parcours pédagogique

Les chemins de l’Afrique : images et constructions des représentations à travers le prisme des médias occidentaux (1958-2010)

Philippe Couannault, Lycée Voltaire, académie d’Orléans-Tours

Présentation

Ce parcours a été réalisé dans le cadre du partenariat entre l'Ina et le festival Les médiatiques - Orléans 22/28 février 2016.

Ce parcours vise à présenter la vision des Européens et, plus particulièrement, celle des Français, sur le double processus d’émancipation politique et économique des anciennes colonies d’Afrique. Il évoque aussi les limites de ce processus en mettant l’accent sur les problèmes liés à la fragilité des régimes démocratiques mis en place. Il exploite une petite partie de la collection des Jalons consacrée à l’Afrique et qui compte à l’heure actuelle (2016) 122 documents.

Place dans le programme

  • Terminale > L, ES, S > Géographie : Mondialisation et dynamiques géographiques des territoires
  • Terminale > L, ES, S > Géographie : Dynamiques des grandes aires continentales : L'Afrique : les défis du développement
  • Terminale > STMG - ST2S > Histoire : Décolonisation et construction de nouveaux Etats : L'Afrique subsaharienne, du milieu des années 1950 à la fin des années 1980
  • Terminale > STMG - ST2S > Géographie : La mondialisation : acteurs, flux, réseaux > Les migrations internationales
  • Terminale > STMG - ST2S > Géographie : La présence de la France dans le monde

L'accession progressive des anciens territoires colonisés à l'indépendance

Doc. 1 : Texte Loi-cadre Defferre de 56

Fac-similé du JO du 24/06/1956, consultable en ligne : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000692222


Ce texte législatif (n° 56-619) adopté par le Parlement le 23 juin 1956 constitue une étape importante dans le processus d'émancipation des territoires coloniaux en Afrique française. Elle prévoit pour l'ensemble des scrutins un suffrage désormais véritablement universel - avec un collège unique d'électeurs -, ainsi que des conseils de gouvernement composés de ministres désignés par les assemblées territoriales et présidés par un représentant de la République française, accompagné d'un vice-président africain. Ces conseils ne sont toutefois pas responsables devant les assemblées locales. Le contexte général troublé (fin de la guerre d'Indochine, début de l'enlisement de la guerre d'Algérie) explique en partie que le gouvernement, par la bouche de Gaston Defferre, présente la loi-cadre comme un octroi de pure générosité fait aux populations africaines.

Identifier les territoires concernés par ce texte législatif

Résumer les dispositions principales des articles 2 et 3

Doc. 2 : Installation d’un gouvernement autonome au Cameroun

 Installation d'un gouvernement autonome au Cameroun

Installation d'un gouvernement autonome au Cameroun

Conformément à loi-cadre Defferre votée l'année précédente pour l'AOF, le Cameroun évolue en avril 1957 vers l'autonomie grâce à l'élection d'une assemblée locale élue au suffrage universel et d'un conseil de gouvernement responsable devant elle.

29 mai 1957
44s
Fiche (01654)

Observez et décrivez la présence européenne lors de la cérémonie de remise des pouvoirs à l’Assemblée législative camerounaise. Que nous dit-elle de l’autonomie réelle concédée à cette occasion ?

Quel parti pris semble adopté par les Actualités Françaises dans la façon de couvrir l’événement ?

Dans quelle mesure le contexte international permet-il de comprendre cette initiative française ?

Un continent africain en quête d'une voie de développement

Doc. 3 : Première Convention de Lomé

 Première Convention de Lomé

Première Convention de Lomé

La Convention de Lomé I signée en février 1975 entre l'Union européenne et 46 pays d'Afrique, du Pacifique et des Caraïbes est une étape fondamentale dans la mise en place d'une coopération économique contractualisée et égalitaire entre Nord et Sud.

02 mar 1975
03m 39s
Fiche (01687)

En quoi consiste la convention de Lomé : pour les pays Afrique Caraïbes Pacifique ? pour les pays européens de la CEE ?

Quels éléments du reportage amènent à penser que les Européens pratiquent une forme d’autosatisfaction ?

Quelles réserves sont néanmoins émises ?

Doc. 4 : Les performances de croissance de l'Afrique

Source : Revue Macroéconomie et développement n° 18, Agence Française de Développement, Mai 2015. Consultable en ligne : http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/Macrodev/18-Macrodev.pdf

Dans quelle mesure ces tableaux permettent-ils de relativiser la portée de la convention de Lomé ?

Des régimes démocratiques qui restent encore fragiles

Doc. 5 : Investiture de Laurent Gbagbo en Côte-d’Ivoire malgré la défaite aux élections

L'investiture de Laurent Gbagbo comme président de la Côte d'Ivoire en 2010 malgré sa défaite électorale

L'investiture de Laurent Gbagbo comme président de la Côte d'Ivoire en 2010 malgré sa défaite électorale

D'abord déclaré perdant à l'élection présidentielle contre Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo est proclamé président de la Côte d'Ivoire le 4 décembre 2010. Il organise alors sa propre cérémonie d'investiture, au cours de laquelle il prononce un discours. Les tensions entre partisans de Laurent Gbagbo et d'Alassane Ouattara s'exacerbent à Abidjan.

