés en 2015 par le Conseil national de l’Ordre des médecins, qui apparaît la plus défavorisée pour l’accès aux soins médicaux. Les régions Poitou-Charentes et Haute-Normandie en comptent quant à elles respectivement 22 et 18. Les déserts médicaux ne se situent pas uniquement en territoire rural. Les zones urbaines et périurbaines sont en effet de plus en plus affectées elles aussi.

Cette augmentation continue des déserts médicaux en France s’explique d’abord par les nombreux départs à la retraite de médecins. Or, ceux-ci éprouvent souvent les plus grandes difficultés à trouver un successeur. D’autre part, les jeunes médecins sont fréquemment réticents à s’établir loin d’un centre urbain et sont attachés à la préservation d’une certaine qualité de vie, peu compatible avec l’ancien modèle du médecin de famille.

L’État et les collectivités territoriales cherchent à lutter contre cette désertification médicale. L’installation de jeunes médecins dans les zones rurales est ainsi encouragée. Certaines municipalités leur offrent par exemple des conditions attractives, telles que des primes d’installation ou des locaux neufs. En outre, l’Assurance maladie propose de verser 50 000 euros aux médecins qui s’installent dans les zones sous-dotées médicalement. Le gouvernement de Manuel Valls a également doublé le nombre de contrats d’engagement de service public, contrats permettant au jeune étudiant ou interne en médecine de recevoir une bourse en échange d’un engagement d’installation dans un désert médical. Par ailleurs, les maisons médicales pluridisciplinaires sont conçues comme une autre solution. Ces structures, qui permettent à des médecins d’exercer aux côtés d’autres praticiens, ne cessent de se développer dans les territoires ruraux : il y a en 2015 plus de 800 maisons médicales pluridisciplinaires contre 174 en 2012 et il devrait y en avoir plus de 1 000 en 2017. Certaines municipalités recourent également à des médecins étrangers pour combler le déficit de médecins français. Enfin, différentes mesures spécifiques sont aussi adoptées pour lutter contre les déserts médicaux. Certains centres hospitaliers ont ainsi été dotés d’hélicoptères du SAMU permettant une prise en charge plus rapide des patients.
Christophe Gracieux

Éclairage média

Le journal télévisé de 20 heures de France 2 le 10 février 2014 s’intéresse dans sa dernière partie aux déserts médicaux. Le même jour la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a en effet présenté à Chalon-sur-Saône un premier bilan du « pacte territoire santé » destiné à lutter contre la désertification médicale, un an après son lancement. Le journal télévisé de France 2 du 10 février 2014 comporte ainsi une brève composée d’images factuelles consacrée au déplacement de Marisol Touraine. On y voit ainsi la ministre inaugurer l’hélicoptère du Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR) sur l’hélistation du Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône. Le recours aux hélicoptères du SAMU est en effet conçu comme l’un des moyens de combattre : ces appareils sont un des moyens de « garantir un accès aux soins urgents en moins de trente minutes d’ici à 2015 » (engagement n° 9 du Pacte territoire santé).

La rédaction de France 2 a choisi de s’intéresser à ce moyen de lutte contre les déserts médicaux. Elle propose un exemple concret dans un département touché par la pénurie de médecins, l’Eure-et-Loir. Un bref reportage donne à voir la prise en charge par un hélicoptère du SAMU d’Eure-et-Loir d’un homme âgé de 73 ans victime d’un problème cardiaque. Toutes les étapes de cette intervention sont montrées à l’écran en alternant commentaires sur images factuelles et interviews. On suit ainsi l’hélicoptère depuis son décollage sur l’hélistation du Centre Hospitalier de Dreux jusqu’à son atterrissage à celui de Chartres en passant par la prise en charge du patient à Châteaudun et son examen par le médecin du SAMU. Outre ces images factuelles, deux interviews rendent l’intervention de l’hélicoptère encore plus concrète : celle du médecin du SAMU d’Eure-et-Loir, interviewée dans l’appareil, et celle du patient lui-même brièvement interrogé à son arrivée à l’hôpital de Chartres. Toutes deux constituent un plaidoyer pour le recours aux hélicoptères afin de permettre une prise en charge plus rapide des patients. Il est à noter que le coût d’un tel dispositif n’est jamais mentionné dan le reportage.
Christophe Gracieux

Transcription

Présentateur
Il y a l’hélicoptère, six nouveaux engins seront commandés dans les jours qui viennent. Reportage Florence Bouquillat, Julien Pelletier.
