parcours pédagogique

La mort de Léopold Sedar Senghor

Anne-Laure Cano - Enseignante de français langue étrangère à l'Alliance Française de Cambridge (Royaume-Uni).

Présentation

Ce parcours a été réalisé sous l'égide de M. Vincent Gleizes, Institut français du Royaume-Uni

Léopold Sedar Senghor meurt le 20 décembre 2001, à l'âge de 95 ans. Son œuvre littéraire autant que sa carrière politique symbolisent son attachement à la francophonie mais aussi à la défense de ses racines africaines.

Niveau (CECR) : B2

Objectifs Linguistiques

  • Rapporter un discours au passé (imparfait/plus que parfait/conditionnel).

Durée estimée de l'activité

  • Compréhension globale : 10min – Travail par deux puis mise en commun. Visionnage du document sans le son. Formulation d'hypothèses sur le sujet du reportage et présentation du personnage principal.
  • Compréhension détaillée : 25 minutes – Travail a deux puis mise en commun. Visionnage du document avec le son pour répondre a des questions, compléter des phrases, trouver des définitions. Exercice sur le discours indirect
  • Production : 25min – Travail en binôme. Présentation à l'oral d'un auteur marquant de la littérature francophone africaine ou antillaise.

Analyse du document

Compréhension globale

 Mort de Léopold Sedar Senghor

Mort de Léopold Sedar Senghor

Leopold Sédar Senghor meurt le 20 décembre 2001, à l'âge de 95 ans. Son oeuvre littéraire autant que sa carrière politique symbolisent son attachement à la francophonie mais aussi à la défense de ses racines africaines.

20 déc 2001
01m 46s
Fiche (01683)

Note : Le document est à regarder en mode plein écran pour cacher le titre.

Regardez le document sans le son jusqu'au plan n°10.

A deux, faites une liste de ce que vous voyez.

D'après vous, quel est le sujet du reportage ?

Regardez la fin du document (toujours sans le son).

Présentez en quelques mots le personnage principal de ce reportage. (réponse à l'oral)

Compréhension détaillée

 Mort de Léopold Sedar Senghor

Mort de Léopold Sedar Senghor

Leopold Sédar Senghor meurt le 20 décembre 2001, à l'âge de 95 ans. Son oeuvre littéraire autant que sa carrière politique symbolisent son attachement à la francophonie mais aussi à la défense de ses racines africaines.

20 déc 2001
01m 46s
Fiche (01683)

Interrogez votre voisin sur son auteur préféré, le dernier film/livre vu/lu, ses projets etc. Rapportez ses réponses à l'écrit.

Regardez les 14 premières secondes du document : Plan n°1.

(Préciser au préalable la date de diffusion de ce journal télévisé).

Qu'annonce le journaliste ?

Retrouvez les dates importantes de la vie de Senghor mentionnées dans le reportage.

  • Naissance
  • Retrait de la vie politique
  • Il est le premier africain à entrer à l'Académie Française

Complétez les phrases :

  • Il revendiquait sa .................................... mais ne rejetait pas sa culture occidentale.
  • "Toute ma vie, j'ai essayé d'enseigner à mon peuple le sens de la mesure, le sens de la complémentarité, le sens du ....................................................."

Choisissez la définition qui convient le mieux.

Négritude :

  • Ensemble des valeurs culturelles et spirituelles des Noirs.
  • Caractère permanent et fondamental de quelqu'un, d'un groupe, qui fait son individualité, sa singularité.

Métissage culturel :

  • Action de mêler, de mettre ensemble des substances diverses, de les réunir en un tout.
  • Influence mutuelle de cultures différentes en contact les unes avec les autres.

Transformer les phrases en suivant le modèle suivant

  • "J'ai toujours voulu devenir acteur" dit Pascal.
  • Pascal disait qu'il avait toujours voulu devenir acteur.

"la Négritude est la simple reconnaissance du fait d'être noir". a dit Léopold Sedar Senghor.

"J'écris en français mais j'ai toujours senti, voire pensé en négro-africain. Je suis devenu un métis culturel".

"Je déchirerai les rires Banania de tous les murs de France" déclara-t-il.

"Toute ma vie, j'ai essayé d'enseigner à mon peuple le sens de la mesure [...]."

"J'amènerai le Sénégal à l'indépendance puis je prendrai ma retraite politique".

Production

Faites une présentation orale d'un auteur marquant de la littérature francophone africaine ou antillaise

Aidez-vous des vidéos "Jalons pour l'histoire du temps présent" suivantes :

 Patrick Chamoiseau et la créolité

Patrick Chamoiseau et la créolité

Patrick Chamoiseau, écrivain martiniquais, est l'héritier d'Aimé Césaire et d'Edouard Glissant. Lauréat du prix Goncourt en 1992 pour Texaco, il s'efforce de promouvoir la richesse culturelle et linguistique des Antilles grâce au concept de "créolité".

15 nov 1992
03m 02s
Fiche (04552)
 Edouard Glissant et l' "antillanité"

Edouard Glissant et l' "antillanité"

Edouard Glissant, héritier spirituel d'Aimé Césaire, développe le concept d' "antillanité" qui lui permet de souligner la richesse de la culture martiniquaise qui a su mêler les apports culturels des civilisations européenne et africaine.

06 fév 1957
03m 26s
Fiche (04566)
 Aimé Césaire, poète de la négritude

Aimé Césaire, poète de la négritude

Aimé Césaire, poète et homme politique martiniquais défend le concept de négritude. La société antillaise doit assumer l'héritage des esclaves africains et exprimer avec fierté cette part de son identité qui se traduit notamment dans la langue créole.

28 oct 1990
01m 26s
Fiche (04549)

Pour aller plus loin

 Sommet de la Francophonie à Dakar

Sommet de la Francophonie à Dakar

Des sommets réunissent depuis 1986 les principaux chefs d'Etats de la Francophonie. Ils permettent la conclusion d'accords communs de coopération. L'un d'eux se tient à Dakar en 1989, avec l'annulation de la dette de certains pays africains par la France.

25 mai 1989
01m 59s
Fiche (01689)
Le premier rapport du Comité pour la mémoire de l'esclavage

Le premier rapport du Comité pour la mémoire de l'esclavage

Le premier rapport du Comité pour la mémoire de l'esclavage adopte la date du 10 mai comme journée de mémoire de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions. Il préconise parallèlement un meilleur enseignement de cette histoire.

12 avr 2005
01m 21s
Fiche (04559)