parcours pédagogique

Quatre résistants entrent au Panthéon

Fabrice Grenard - professeur agrégé d'Histoire-géographie, lycée Olympe de Gouges (Noisy-le-Sec, 93).

Présentation

Le fil directeur de ce parcours consiste à comprendre la dimension exceptionnelle des trajectoires de quatre personnalités (Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion, Jean Zay) dont les engagements en faveur de la Résistance et de la République ont valeur de symbole, expliquant la décision du président de la République François Hollande de les faire entrer au Panthéon en 2015.

Place dans le programme

  • Troisième > Histoire : La vie politique en France : Effondrement et refondation républicaine (1940-1946)
  • Troisième > Histoire : Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement
  • Première > L et ES > Histoire : La guerre et les régimes totalitaires : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement
  • Première > S > Histoire : La guerre et les régimes totalitaires : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement
  • Première > L et ES > Histoire : La République, trois république : Les combats de la Résistance et la refondation républicaine
  • Terminale > L et ES > Histoire : Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale
  • Terminale > S > Histoire : Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale
En savoir plus

Ce parcours est prioritairement adapté à la thématique de la Seconde Guerre mondiale, puisque le point commun de ces quatre personnalités, qui entreront pour cette raison ensemble au Panthéon, est leur engagement résistant. Il est donc possible de l'utiliser à chaque fois qu'un enseignant est amené à aborder la question de la Résistance française entre 1940 et 1944, notamment en classe de Troisième ou de Première des sections générales. Il apparaît surtout au cœur du premier thème du programme de Terminale (toutes filières générales) concernant « l'historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France », permettant de comprendre les enjeux de mémoire qui se cristallisent autour de la question de la Résistance, sa place dans la mémoire collective et le débat public, les enjeux que soulève la panthéonisation de ces quatre personnalités qui incarnent des formes différentes d'engagement résistant.

Problématique

Le Parcours amène à s'interroger sur le sens de l'engagement résistant, qui constitue le point commun aux quatre personnalités envisagées, en insistant notamment sur les valeurs communes défendues dans la Résistance mais aussi la diversité des parcours de ceux qui ont pu s'engager dans la Résistance : chacune des personnalités présentées avait une culture et engagement politique différent avant la guerre. En évoquant des trajectoires entières, cela permet aussi de souligner des continuités entre les années d'avant-guerre, la période de la guerre proprement dite, mais aussi l'après-guerre, qui a pu permettre à ceux qui avaient survécu de continuer leur combat et leur engagement.

Objectifs didactiques et pédagogiques

S'ils ont été réalisés à des années différentes, les quatre reportages proposés relèvent tous de la même nature : il s'agit de reportages réalisés dans le cadre d'un journal télévisé, permettant en quelques minutes de souligner l'ensemble de la trajectoire des personnes concernées et d'expliquer le sens et l'importance de leur engagement. Pour les élèves, ces reportages peuvent donc être l'occasion de solliciter les capacités suivantes :

  • Distinguer les différents types de supports utilisés pour la construction du reportage : images et documents d'archives, interview de témoins ou d'historiens, représentation d'un lieu symbolique ayant joué un rôle dans l'histoire du personnage évoqué...
  • A partir de la variété de ces supports, faire preuve d'esprit critique sur les conditions de production d'un document télévisuel (par exemple pour le reportage sur Jean Zay, le témoignage de sa fille ne va pas être de la même nature que celui des historiens sollicités par le réalisateur).
  • Sélectionner et hiérarchiser les informations, en ciblant par exemple les moments de rupture et en établissant une chronologie des moments importants de la trajectoire évoquée.
  • Etablir des comparaisons et mettre en relation les différents reportages afin de relever les points communs mais aussi les différences entre chacune des trajectoires proposées. Cette mise en relation peut donner lieu à la réalisation d'un schéma de synthèse ou d'un tableau récapitulatif.

Séance pédagogique

La séance de travail doit plutôt s'intégrer à la fin du thème sur la Résistance ou celui sur la Mémoire de la Seconde Guerre mondiale car la compréhension des reportages nécessite des clés de lecture que doit donner le cours.

Visionner les vidéos puis répondre aux questions

 Jean Zay, un symbole de la République emprisonné par Vichy et assassiné par la Milice

Jean Zay, un symbole de la République emprisonné par Vichy et assassiné par la Milice

A l'occasion du 60e anniversaire de sa mort, l'inauguration d'une plaque commémorative sur sa maison natale à Orléans permet de revenir sur la trajectoire de Jean Zay, avocat, ministre de l'Education nationale et des Beaux-arts sous le Front populaire, emprisonné par Vichy en 1940 et assassiné en 1944 par la milice.

10 déc 2004
06m 18s
Fiche (06107)
 Pierre Brossolette, héros et martyr de la Résistance française

Pierre Brossolette, héros et martyr de la Résistance française

Un reportage diffusé au journal télévisé à l'occasion du 25e anniversaire de sa mort revient sur la trajectoire et les engagements de Pierre Brossolette, journaliste et homme de radio, militant socialiste, qui joua un rôle crucial dans le développement et l'organisation de la Résistance française.