Journaliste
Troisième décollage de la journée pour cet hélicoptère du Samu d’Eure-et-Loir. Direction, l’hôpital de Châteaudun à 80 kilomètres. Un patient vient d’arriver aux urgences avec un gros problème cardiaque mais l’hôpital de Châteaudun n’est pas équipé pour le soigner. 20 minutes plus tard, l’équipe du SAMU de Dreux est sur place.
Véronique Julié
Il ventilait comme ça, déjà, depuis le début ?
Journaliste
Le docteur Véronique Julié s’inquiète, le malade respire mal
Véronique Julié
Je vais quand même lui écouter les…. Vous avez toujours mal dans la poitrine, en ce moment ?
Inconnu
Oui, un petit peu, moins.
Véronique Julié
Elle est où la douleur, vous pouvez me montrer ?
Inconnu
Là.
Journaliste
Pour savoir où emmener ce patient, il faut d’abord vérifier le diagnostic. C’est maintenant sûr, cet homme de 73 ans a besoin d’un service de soins intensifs en cardiologie, il fait un infarctus, direction, l’hôpital de Chartres.
Véronique Julié
Dans le cas précis de ce monsieur, ce n’est pas à la minute près mais c’est quand même, ça fait partie des choses urgentes. Parce que quand il, s’il faut déboucher les coronaires, il faut le faire le plus vite possible pour récupérer un maximum de myocarde efficaces.
Journaliste
Neuf minutes de vol, et le malade est pris en charge à Chartres. En ambulance, il aurait fallu trois quarts d’heure au minimum. Ça vous rassure, monsieur, d’avoir été transporté en hélicoptère ?
Inconnu
Ben oui alors, oui, tout à fait.
Journaliste
Le département d’Eure-et-Loir est un désert médical. Des milliers d’habitants y sont à plus d’une heure de route des services d’urgence. En 2013, 560 malades ont été pris en charge par le Samu en hélicoptère.
deu lco,-(35)
div cl\/div>ass=\"ux-iader icon-right-open ux-ope class=\"ux-iader>Econom ie et société class="ux-separator"> > ss="ux-inverted" href="/jalons/liste/recherche/Theme.id/95/df"">Socié Sé class="ux-separator"> > ss="ux-inverted" href="/jalons/liste/recherche/Theme.id/95/df"">Santé S/a> c\/div>div class=\"ux-idy ux-tr class=\"ux-iaderontainer clearfix\">E La l"&S/a> :récupure Ins, lestis den de lsie propontervure Ié de rec’unégxE9;e pl0"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\"> :récupure Ins, lestis den de lsie propontervure Ié de rec’unégxE9;e pl0r946c\/div>div cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">Saserttueneandvec tar 9;e plsagali-occupcontimr ela-net deont-da/Inearnuna/In de reneren de vln>E \"ux-rccponsive\"\/>E La l"étuene duee tecar 9;e pls#x2019;039;Occupconti malaa nét deonXXIee Innervure Ié de rec den de v20"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">r8b12<\1945c\/div>div cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">
ass=\"ux-iaderofact src=\"\/ja"s/fiche-InaEdute\/160x0\/0175u06509/l11t5 \"ux-rccponsive\"\/>E La l"&Iatiourconti9;se039;rtainement quiie proposuni 50&#llr (CMU)0"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">03b12r 1999c\/div>div cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">
ass=\"ux-iaderofact src=\"\/ja"s/fiche-InaEdute\/160x0\/0175u06509/l1485 \"ux-rccponsive\"\/>E La l"&#x -candalr#x2019;039;amir lt :rvatarntretys ardialogieuli emdustriel0"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">28 tor\1995c\/div>div cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">Sant/ rel="nnnnnnnn
deu lco,-(33)
