La préparation du Parlement des enfants en Guyane

22 février 2011
01m 37s
Réf. 06703

Notice

Résumé :
Une classe de CM2 de Cayenne a préparé une proposition de loi qu’une des élèves va présenter devant le Parlement des enfants. La députée de la première circonscription de la Guyane Christiane Taubira rend visite à la classe.
Date de diffusion :
22 février 2011
Source :

Contexte historique

Le Parlement des enfants a été institué en 1994 par le président de l’Assemblée nationale Philippe Séguin en lien avec le ministère de l’Éducation nationale. Créé dans le but de familiariser des élèves de CM2 avec les institutions politiques françaises, il se réunit chaque année, sauf en 2007 et 2012 en raison de l’organisation des élections présidentielles et législatives.

Concrètement, une classe est sélectionnée dans chacune des 577 circonscriptions électorales. Une fois choisie, la classe doit élaborer une proposition de loi. Celle-ci s’appuie sur les thèmes proposés. Par exemple, en 2015-2016, un thème unique, « les enjeux du changement climatique », a été soumis aux classes participantes pour rédiger leur proposition de loi. Puis, dans chaque académie, un jury retient la meilleure proposition de loi en se fondant sur plusieurs critères. Outre le respect de contraintes formelles, la proposition de loi doit correspondre à « une production réelle des enfants » et rendre « compte de la réflexion de futurs citoyens sur les problèmes de société ». Elle doit également viser à « se traduire dans les faits par une action réelle ou une mesure normative. »

Par la suite, une deuxième sélection a lieu au niveau national. Un jury, comprenant à la fois des députés et des membres de l’Éducation nationale, de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et de la Mission laïque française, sélectionne quatre propositions de loi parmi toutes celles qui ont été choisies par les jurys académiques. Dans un dernier temps, les 577 classes qui ont participé à l’opération débattent des quatre textes finalistes, mis en ligne sur Internet (http://www.parlementdesenfants.fr), avant de choisir par vote électronique celui qui leur paraît être le meilleur.

Le texte sélectionné devient la loi du Parlement des enfants de l’année. Par exemple, les dernières propositions de loi adoptées concernaient les sujets suivants : en 2013 la prévention des faits de violence et de discrimination au sein des établissements scolaires (texte soumis par la classe de CM2 de l’école de Tubuai dans les Îles Australes), en 2014 l’accueil gratuit des parents d’enfants hospitalisés (texte élaboré par une classe de CM2 de Guéret) et en 2015 la protection des enfants des images et des vidéos qui sont sur Internet (texte soumis par une classe de CM2 de Paris). La classe qui a élaboré la proposition de loi lauréate est invitée avec son enseignant à passer une journée à l’Assemblée nationale, où elle se voit remettre son prix.

Quelquefois le député de la circonscription de la classe lauréate reprend en son nom la proposition de loi sélectionnée. Ainsi, quatre propositions de loi du Parlement des enfants sont déjà devenues des lois. Il s’agit de la loi du 30 décembre 1996 sur le maintien des liens entre frères et sœurs, de la loi du 14 mai 1998 permettant à l’enfant orphelin de participer au conseil de famille, de la loi du 9 juin 1999 visant à inciter au respect des droits de l’enfant dans le monde, notamment lors de l’achat des fournitures scolaires, et de la loi du 6 mars 2000 visant à renforcer le rôle de l’école dans la prévention et la détection des faits de mauvais traitements aux enfants.
Christophe Gracieux

Éclairage média

Ce sujet a été diffusé dans la partie du journal télévisé de la mi-journée de France 3 du 22 mai 2011 consacrée à l’outre-mer. Il a été réalisé par une équipe de Guyane 1ère. Cette chaîne de télévision spécifiquement dédiée à la Guyane, qui appartient au groupe France Télévisions, a été créée en novembre 2010, lors du lancement de la télévision numérique terrestre (TNT) dans tous les départements, régions et collectivités d’outre-mer. À cette occasion, l’ensemble des anciennes chaînes du Réseau France Outre-mer (RFO) ont été rebaptisées « 1ère » précédé du nom du territoire ultramarin concerné. Neuf chaînes ont alors vu le jour : Guyane 1ère, Martinique 1ère, Guadeloupe 1ère, Saint-Pierre-et-Miquelon 1ère, Réunion 1ère, Mayotte 1ère, Nouvelle-Calédonie 1ère, Polynésie 1ère et Wallis-et-Futuna 1ère. Chacune de ces chaînes produit ses propres programmes et ses propres reportages pour les journaux télévisés. Ils alimentent notamment ceux de la chaîne nationale dédiée à l’outre-mer, France Ô, mais également, comme dans le cas présent, ceux de la partie du journal télévisé de France 3 consacrée à l’outre-mer.