22 mar 1969
04m 54s
Fiche (06105)
 Les combats de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, de la Résistance à ATD-Quart monde

Les combats de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, de la Résistance à ATD-Quart monde

Décédée en 2002, à l'âge de 81 ans, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, nièce du général de Gaulle, fut tout au long de sa vie une femme engagée. Résistante précoce en 1940, déportée en 1944, elle mena après la guerre un combat contre la misère et la pauvreté.

15 fév 2002
02m 10s
Fiche (06100)
 Une figure de l'engagement au XXe siècle : Germaine Tillion

Une figure de l'engagement au XXe siècle : Germaine Tillion

Agée de 93 ans, l'ethnologue Germaine Tillion revient dans une interview pour France 2 sur les différents combats qui ont jalonné sa vie : la Résistance, la dénonciation de l'univers concentrationnaire nazi, son engagement contre les dérives du stalinisme ou contre la torture en Algérie.

26 déc 2000
02m 59s
Fiche (06103)

Premier temps A partir de chaque reportage, établir une rapide chronologie récapitulant les principaux événements qui ont pu jouer un rôle important et qui ont constitué des moments cruciaux dans la trajectoire des quatre personnes concernées.

Second temps Répondez ensuite pour chacune des quatre personnes aux questions suivantes.

Quelles formes d'engagements ont-elles pu développer avant le début de la Seconde Guerre mondiale ?

Quels sont les facteurs qui les amènent à s'opposer au gouvernement de Vichy, à l'Occupation allemande, et à entrer en Résistance ?

Quelles actions chacune de ces personnes ont-elles développé dans le cadre de la Résistance ? Quel a été leur rôle dans la Résistance ?

Dans quelles conditions ces personnes ont-elles été arrêtées ? Quelles ont été les conditions de leur détention ?

Pour les personnes qui ont survécu à la guerre, de quelle façon ont-elles ensuite prolongé leur engagement résistant ?

Troisième temps Réaliser une synthèse autour du sujet suivant :

Dans quelles mesures les trajectoires de Jean Zay, Geneviève Anthonioz de Gaulle, Germaine Tillion et Pierre Brossolette en ont fait des symboles de l'engagement résistant ?

Pistes d'exploitation

L'ordre des vidéos proposé permet de respecter une certaine dynamique chronologique : l'engagement de Jean Zay a été plus important avant la guerre, Pierre Brossolette s'est surtout distingué entre 1940 et 1944 mais n'a pas survécu à la fin de la guerre, tandis que l'engagement de Geneviève de Gaulle et Germaine Tillion s'est poursuivi après 1945.

A partir du moment où les trajectoires proposées concernent des exemples particuliers, et qu'il ne s'agit pas de personnalités ayant exercé des fonctions de premier plan, ce parcours permet davantage d'amener à réfléchir sur les thématiques abordées en cours et à les approfondir, plutôt qu'il ne permet d'entrer dans celles-ci pour dégager des éléments qui serviront à construire le cours.

La façon de faire travailler et réfléchir les élèves serait de leur donner une grille de lecture sous forme de questions avant de visionner les reportages. A la fin de chaque reportage, un temps de réflexion pourra être laissé afin de permettre de répondre à ces questions. L'objectif final consiste à trouver des éléments communs mais aussi des différences entre chaque trajectoire et à dégager des éléments explicatifs qui permettent de comprendre pourquoi les quatre personnalités concernées sont des symboles et méritent de rentrer au Panthéon.

Pistes pour l'enseignant

Ce contenu est uniquement accessible aux enseignants connectés à la version Intégrale via Eduthèque.

Sélection bibliographique

Pierre Brossolette

  • Guillaume Piketty, Pierre Brossolette, Un héros de la Résistance, Paris, Odile Jacob, 1998.
  • Eric Roussel, Pierre Brossolette, Paris, coédition Fayard, 2011.

Geneviève Anthonioz de Gaulle

  • Frédérique Néau-Dufour, Geneviève de Gaulle Anthonioz : l'autre de Gaulle, Paris, Cerf, 2004.
  • Geneviève Anthonioz de Gaulle, La Traversée de la nuit, Paris, Seuil, 2001.

Germaine Tillion

  • Nancy Wood, Germaine Tillion, une femme mémoire, d'une Algérie à l'autre, Paris, éditions Autrement, 2003.
  • Germaine Tillion, A la recherche du vrai et du juste, à propos rompus sur le siècle, Paris, Seuil, 2001.

Jean Zay

  • Gérard Boulanger, L'Affaire Jean Zay, La République assassinée, Calmann-Lévy, 2013.
  • Olivier Loubes, Jean Zay, l'inconnu de la République, Paris, Armand Colin, 2012
  • Jean Zay, Souvenirs et solitudes, Paris, Belin, 2011.

On peut également se reporter au discours prononcé par François Hollande pour justifier le choix de ces quatre personnalités sur le site de l'Elysée .

Sur un sujet proche

On peut également consulter le parcours Le Panthéon ou la République en quête de modèles .