parcours pédagogique

La crise du 13 mai 1958 vue par les actualités françaises

Elsa Coupard - Enseignante d'histoire-géographie de l'Académie d'Aix-Marseille

Présentation

A travers deux archives des Actualités françaises, diffusées à une semaine d'intervalle autour du 13 mai 1958, on voit comment le discours officiel sur les événements d'Algérie change du tout au tout, relayant le changement de pouvoir à la tête de l'Etat, avec le retour du général de Gaulle.

Place dans le programme

  • Troisième > Histoire : La vie politique en France > De Gaulle et le nouveau système républicain
  • Première > Bac Pro > Histoire : La Ve République, une République d'un nouveau type ?
  • Première > L et ES > Histoire : Les Français et la République > La République, trois républiques
  • Première > S > Histoire : Les Français et la République > La République, trois républiques
  • Première > STI2D - STL - STD2A > Histoire : La France contemporaine > Charles de Gaulle, une vie d'engagements

Objectifs pédagogiques

  • Analyser l'image et le son.
  • Faire la critique d'un document vidéo.
  • Comprendre les relations entre le pouvoir et les médias dans le contexte particulier des événements d'Algérie.

Durée de l'activité

1 heure pour visionner le document "Le 13 mai 1958 et ses conséquences à Paris et Alger" et répondre au questionnaire. 2 heures pour visionner le document "L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958" et répondre au questionnaire. Pour une séance plus courte, le professeur peut choisir de n'étudier qu'une partie du document "L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958".

Chronologie

  • 13 mai 1958 : Pierre Pflimlin, député MRP favorable à une solution négociée du problème algérien, devient président du Conseil.
  • 13 mai 1958 : A Alger se tient une grande manifestation en faveur de "  l'Algérie française " pour s'opposer à l'investiture de Pflimlin. Elle dégénère en révolte : le général Massu en prend la tête et lance un appel à De Gaulle " seul capable de prendre la tête d'un gouvernement de salut public ".
  • 15 mai 1958 : De Gaulle déclare à la presse qu'il se " tient prêt à assumer les pouvoirs de la République ".
  • 28 mai 1958 : Le président de la République René Coty pousse le président du Conseil Pierre Pflimlin à céder la place à Charles de Gaulle.
  • 29 mai 1958 : Le président de la République adresse un message aux Chambres qui appellent De Gaulle à former un gouvernement.
  • 1er juin 1958 : Investiture, par 329 voix contre 224, de Charles de Gaulle, qui devient le dernier président du Conseil de la IVe République.
  • 3 juin 1958 : De Gaulle reçoit les pleins pouvoirs constitutionnels.
  • 4 juin 1958 : Allocution du général de Gaulle à Alger : " Je vous ai compris " (Ref 00087)

Activités

Le 13 mai 1958 est un moment clé de la guerre d'Algérie et de la vie politique française, puisque c'est à la suite des événements du 13 mai à Alger que la France va changer de régime politique, passer de la IVe à la Ve République, et voir le retour au pouvoir, pour onze années, du général de Gaulle. Pour l'Algérie, les conséquences du retour au pouvoir du général de Gaulle seront l'autodétermination et à terme l'indépendance, quatre ans plus tard.

Les deux documents émanent des Actualités Françaises, projetés dans les salles de cinéma avant le film. Ils ont été diffusés à seulement deux semaines d'intervalle. Pourtant ils proposent une interprétation très différente des événements, en fonction des changements politiques survenus dans l'intervalle. Ils permettent de traiter du rapport des médias au pouvoir officiel.

Le 13 mai 1958 et ses conséquences à Paris et Alger

 Le 13 mai 1958 et ses conséquences à Paris et Alger

Le 13 mai 1958 et ses conséquences à Paris et Alger

A Alger, Français et Algériens manifestent pour l'Algérie française. Le général Salan déclare exercer le pouvoir. A Paris, Pierre Pflimlin forme son gouvernement.

21 mai 1958
01m 51s
Fiche (00068)

Que se passe-t-il à Paris ? Que se passe-t-il à Alger ?

Le commentaire se termine sur la phrase " Au milieu des heures graves, le gouvernement faisait face à la situation ". Le reportage explique-t-il en quoi consistent ces " heures graves " ?

A votre avis, de qui ce reportage des Actualités françaises exprime-t-il le point de vue ?

Quel est le nom que l'on voit sur les banderoles à Alger ? Est-il cité dans le commentaire ?

L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

Regardez attentivement le document suivant. Ce document est long (7 min 44). Par commodité, il est préférable de découper le visionnage en trois partie.

 L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

Après des manifestations insurrectionnelles en Algérie, une crise politique éclate : le président du Conseil Pierre Pflimlin présente sa démission le 28 mai. Le président de la République René Coty appelle le général de Gaulle au pouvoir.

04 juin 1958
07m 44s
Fiche (00069)

Première partie

 L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

04 juin 1958
07m 44s
Fiche (00069)

La première partie (du Plan 1 au Plan 33) reprend les événements de la mi-mai jusqu'au 29 mai, jour où les Chambres appellent De Gaulle au pouvoir.

