parcours pédagogique

Les années 1930 : la montée des périls

Benoît Papet et Nicolas Rocher - Enseignants d'histoire-géographie de l'Académie de Grenoble

Présentation

Retrouvez ce parcours sur le site de l'Académie de Grenoble .

A travers trois documents, on étudie la montée des périls en Europe au cours des années 30.

Place dans le programme

  • Troisième > Histoire : Guerres mondiales et régimes totalitaires > Les régimes totalitaires dans les années 1930
  • Première > S > Histoire : Le siècle des totalitarismes > Genèse et affirmation des régimes totalitaires
  • Première > L et ES > Histoire : Le siècle des totalitarismes > Genèse et affirmation des régimes totalitaires

L'activité est à l'origine prévue pour le niveau Troisième.

L'activité trouve sa place dans la première partie du programme ("Guerres, démocratie, totalitarismes"), au sein du chapitre 3 sur la France et l'Allemagne dans les années 30. Il s'agit de la dernière partie du cours sur l'Allemagne nazie.

Cette séance succède à un cours sur le totalitarisme nazi (où l'on aura abordé le slogan "Ein Volk, ein Reich, ein Führer") et précède le cours d'éducation civique sur "Démocratie, République et citoyenneté".

Mais surtout il précède le cours d'histoire sur la Seconde Guerre mondiale. Il permet donc d'aborder des termes et notions directement réutilisables dans le chapitre suivant. Du point de vue de l'analyse de l'image, il permet aux élèves de se questionner sur la source, la provenance de ces images et le commentaire qui l'accompagne.

Objectifs pédagogiques

  • Savoir travailler en binôme en autonomie (Travail en salle informatique sur le site "Jalons")
  • Savoir trouver des informations dans des reportages d'archives et savoir utiliser en autonomie les ressources de l'outil "Jalons" (Notices de contextualisation média et histoire)
  • Savoir tirer des informations complémentaires dans des textes et une carte
  • Être capable de faire preuve d'esprit critique vis-à-vis d'une source d'information
  • Savoir réinvestir ses réponses afin de produire des documents de synthèse (une carte par exemple)

Durée de l'activité

Cette activité est menée au cours d'1 h de cours en salle informatique. Une carte synthétique est à compléter par les élèves à la maison. La reprise de l'activité en classe entière est rapide, 20 minutes environs, la trace écrite étant la carte et les réponses aux questions de la fiche.

Activités

Problématique

  • Quelles sont les étapes de la "montée des périls" entre 1936 et 1939 ?
  • Quels sont les fondements idéologiques de ces agressions nazies ?
  • Quelles furent les réactions des démocraties, et notamment celle de la France ?

L'occupation de la Rhénanie

 Les troupes allemandes réoccupent la Rhénanie, violant ainsi les traités internationaux

Les troupes allemandes réoccupent la Rhénanie, violant ainsi les traités internationaux

Le 7 mars 1936, Hitler décide la remilitarisation de la Rhénanie, violant ainsi le traité de Locarno. Les troupes allemandes pénètrent à Düsseldorf et Cologne. Le président du Conseil français Albert Sarraut émet une protestation de pure forme.

07 mar 1936
01m 24s
Fiche (02014)

Quelle image de l'armée allemande et de l'accueil qui lui est réservé ce reportage donne-t-il ? Qu'en déduisez-vous sur la provenance de ces images ? Comment peut-on qualifier le ton du commentaire ?

D'après le reportage et la notice "contexte historique", quand a lieu la remilitarisation de la Rhénanie ? Qui l'a décidée ? Quels traités internationaux sont ainsi violés ?

D'après le commentaire, quelle est la réaction du Président du conseil français, Albert Sarraut ? (relevez la phrase qui prouve sa détermination). D'après la fiche "contexte historique", cette réaction fut-elle suivie d'actes ? Comment peut-on l'expliquer ?

L'Anschluss

 L'Anschluss : Hitler annexe par la force l'Autriche à l'Allemagne

L'Anschluss : Hitler annexe par la force l'Autriche à l'Allemagne

Le 12 mars 1938, les troupes allemandes pénètrent en Autriche afin de réaliser l'annexion du territoire autrichien au sein d'une Grande Allemagne. Le chancelier autrichien est contraint à la capitulation. Hitler est accueilli triomphalement à Vienne.

12 mar 1938
01m 54s
Fiche (02017)

Quelle image de l'accueil réservé aux troupes allemandes et à Hitler ce reportage donne-t-il ? Qu'en déduisez-vous sur la provenance de ces images ? Le ton du commentaire a-t-il changé par rapport au reportage sur la Rhénanie ? Relevez quelques termes employés pour qualifier l'action des Nazis.

D'après le reportage et la fiche "contexte historique", que signifie "Anschluss", quand est-elle réalisée ? Qui l'a décidée ? Pour quelles raisons ?

Le reportage évoque-t-il la réaction des démocraties européennes face à ce nouveau coup de force d'Hitler ? D'après la fiche "contexte historique", quelle fut cette réaction ?

La conférence de Munich

 La conférence de Munich pour la résolution du problème germano-tchèque

La conférence de Munich pour la résolution du problème germano-tchèque

A Munich se tient le 29 septembre 1938 une conférence internationale réunissant les principaux chefs de gouvernement européens (Hitler, Mussolini, Daladier et Chamberlain) afin de sauvegarder la paix et de résoudre le conflit germano-tchèque.

29 sep 1938
02m 05s
Fiche (02018)

Quelle est la source de ce reportage ? Est-ce la même que pour les extraits précédents ?

Quels personnages apparaissent sur le reportage (donner leur nom et le pays qu'ils représentent) ? Lesquels sont cités par le journaliste ? Quelle image de leur action est-elle donnée ?

Les raisons de la tenue de la conférence sont elles données par le reportage ? D'après le journaliste, quelle est l'issue de la conférence ?

D'après la fiche "contexte historique", quand et pourquoi la conférence de Munich s'est-elle tenue ? Qui en est absent ? Quelle en fut l'issue ?

D'après la notice "contexte historique", de quoi cette conférence est-elle le symbole ? Quelles en furent les conséquences immédiates et à moyen terme ?

Prolongements

Cette activité est la première de l'année scolaire avec les élèves sur la base "Jalons", elle est une très bonne introduction à celle proposée lors du cours suivant sur la Seconde Guerre mondiale, où l'esprit critique des élèves devra être à nouveau mis à contribution devant des images de propagande.