04 déc 2010
02m 12s
Fiche (04937)

Pour évoquer les difficultés à faire respecter les principes démocratiques et la propension des présidents dictateurs à vouloir confisquer le pouvoir. (Pas d’élection présidentielle depuis 2005...)

Quelles sont les étapes de la cérémonie ? Que cherche à prouver ce reportage ?

Qu’est ce qui prouve que cette investiture n’est pas reconnue par les pays occidentaux et les organisations internationales ?

Quelle est la première action du président Gbagbo après son investiture ?

Quels sont les indices qui prouvent que cette cérémonie se déroule dans un contexte tendu à Abidjan ?

Doc. 6 : Une chaotique marche vers la démocratie

Graphique des changements de régime africains, pays par pays, entre 1950 et 2015, c'est-à-dire dans le cadre de la décolonisation et de la période postcoloniale ou néocolonialiste, selon le point de vue adopté.

Source : Manière de voir n°143, "L’Afrique entre Enfer et eldorado", oct-nov 2015.

Consultable en ligne : http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/afrique-democratie#&gid=1&pid=1

Doc. 7 : Notre-Dame de Yamoussoukro

Photo aérienne de la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, commandée par le président ivoirien Félix-Houphouët-Boigny, achevée en 1989 et consacrée par Jean–Paul II en 1990.

Source : Getty Images.

Consultable en ligne : http://www.gettyimages.fr/photos/notre-dame-de-yamoussoukro?embeddable=true&phrase=notre%20dame%20de%20yamoussoukro&sort=best&excludenudity=false


On note l’incongruité de cet imposant édifice, plus grand que le modèle original du Vatican, perdu à l’extérieur de la ville et ouvrant sur la brousse.

Le coût des travaux est estimé à 40 milliards de francs CFA (122 millions d'euros), soit 6 % du budget annuel du pays. Pour couper court aux polémiques, le président Houphouët-Boigny a répondu que l'édifice avait été financé sur sa fortune personnelle, ce qui malgré tout pose question...

Un tour de force dans un pays à majorité musulmane.

Le président s’est lui-même fait représenter dans un des vitraux aux côtés des apôtres.

Source : samadougou.com.

Consultable en ligne : http://samadougou.pagesperso-orange.fr/Yamoussoukro/img_vitrail1.html

A partir de l’ensemble des documents de la troisième partie, rédigez un texte pour présenter les différentes facettes des personnalités des chefs d’Etat évoqués. En quoi ces aspects sont-ils difficilement compatibles avec l’exercice d’une démocratie authentique ?

Conclusion

Etablir un bilan de l’évolution de l’Afrique depuis 50 ans, en faisant la part des acquis démocratiques et économiques et des carences actuelles.

Pour prolonger la réflexion à travers des productions audiovisuelles et enrichir le corpus, vous pouvez utiliser des vidéos d’actualité disponible sur Youtube, celle de la couverture média du sacre de Bokassa Ier en 1977 qui permet d’aborder la figure archétypale du dictateur, mais aussi des fictions comme Le dernier roi d’Ecosse de Kevin Mc Donald (1997) ou Le Crocodile du Botswanga de Fabrice Eboué et Thomas Ngijol (2013).

Pour aller plus loin

D’autres documents Jalons sont consultables sur ce thème : un reportage à Fria sur l’avenir économique de la Guinée après sa décision de ne pas adhérer à la Communauté française en 1958 et les incertitudes que cette décision semble occasionner, le sommet de la francophonie à Dakar de 1989 évoquant l’annulation par la France de la dette des pays africains les plus pauvres, d’autres vidéos sur les troubles en Côte-d’Ivoire sous le régime du président Gbagbo...

 L'avenir de Fria après la proclamation de l'indépendance de la Guinée

L'avenir de Fria après la proclamation de l'indépendance de la Guinée

15 oct 1958
37s
Fiche (01655)
 Sommet de la Francophonie à Dakar

Sommet de la Francophonie à Dakar

25 mai 1989
01m 59s
Fiche (01689)
 Combats de rue à Abidjan menés par les partisans d'Alassane Ouattara

Combats de rue à Abidjan menés par les partisans d'Alassane Ouattara

29 mar 2011
03m 05s
Fiche (05807)
 Réactions de joie des partisans d'Alassane Ouattara après l'arrestation de Laurent Gbagbo

Réactions de joie des partisans d'Alassane Ouattara après l'arrestation de Laurent Gbagbo

11 avr 2011
03m 01s
Fiche (05808)

Enfin, pour un état des lieux intellectuel et spirituel de l’Afrique et les perspectives qui s’offrent à un continent en mutation, on consultera quelques passages du dernier ouvrage de Felwine Sarr, Afrotopia (2016), auteur et économiste sénégalais.