Au début du commentaire, quels sont les deux qualificatifs opposés appliqués aux événements d'Algérie ?

Que voit-on des événements en Corse ?

Quelle est la question que pose le commentateur après les images de la Corse ?

Le discours du général de Gaulle. Comment cette séquence produit-t-elle un effet de rupture par rapport à ce qui précède ? Quelle est l'image que cette séquence donne de De Gaulle ?

Qu'est-ce qui est responsable de la crise actuelle selon De Gaulle ? A quel moment de l'histoire fait-il allusion quand il parle de la République " reniée, trahie " ?

Quelle est l'impression que donnent les images de Pierre Pflimlin lorsqu'il annonce sa démission ?

Séquence à l'Elysée : Quelle est, selon le reportage, la procédure qui amène le président René Coty à appeler le général de Gaulle au pouvoir ?

Deuxième partie

La 2ème partie, du Plan 34 au Plan 86, fait suite à la désignation de De Gaulle comme chef du gouvernement par le président de la République. Elle montre le retour officiel de De Gaulle à la tête des affaires, depuis sa retraite de Colombey jusqu'à son accueil à l'Elysée par René Coty. Le temps ralentit : alors que la première séquence couvrait les événements sur 16 jours (du 13 au 29 mai), celle-ci ne parle que des 28 et 29 mai.

 L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

04 juin 1958
07m 44s
Fiche (00069)

Quelle est l'image donnée de Colombey-les-Deux-Eglises ?

Par quel moyen est montrée l'annonce officielle de l'appel du général à former un gouvernement ?

A Alger : Que se passe-t-il au même moment ? Quelle est l'impression que donnent ces événements ?

La manifestation à Paris : Quels sont les mots d'ordre de cette manifestation ?

Quelle est l'image donnée du rassemblement sur les Champs Elysées ? Quelle est l'attitude des forces de l'ordre ?

Que se passe-t-il sur le perron de l'Elysée ?

Que se passe-t-il à l'hôtel La Pérouse ?

Troisième partie

La 3ème et dernière partie, du Plan 87 à la fin, montre les réactions populaires que provoque à travers la France l'appel du président au général. Il revient sur l'investiture de De Gaulle à l'Assemblée et présente quelques membres du nouveau gouvernement.

 L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

04 juin 1958
07m 44s
Fiche (00069)

Quelles sont les réactions provoquées par le retour au pouvoir de De Gaulle à Alger, Toulouse, Bordeaux, Paris ? Quel point de vue le reportage adopte-t-il ? Comment le voit-on ?

Comment le commentateur qualifie-t-il ce qui se déroule à l'Assemblée Nationale ?

Comment est qualifié le texte que lit De Gaulle à la tribune ? Que demande surtout ce texte ?

Comment le commentateur désigne-t-il De Gaulle ? Pourquoi ?

Qui est le premier personnage à suivre De Gaulle à l'Elysée ? A votre avis, pourquoi est-il choisi ?

Quelle est la séquence qui clôt le reportage ? A votre avis, pourquoi le reportage a-t-il choisi de montrer cette séquence ?

Questions de synthèse

 Le 13 mai 1958 et ses conséquences à Paris et Alger

Le 13 mai 1958 et ses conséquences à Paris et Alger

21 mai 1958
01m 51s
Fiche (00068)
 L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

L'arrivée au pouvoir de Charles de Gaulle en 1958

04 juin 1958
07m 44s
Fiche (00069)

Quelle est l'impression que veut donner chaque reportage sur le pouvoir en place ?

Quelle est l'interprétation donnée des événements dans chaque reportage ?

Que pouvez-vous dire sur la ligne éditoriale des deux documents des Actualités françaises sur les événements du 13 mai 1958 ?

Prolongements

Les médias en France dans les années 1950

La presse filmée

Pour la période 1944-1969, les documents proviennent majoritairement du fonds de la presse filmée (Actualités Françaises). Ces fonds sont ceux d'une société cinématographique concurrente à Pathé et à Gaumont. Fondée en août 1940 sous l'Occupation, ces Actualités sont d'abord des outils de propagande pour Vichy et l'Allemagne. Après la Libération, elles changent de main et prennent le nom d'Actualités Françaises, jusqu'à leur disparition en 1969. Rappelons que jusqu'à cette date, à côté de la presse et de la radio, c'est la presse filmée qui, en ce qui concerne les médias audiovisuels, est la principale source d'information des Français. La télévision est en effet très loin de couvrir l'ensemble du territoire national, et fait encore figure de média sans public : en 1958, seulement 5% des ménages sont équipés d'un récepteur de télévision. L'heure est encore à l'écoute collective dans le cadre des télé-clubs qui regroupent les téléspectateurs à l'échelon local (quartier ou village), dans une mairie, dans une école. A contrario, les salles de cinéma attirent un public important et régulier, assurant aux journaux hebdomadaires d'actualités diffusés avant le film un public important. Les journaux des Actualités françaises sont composés d'images tournées par leurs propres équipes mais également par des sociétés concurrentes de presse filmée (Pathé, Eclair et Fox). Des sujets généralement très courts (40 secondes), très enchaînés, couvrent l'information politique dans ses aspects les plus institutionnels.