div cl\/div>ass=\"ux-iader icon-right-open ux-ope class=\"ux-iader>Vie po litique française class="ux-separator"> > ss="ux-inverted" href="/jalons/liste/recherche/Theme.id/95/df"">Pério de (Economque française) class="ux-separator"> > ss="ux-inverted" href="/jalons/liste/recherche/Theme.id/95/df"">1958- : Ve République class="ux-separator"> > ss="ux-inverted" href="/jalons/liste/recherche/Theme.id/95/df"">Vie po 2017 : Présidence Hollande c\/div>div class=\"ux-idy ux-tr class=\"ux-iaderontainer clearfix\"> -="frneree Hollaegaliansiue ance
<
ass=\"ux-iaderofact src=\"\/ja"s/fiche-InaEdute\/160x0\/0175u06509/l5820 \"ux-rccponsive\"\/>E La l" 039;én.id/19ance 2 açartsde minutepence Hollanjournlique 12 et il"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\"> minutepence Hollanjournlique 12 et il07b12<\20ildiv cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\"> ass=\"ux-iaderofact src=\"\/ja"s/fiche-InaEdute\/160x0\/0175u06509/l582E \"ux-rccponsive\"\/>E La l"r bilan l nationx2siee inaugantrenement de ManAyrault"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">r7b12<\20ildiv cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">< ass=\"ux-iaderofact src=\"\/ja"s/fiche-InaEdute\/160x0\/0175u06509/l582a- \"ux-rccponsive\"\/>E La l"&V-smtr#x2019;039;Assele ur cale. Les e Samdeaux enginstemeutns las et eches énus12 et il"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">r8bjuin\20ildiv cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">E La l"&Cn chaque françminu9;039;UMPxE8;is cutepeo\"umad/19#x2019;039;én.id/19anceJeanl 2 açartsCopDreux stepence Holla"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">20auxv\20ildiv cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">Vie / rel="nnnnnnnn deu lco,-(19)
div cl\/div>\/div>\/div lass="col-md-12"> md-12 ux-rebond\"> h6 cll Touraine c\/div>div class=\"ux-idy ux-tr class=\"ux-iaderontainer clearfix\"> ass=\"ux-iaderofact src=\"\/ja"s/fiche-InaEdute\/160x0\/0175u06509/l582E \"ux-rccponsive\"\/>E La l"r bilan l nationx2siee inaugantrenement de ManAyrault"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">r7b12<\20ildiv cl c\/div>ass=\"ux-iaderontainer clearfix\">E La l"Lallage"urad/19rmettue françgénéralr#x20 Valls a &#x"/class=\"ux-iadertype ux-picto-video\"><\/" c\/div>div class=\"ux-idy uem\">08 av compodiv cl c\/div>\/div>\/div>\/div lass="col-md-12"> md-12 ux-rebond\"> md-12 ux-rebond\"> md-12 ux-rebond\">div class=\"ux-idy uem\">div cl\/div>\/div>\/div rel="nnnnnnnnl lass=\"ux-idy uedutheand h6 class=\"ux-idy uexyer

enatigûr,x#x201'Édu m#ale. Les eitif nEur'èis cgradnsi minut Laln="1.0"sifse gralr#incleu notarénspoisé par le Maris pos maison\"ux-les nnes, soilss collecsén.id/19se Sampeogram#x20s-12e pls. f=\"\/ja"s/fiche-n="1.0"uedutheand h6 c f n="1.0"sifse gralr> Jfiche Éduthè> nauong>. > p Sr -len.ider: nauong> > p _self h6 c fc=\"\/ja"sues/jalonr/fresqu &#x: h/v p
ion> foue l "inearnlink lass=\"ux-idy uwrapiner clear Imprim lass=\"ux-id
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>f=\"\/ja"s/fiche-Eneaxe/em\"rmad/19s-jciplialon" La l"Im\"rmad/19s jciplialon" >>>>>>>>>>>>>>>>INFORMATIONS JURIDIQUES
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>f=\"\/ja"s/fiche-Eneaxe/ent d, il e" La l"Pnt d, il e" >>>>>>>>>>>>>>>>PARTENAIRES
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>f=\"\/ja"s/fiche-Eneaxe/ique ts-mtx: >>>>>>>>>>>>>>>>HISTORIQUE DES SOURCES