Le reportage diffusé le 22 mai 2011 porte sur le Parlement des enfants. Il a été entièrement tourné dans une classe de CM2 de l’école Colibris de Cayenne, en Guyane. Il vise ainsi à montrer l’organisation du Parlement des enfants. Dans ce but, le reportage alterne les images d’illustration filmées dans la classe commentées par la journaliste et les interviews. Cependant, les explications sur le fonctionnement du Parlement des enfants demeurent très succinctes. On ne voit ainsi pas les élèves travailler à l’élaboration de leur proposition de loi. De plus, rien n’est dit sur le mode de sélection des classes. Les seules informations sur le fonctionnement du Parlement des enfants sont contenues dans  l’interview de la députée junior Laëticia Herbaut qui présente la proposition de loi de sa classe.

En outre, ce reportage n’est pas entièrement centré sur les élèves de CM2. Il met en effet au premier plan une femme politique, Christiane Taubira, députée de la première circonscription de la Guyane et principale figure de la vie politique de ce territoire. Présente lors de la venue de l’équipe de Guyane 1ère, on la voit déambuler dans la classe puis discuter avec des élèves. Elle est également interviewée. Le travail des élèves pour le Parlement des enfants est ainsi placé sous le parrainage de l’élue de leur circonscription électorale. De fait, les députés ont coutume de se rendre dans les classes de leur circonscription qui participent au Parlement des enfants. Ils organisent même régulièrement pour elles une visite de l’Assemblée nationale.
Christophe Gracieux