Les médias de masse soumis au pouvoir

L'étude des deux reportages des Actualités Françaises pose la question du rapport des médias avec le pouvoir et donc de la censure, sujet particulièrement sensible en ce qui concerne la politique algérienne de la France. Au moment des " événements " d'Algérie (le mot de " guerre " n'est jamais prononcé), les médias audiovisuels sont soumis au gouvernement. C'est évidemment le cas de la télévision, qui est alors un monopole d'Etat. Le général de Gaulle comprendra vite quel intérêt le pouvoir peut avoir à contrôler cet outil en plein développement, qui permet de s'adresser directement aux Français. Il en dira : " Pendant la guerre, j'ai gagné avec le micro, maintenant je gagne avec la télévision " (in L'Echo du siècle, Dictionnaire historique de la radio et de la télévision en France, Jean-Noël Jeanneney, éd. Hachette, Arte, La Cinquième, 2001, p.483). C'est également vrai des Actualités françaises qui, tout naturellement, depuis leur création sous Vichy, servent le pouvoir officiel. L'information critique sur les événements d'Algérie est alors essentiellement le fait de la presse écrite. Cette critique cependant ne vient pas des journaux à plus grand tirage, ceux que l'on désigne comme la " grande presse " : France Soir, Le Parisien Libéré, Le Figaro, Paris-Match, qui relaient l'information officielle donnée par la télévision ou les Actualités françaises. Elle vient (à côté de la presse d'extrême-gauche), d'hebdomadaires et d'un quotidien : L'Express, France-Observateur, Témoignage Chrétien, Le Monde, qui osent dénoncer ce qui se passe réellement en Algérie, et subissent fréquemment la censure. Malgré tout, la somme des tirages de ces journaux pèse peu au regard de la diffusion des grands journaux nationaux, du poids de la radio, de la télévision débutante, et des Actualités Françaises. Ainsi, jusqu'au discours de De Gaulle sur l'autodétermination en septembre 1959, les médias ont dans leur immense majorité relayé le discours officiel : les opérations menées par la France de l'autre côté de la Méditerranée sont désignées comme des actions de " pacification " de l'Algérie française.

Parcours sur le même thème

Ressources

Bibliographie indicative : généralités sur la période

  • Rioux Jean-Pierre, La France de la IVe république, volume 2, L'expansion et l'impuissance, 1952-1958, Seuil, Paris, 1983.
  • Berstein Serge, Milza Pierre, Histoire de la France au XXe siècle, Complexe, Bruxelles, 1995.
  • Winock Michel, L'agonie de la IVe République, le 13 mai 1958, coll. " Les Journées qui ont fait la France ", Gallimard,2006.

Bibliographie indicative : sur la guerre d'Algérie et la censure

  • Rioux Jean-Pierre (dir.), La Guerre d'Algérie et les Français, Fayard, Paris, 1990.
  • Stora Benjamin, La gangrène et l'oubli. La mémoire de la guerre d'Algérie, La Découverte, Paris, 1991.
  • Stora Benjamin, Imaginaires de guerre : les images dans les guerres d'Algérie et du Viêt-nam, La Découverte, Paris, 1997
  • "La guerre d'Algérie. Censure et propagande", coll., in L'Histoire n°292, novembre 2004.
  • "Sans Mythes ni tabous, La guerre d'Algérie." coll., in Les collections de l'Histoire, mars 2002.
  • Hennebelle Guy, Stora Benjamin, Berrah Mouny, "La guerre d'Algérie à l'écran", CinémAction n°85, 1997.

Filmographie

  • Pontecorvo Gilles, La bataille d'Alger, 1965. Ce film raconte l'insurrection algéroise de 1954 et la féroce répression française menée contre le FLN.

Note : Le film est interdit en France à sa sortie, alors qu'il reçoit le Lion d'Or à Venise en 1966, le Prix de la critique au Festival de Cannes la même année, et trois nominations aux Oscars en 1967 et 1969. Il obtient son visa d'exploitation en France en 1971, mais le cinéma qui affiche le film à Paris est plastiqué, et à Lons-le-Saulnier (Jura), un commando met l'écran en pièces et détruit la copie du film à l'acide sulfurique. Partout en France, le film explosif est retiré des écrans. Il faut attendre 2004 pour que le film sorte en salle, aux Etats-Unis et en France. Il est diffusé pour la première fois sur une chaîne hertzienne française en octobre 2004.

Sites internet

  • www.charles-de-gaulle.org , où l'on peut trouver entre autres les principaux discours du général, notamment la déclaration du 15 mai 1958 et la conférence de presse du 19 mai.
  • De Gaulle, Paroles publiques , site de référence qui rassemble une très large sélection des discours publics prononcés par le général de Gaulle, à la radio et à la télévision, de 1940 à 1969.