>>>>>>>>>>>> >>>>>>>>>>>> >>>>>>>>>>>>f=\"\/ja"/www.ina.fr/fresqupactu-n du alonsnnés-legxEde" La l"nnés le g(sde" tar le">_blank" >>>>>>>>>>>>>>>>MENTIONS LÉGALES
>>>>>>>>>>>>f=\"\/ja"/www.ina.fr/fresqupactu-car\/jux h/ions attra-gnneralrrts-utilisad/19 rel="nnnnnnnnnLa l"Cons attracGénéralrE9;'Utilisad/19 tar le">_blank" >>>>>>>>>>>>>>>>CGU
>>>>>>>>>>>>f=\"\/ja"s/fiche-ner cct?\/jerer=/www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu06509/l650utte-contr- les d-serts-m/InaEElle-sertheère.>>>>>>>>>>>>>>>>CONTACT >>>>>>>>>>>>f=\"\/ja"s/fiche-faq" La l"faq" >>>>>>>>>>>>>>>>FAQ >>>>>>>>
"lesnlink lass=\"ux-idy uwrapiner clear Imprim lass=\"ux-idderner Ma-foue liner clear class="row"> lass=\"ux-idderlink-smtre/fr"
>>f=\"\/ja"/www.ina.fr/fresq"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA.FR v> l v> lass=\"ux-idderlink-smtre/fr" >>f=\"\/ja"/www.ina.fr/fnt unt-ale. Les-audiovisuelesqu"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/>INSTITUTh/v div> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA>INSTITUT v> l v> lass=\"ux-idderlink-smtre/fr" >>f=\"\/ja"/www.ina.fr/faInaEdpro.comu"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/>MEDIAPROh/v div> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA>MEDIAPRO v> l v> lass=\"ux-idderlink-smtre/fr" >>f=\"\/ja"/www.ina.fr/fa-sup.comu"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/>EXPERTh/v div> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA>EXPERT v> l l lass=\"ux-id-12 xsl-sm-8 col- d-12 ux-6 s hoer xs s hoer sm s hoer md no-lef upadding md no-lef upadding lg" lass=\"ux-idderlink-smtre/fr" >>f=\"\/ja"/www.in/frtheande/fresq"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/>THEQUEh/v div> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA>THEQUE v> l v> lass=\"ux-idderlink-smtre/fr" >>f=\"\/ja"/www.ina.fr/fagrm.comu"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/>GRMh/v div> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA>GRM v> l v> lass=\"ux-idderlink-smtre/fr" >>f=\"\/ja"/www.ina.fr/faglobalesqu"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/>GLOBALh/v div> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA>GLOBAL v> l v> lass=\"ux-idderlink-smtre/fr" >>f=\"\/ja"/www.in iande/fresq"=\"ux-idderlogo" >> fc=\"\"ux-rccponsive\"\/>BOUTIQUEh/v div> >>f v> lass=\"ux-idderint un-sprINA>BOUTIQUE v> l l l foue l lass=\"ux-rccordcookie-linalaimervuxdioneptdcookie lass="row"> y uwrap h6 c fass=\"ux-id-12 ux-8m-8 col- d-12 xsl-s Enrécusuivr, voe pr igm#s hélnt pe pouvezioneptez l'utilisad/19mbattrokie re danfh tateu#xE es et surt minute sp&# d'audiolla< f=\"\/ja"/www.ina.fr/fresqupactu-n du alons parlt-po#xFla-vie-r />_blank" Enrsplus de 1& et r"> mé l fass=\"ux-id-12 ux-4d-12 xsl-s lass=\"ux-iaderxux-sh contenioneptdxux-sh="trnd h6 c Aonepteparonairokie urt majalohéln s#xE0 l f fnon"> var xtsd = window. neuCes sproto-12=='/wwws:'? '/wwws://rogs1279': '/www://rogi12'; h6 c var xtsmtr#= 413399; var xtn2#= 3; var xtdi#= ""; var xtnv#= docunn&#; var xtpact#= "Fs/jalon::Jfiche::-pact- media/InaEd::06509/l650u--te-contr- les d-serts-m/InaEElle-sertheère. (fun (i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleALesyticsObject']=r;i[r]=i[r]||fun (){ h6 c (i[r].q=i[r].q||[]).push(ar unn&#s)},i[r].l=1*new Date();a=s.createE à(o), h6 c m=s. leE àsByTagNaIn(o)[0];a.async=1;a.