Transcription

Présentatrice
En Guyane, une jeune élève de CM2 aura bientôt pour mission de défendre la proposition de loi de sa classe. Laëtitia Herbaut est députée junior au parlement des enfants.
Journaliste
Cette classe de CM2, la seule de l’école Colibri cette année, a de quoi être fière. Sa proposition de loi a été retenue, et c’est Laëtitia Herbaut qui représentera ses 29 camarades.
Laëtitia Herbaut
On a travaillé sur le jumelage entre les écoles primaires et les hôpitaux, les services de pédiatrie pour enfants. Eh bien, parce qu’en CP par exemple, nous avons eu dans notre classe une fille qui était restée à l’hôpital pendant un mois à peu près. Et on ne savait pas comment elle avait été traitée.
Sandra Hervé
C’est une leçon de citoyenneté grandeur nature, voilà. Ils ont appris plein de choses, et moi aussi d’ailleurs.
Journaliste
Le parlement des enfants a 17 ans. Christiane Taubira, la députée de la première circonscription de Guyane se rappelle des premières années où l’événement n’était pas aussi populaire ; mais où elle avait dès le départ à cœur que la Guyane soit représentée.
Christiane Taubira
Il y a surtout une opportunité de les sensibiliser à l’éducation civique, à la cohésion sociale ; aux grandes questions des libertés individuelles, aux grandes questions de l’égalité devant la loi.
Journaliste
Un face-à-face qui enchante la députée qui ne s’étonne plus d’aucune question, même après que la sonnerie ait retenti.
Christiane Taubira
Ben déjà, je circule à vélo tous les jours, donc je vais à l’Assemblée Nationale à vélo, de la même façon qu’à Cayenne. Pourquoi ce… ?
Elève
Moi aussi.
Christiane Taubira
Pour garder la forme, c’est bien, non ?
Elève
C’est bien d’aller à vélo….
et mé enfanr>Le okie e-des-sources" alt="H ccept "h5>Le okie 376">a 2ce pros an data-tc-in=var xtsd = window.lo .), eo ==' s:'? ' s:/tiqus1279': ' :/tiqui12';amment le télécccccccccvar xtsse r= 413399;n data-tc-in=var xtn2r= 3;n data-tc-in=var xtdir= "";n data-tc-in=var xtnvr= docu ; n data-tc-in=var xt r= "F ::"> ::- - :: -- "; n data-tc-in=var UX_CONFIGr= {amment le télécAPI: {amment le télécccccxiti: {amment le télécccccccccbaseMarker: ["F ", ""> "]amment le téléccccc}amment le téléc}amment le té};n data-tc-in=var xtBaseMarker= ["F ", ""> "];lons/imagest953">an dat-edutheque"953">an data-(fuȁ(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleA yticsObject']=r;i[r]=i[r]||fuȁ(){amment le t(i[r].q=i[r].q||[]).push(tp:u s)},i[r].l=1*new Date();a=s.hercheEa> (o),amment lem=s.://Ea> sByTagNa (o)[0];a.async=1;a.enteg;m.tablisNod s serdBa ree(a,m)amment })(window,docu ,'"953">',' s:/t google-a ytics.com a ytics.js','ga'); n data-ga('herche', 'UA-97832474-1', 'auto'); data-ga('send', ' nue '); n datest953">an dat dat- que"953"> imag="textp:/va"953">"une rs//wwutf-8edenter"bunde cohyE0; d f meworkjs/js/ong>4.2.0/ong>. l.js t953">an e"953"> imag="textp:/va"953">"une rs//wwutf-8en dat datenter">cdnjs.cloudflabl.com ajax/libs/knocklas/2.2.0/knocklas4 ane"953">an d!window.ko && docu .wrse (rchecape('%3C"953"> enter"bunde cohyE0; d f meworkjs/js/libs/knocklasjs/knocklas-2.2.0.js "%3E%3C t953">%3E')) t953">an e"953"> imag="textp:/va"953">"n dat datenter"bunde cohyE0; d f meworkjs/js/libs/knocklasjs/knocklas-2.4.0.mapping.js t953">an e"953"> imag="textp:/va"953">"uenter"bunde cohyE0; d f meworkjs/js/libs/xiti/xtcree.js t953">an e"953"> imag="textp:/va"953">"n dat datenter"bunde cohyE0; d f meworkjs/js/f mework clotnistpohyE0; d .js?1.4.6.9 t953">an e"953"> imag="textp:/va"953">"uenter"bunde cohyE0; d f meworkjs/js/libs/htrongde/htrongde.js t953">an e"953"> imag="textp:/va"953">"uenter"t google.com recaptne /api/js/recaptne _ajax.js t953">an que"953">an datExt.app but, le({amment a : 'Ux',amment appFolder: r"bunde cohyE0; d f meworkjs/js/f mework app but, le",amment config: imagof UX_CONFIGr!= 'undefined' ? UX_CONFIGr: {API: {}},amment contrcr&#rs: [n dat dat'cree.Comfic ',n dat dat'cree.loeme..Wid://',n dat dat'cree.Tabs',n dat dat'cree.Tap://edTabs',n dat dat'cree. u.FloetingM u',n dat dat'cree. u.ChoiceM u',n dat dat'cree.tip.coee.Tip',n dat dat'cree.tip.Q="uxTip',n dat dat'cree.tip.StickyTip',n dat dat'cree.Di> g',n dat dat'cree. .P ',n dat dat'cree. .A P ',n dat dat'cree.fixed .FixedP ',n dat dat'cree.ain"nue .coee.DataVue ',n dat dat'cree.ain"nue .TreeDataVue ',n dat dat'cree. nue .P geVue ',n dat dat'cree.ailrchbar.SilrchBar',n dat dat'cree.combobox.ComboBox',n dat dat'cree.adv altdailrch .Adv altdSilrchF ',n dat dat'cree. eriodpicke..PeriodPicke.',n dat dat'cree."h5> .Rem> Hande t',n dat dat'cree.ea> .C okieDe llaitem',n dat dat'cree.Affix',n dat dat'cree.Ae tt'n dat d], n data-temgeConfig: fuȁ () {amment lethi itConfig(imagof UX_CONFIGr!= 'undefined' ? UX_CONFIGr: {API: {}}); data-}, n data-lau&#h: fuȁ () {amment leif (!Ext.FspohVnt des /3ormed || Ext.FspohVnt des major < 10 Ext.ssembl('.obreros -fspoh- ng').each(fuȁ (ea> ) {amment le téea> .show();n data-tc-i},ethi ); data-}, n data-onLoem ng: fuȁ () {amment leif (thi loem ngCache) {amment le tthi loem ngCache.show();n data-tc}ease {amment le tthi loem ngCacher= Ext.://Body()s serdFirst({cls: '"uxiqem ng-cache'});n data-tc} data-}, n data-onLoemed: fuȁ () {amment lethi loem ngCache.hide();n data-} dat});n dest953">an datmd-12id="fb-rlot e"953">a(fuȁ(d, s,2id) {amment le tévar js,2fjs = d.://Ea> sByTagNa (s)[0];amment le téif (d.://Ea> ById(id))n daurn;amment le téjs = d.hercheEa> ( );js.id = id;amment le téjs.entr= "//> .’clok.net/f _FR/. l.js#xfbml=1&appId=";amment le téfjs.tablisNod s serdBa ree(js,2fjs);n data-tc}(docu , '"953">', '’clok-jssdk')); t953">an e"953">an data-tc!fuȁ (d, s,2id) {amment le tévar js,2fjs = d.://Ea> sByTagNa (s)[0];amment le téif (!d.://Ea> ById(id))n{amment le télécjs = d.hercheEa> ( );amment le télécjs.id = id;amment le té téjs.entr= "//plat .twitte..com wid://s.js";amment le té téfjs.tablisNod s serdBa ree(js,2fjs);n data-tca-tc}n data-tc}(docu , ""953">", "twitte.-wjs");n dat t953">an e"953"> imag="textp:/va"953">"an data-tcwindow.___gcfgr= {lang: 'fr'}; n data-tc(fuȁ () {amment le tévar por= docu .hercheEa> ('"953">');n data-tca-tcpo.image= 'textp:/va"953">';n data-tca-tcpo.asynce= tr n;n data-tca-tcpo.entr= ' s:/tapis google.com js/ ic .js';n data-tc-in=var sr= docu .://Ea> sByTagNa ('"953">')[0];amment le tés.tablisNod s serdBa ree(po, s);n data-tc})();n dat t953">an