parcours pédagogique

La formation d'une identité culturelle en Europe

Claude Robinot - Enseignant d'histoire-géographie de l'Académie de Versailles

Présentation

Retrouvez ce parcours sur le site de l'Académie de Versailles .

A l'aide de documents portant sur des thèmes variés (programme Erasmus, capitales européennes de la culture, Traités européens, vacances...), on réfléchit à la notion d'identité culturelle européenne.

Place dans le programme

  • Troisième > Histoire : Une géopolitique mondiale > La construction européenne
  • Terminale > L et ES > Histoire : Les échelles de gouvernement dans le monde de la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours > L'échelle continentale
  • Terminale > Bac Pro > Géographie : La France dans l'Union européenne > L'Union européenne et ses territoires
  • Première > L et ES > Géographie : L'Union européenne : dynamiques de développement des territoires
  • Première > S > Géographie : L'Union européenne : dynamiques de développement des territoires
  • Terminale > Bac Pro > Histoire : Le monde au XXe siècle et au début du XXIe siècle : L'idée d'Europe au XXe siècle

Activités

Les facettes d'une culture commune

Document 1 : La culture comme mode de vie commun, les vacances en Europe.

 Les vacances des Français en Espagne durant l'été 1964

Les vacances des Français en Espagne durant l'été 1964

Une jeune fille française fait le récit de ses vacances en Espagne, passées dans un camping au bord de la mer.

30 sep 1964
03m 49s
Fiche (01049)

Document 2 : Témoignages d'étudiants Erasmus

Voir la ** * vidéo sur le site Toute l'Europe* .

En vous appuyant sur les expériences relatées dans les documents 1 et 2, montrez en quoi la mobilité favorise le développement d'une culture européenne.

Le programme Erasmus vu par le site internet "Toute l'Europe"

Depuis sa création en 1987, le programme d'échange Erasmus a permis à près d'un million et demi de jeunes Européens, dont 240 000 Français, d'aller étudier dans un autre pays européen. [...] La France arrive dans le peloton de tête des pays les plus appréciés par les étudiants européens (20 673 étudiants accueillis en 2006-2007), derrière l'Espagne (27 464 étudiants), mais devant le Royaume-Uni (16 508 étudiants) et l'Allemagne (17 878 étudiants). Mais la part des pays scandinaves ou des pays nouvellement entrés dans l'Union européenne est également en hausse en 2006-2007. Le programme permet également d'étudier dans certains pays non membres de l'UE comme la Turquie, la Norvège ou encore l'Islande. En 2006-2007, 307 étudiants français sont ainsi partis en Turquie. Disposant d'un budget croissant, le programme Erasmus s'étend progressivement. Depuis le 1er janvier 2007, 679 établissements d'enseignement supérieur en France sont titulaires de la Charte universitaire Erasmus

Voir la page internet

Lisez le texte et expliquez les objectifs du programme Erasmus.

Les capitales européennes de la culture

La manifestation "Capitale européenne de la culture" donne aux villes européennes l'opportunité de présenter pendant environ un an un programme culturel, mettant ainsi en valeur la richesse, la diversité et les caractères communs aux cultures européennes. Tout au long des vingt dernières années, la manifestation a connu un grand succès en termes de retentissement médiatique et de développement culturel et socioéconomique des villes concernées.

Lille Capitale européenne de la Culture en 2004

 Lille,"capitale européenne de la culture" en 2004.

Lille,"capitale européenne de la culture" en 2004.

En 2004, Lille est choisie par le Parlement européen pour devenir pour un an "capitale européenne de la culture". C'est l'occasion pour les responsables municipaux de faire valoir une image positive de la ville et d'attirer de nouveaux touristes.

11 jan 2005
02m 08s
Fiche (03014)

Qu'est-ce qu'une "capitale européenne de la culture ?" voir le texte. Quels sont les avantages attendus ?

Regardez le film sur Lille 2004. Quel est, selon ce reportage, le principal avantage retiré par Lille en 2004 ?

Préambule du traité établissant une constitution européenne, 2004

S'INSPIRANT des héritages culturels, religieux et humanistes de l'Europe, à partir desquels se sont développées les valeurs universelles que constituent les droits inviolables et inaliénables de la personne humaine, ainsi que la liberté, la démocratie, l'égalité et l'État de droit.

CONVAINCUS que l'Europe, désormais réunie au terme d'expériences douloureuses, entend avancer sur la voie de la civilisation, du progrès et de la prospérité, pour le bien de tous ses habitants, y compris les plus fragiles et les plus démunis ; qu'elle veut demeurer un continent ouvert à la culture, au savoir et au progrès social ; et qu'elle souhaite approfondir le caractère démocratique et transparent de sa vie publique, et œuvrer pour la paix, la justice et la solidarité dans le monde.

PERSUADÉS que les peuples d'Europe, tout en restant fiers de leur identité et de leur histoire nationale, sont résolus à dépasser leurs anciennes divisions et, unis d'une manière sans cesse plus étroite, à forger leur destin commun.

ASSURÉS que, "Unie dans la diversité", l'Europe leur offre les meilleures chances de poursuivre, dans le respect des droits de chacun et dans la conscience de leurs responsabilités à l'égard des générations futures et de la planète, la grande aventure qui en fait un espace privilégié de l'espérance humaine.

Traité établissant une constitution pour l'Europe, Rome, 2004

Le texte du préambule de a constitution parle des : "héritages culturels, religieux et humanistes de l'Europe" En quoi sont-ils le fondement de l'Europe ? D'après ce texte, quel rôle doit jouer la culture européenne ?

Question de synthèse : Reprenez vos réponses et rédigez une synthèse