\/jag;m.ps et Nodde/fm௯ore(a,m) h6 c })(window,docunn&#,'aon"> ','/wwws://a.frgoogle-aLesytics.comuaLesytics.js','ga'); ga('create', 'UA-97832474-1', 'adUR'); ga('send', 'pactxE9;'); non"> n daon"> x-pi="texts/ivaaon"> "e parsle">utf-8h=\/ja"sbund de/hytre uaEdf> meworkjs/js/exa-4.2.0/exa-all.js" c\non"> daon"> x-pi="texts/ivaaon"> "e parsle">utf-8h \/ja"sucdnjs.cloudfls e.comuajax/libs/knock /2.2.0/knock tee .js" c\non"> daon"> !window.ko && docunn&#.wront(໊pe('%3Caon"> \/ja"sbund de/hytre uaEdf> meworkjs/js/libs/knock js/knock -2.2.0.js "%3E%3C\non"> %3E')) c\non"> daon"> x-pi="texts/ivaaon"> " \/ja"sbund de/hytre uaEdf> meworkjs/js/libs/knock js/knock -2.4.0.mapping.js" c\non"> daon"> x-pi="texts/ivaaon"> "e\/ja"sbund de/hytre uaEdf> meworkjs/js/libs/xiti/xtlus .js" c\non"> daon"> x-pi="texts/ivaaon"> " \/ja"sbund de/hytre uaEdf> meworkjs/js/f> meworkn otstrap/hytre uaEd.js?1.4.6.9" c\non"> daon"> x-pi="texts/ivaaon"> "e\/ja"sbund de/hytre uaEdf> meworkjs/js/libs/hinclede/hinclede.js" c\non"> daon"> x-pi="texts/ivaaon"> "e\/ja"s/a.frgoogle.comurecapt pa/api/js/recapt pa_ajax.js" c\non"> n daon"> Ext.ppln m({ h6 c faIn: 'Ux', h6 c ppFolder: "sbund de/hytre uaEdf> meworkjs/js/f> meworknppln m", h6 c lefig: x-piof UX_CONFIG#!= 'undefined' ? UX_CONFIG#: {API: {}}, h6 c letrollers: [ 'lus .C#xE9/spa', 'lus .locon-.Wid le', 'lus .Tabs', 'lus .Tar leedTabs', 'lus .nn&u.FloctingMn&u', 'lus .nn&u.ChoiceMn&u', 'lus .tip.cos .Tip', 'lus .tip.QuickTip', 'lus .tip.StickyTip', 'lus .Dificg', 'lus .ux-re.Px-re', 'lus .ux-re.Aon-panelPx-re', 'lus .fixedux-re.FixedPx-re', 'lus .ontexE9;.cos .DataVE9;', 'lus .ontexE9;.TreeDataVE9;', 'lus .pactxE9;.PxgeVE9;', 'lus .eu#rchbar.Su#rchBar', 'lus .tre&obox.C#xboBox', 'lus .adv˞u#rch\"rm.Adv-Su#rchF"rm', 'lus .pe(Ecopickn-.Pe(EcoPickn-', 'lus .xux-shcssinjector.Bux-shCssInjector', 'lus .Window', 'lus .ontexE9;.DataVE9;C"ux-les', 'lus .e à.Remue Hand ds', 'lus .e à.CrokieDinalaimer', 'lus .Affix', 'lus .A dst' ], mergeClefig: fun () { h6 c thinr/fitClefig(x-piof UX_CONFIG#!= 'undefined' ? UX_CONFIG#: {API: {}}); }, laun h: fun () { h6 c if (!Ext.F"uxhV="1.0"r/fntalled || Ext.F"uxhV="1.0"rmajor < 10) Ext.sen.id('.ertQ s#xE0-f"uxhteessing').each(fun (e à) { h6 c e à.show(); }, thin); }, onLocoing: fun () { h6 c if (thinrlocoingCache) { h6 c thinrlocoingCache.show(); } e se { h6 c thinrlocoingCache#= Ext. leBody()e/fmirst({cls: 'derlocoing-cache'}); } }, onLocoed: fun () { h6 c thinrlocoingCache.hide(); } }); non"> lass=id="fb-r otv> daon"> (fun (d, fautd) { h6 c var jfaufjs = d. leE àsByTagNaIn(s)[0]; h6 c if (d. leE ซyId(td)) return; h6 c js = d.createE à(n); js.id = id; h6 c js.\/j#= "//-len.id.face ok.net/f>_FR/all.js#xfbml=1&ppId="; h6 c fjs.ps et Nodde/fm௯ore(jfaufjs); }(docunn&#, 'aon"> ', 'face ok-jssdk'));c\non"> daon"> !fun (d, fautd) { h6 c var jfaufjs = d. leE àsByTagNaIn(s)[0]; h6 c if (!d. leE ซyId(td)) { h6 c js = d.createE à(n); h6 c js.id = id; h6 c js.\/j#= "//plat\"rm.twissag.comuwid les.js"; h6 c fjs.ps et Nodde/fm௯ore(jfaufjs); } }(docunn&#, "aon"> ", "twissag-wjs"); c\non"> daon"> x-pi="texts/ivaaon"> " window.___gcfg#= {lang: 'fr'}; (fun () { h6 c var po#= docunn&#.createE à('aon"> '); po.x-pic= 'texts/ivaaon"> '; po.asyncc= trnd; po.\/j#= '/wwws://apisrgoogle.comujs/e 1&9/s.js'; var s#= docunn&#. leE àsByTagNaIn('aon"> ')[0]; h6 c s.ps et Nodde/fm௯ore(po, f); })(); c\non">