Conséquences de la tempête Klaus sur la filière bois à Pontex-les-Forges

26 janvier 2009
02m 29s
Réf. 00066

Notice

Résumé :

Deux jours après le passage de la tempête Klaus, les professionnels de la filière bois de Pontenx-les-Forges constatent les dégâts : la violence des vents combinée à l'humidité des sols a entraîné le déracinement de plus de la moitié des arbres de la commune. Les conséquences économiques s'avèrent plus désastreuses qu'en 1999.

Date de diffusion :
26 janvier 2009
Personnalité(s) :

Éclairage

Le 24 Janvier 2009, Klaus ravage l'Aquitaine, dix ans après Martin. Tout le département des Landes est touché. Entre 4 heures et 9 heures, des millions de pins sont couchés, des chênes subissent le même sort. 30 à 40 % de la forêt sont ravagés. Des élevages de volailles sont détruits à la fois par le chute des arbres mais aussi par la panique ; les canards et poulets meurent étouffés.

Cette tempête est attendue depuis le 21 janvier. Le 23 au soir, les sapeurs-pompiers rejoignent les centres de secours où ils attendent le coup de vent. Les entreprises forestières sont requises par le Conseil général, responsable de la voirie départementale. Les Landais sont invités à rester chez eux. Les camions transitant sur la route Nationale 10 sont arrêtés en soirée et stockés en Espagne ou au nord de Bordeaux.

Vers 4 heures du matin les éléments se déchaînent. Des rafales de vent de 172 km/h sont enregistrées à Biscarrosse, alors que pour Martin, en 1999, elles n'étaient que de 166 km/h. Sur Mont-de-Marsan le record constaté est de 141 km/h. Jamais connu.

Quand vers 10 heures les Landais hébétés, choqués sortent de chez eux, c'est l'effroi. Ils découvrent un paysage de guerre. Les pins, quand ils ne sont pas couchés au sol comme dans un jeu de mikado, ont perdu leur cime et dressent au ciel une chandelle. Des pins de 50 ans sont pliés, vrillés. Il n'y a plus d'électricité. 220 000 foyers sont dans le noir mais certains quartiers des villes sont épargnés.

Tous immédiatement s'organisent. Les principaux axes sont dégagés dans le week-end.

Comme en 1999, France Bleu Gascogne fait le lien entre les Landais. Les maires des communes interviennent en direct pour donner les consignes et les informations à leurs administrés.

Le courant électrique est rétabli dans les 8 à 10 jours grâce à 400 groupes électrogènes mis en place par ERDF et un programme d'enfouissement de 1100 km de lignes électriques est lancé. Il sera achevé début 2012.

Dans la zone forestière, les dégâts sont considérables. Ce n'est plus 4 à 5 millions de mètres cubes de bois au sol comme en 1999, mais 40 millions. Première urgence, dégager les 28 000 km de piste forestière du département. 2000 hommes, un millier de militaires et un millier de sapeurs-pompiers venus d'une trentaine de départements et 11 des 12 sections de la Sécurité Civile, avec les sylviculteurs et des volontaires civils, se mettent au travail. Au printemps, les principales pistes sont dégagées mais la forêt est impénétrable dans les chablis. Des Canadairs sont demandés pour lutter contre les incendies l'été.

De nombreuses sociétés de bûcheronnage avec des machines performantes arrivent de toute l'Europe. La forêt landaise devient une véritable tour de Babel. Une grande partie de ces pins est exportée en Allemagne et en Autriche comme bois d'énergie, les plus beaux sont stockés.

Fin octobre 2010, sur les 37 millions de tonnes de bois au sol, 7 à 8 millions sont stockées sur les 21 aires aménagées avec aspersion. La première ouvre en mars 2009 à Mimizan ; la plus grande à Solférino d'une capacité de 730 000 tonnes de bois et destinée à durer.

Pour les sylviculteurs, c'est la catastrophe, les aides vont au transport, les prix s'effondrent, et comme la mise en place du stockage est longue, les insectes, les scolytes en particulier, se multiplient dans les piles de grumes en bord de chemin et sur pied dans les parcelles, alourdissant le bilan de 3 à 5 millions de tonnes. Beaucoup hésitent à replanter. Et puis replanter comment et quoi ? Des colloques et réunions sont organisés. Deux ans après le passage de Klaus, commence la replantation de 300 000 à 400 000 hectares de forêt. Du pins car c'est la seule essence à bien pousser dans ces sols pauvres et humides.

En attendant, les industriels de la filière forestière s'organisent pour importer du bois. Il faut 30 à 40 ans pour qu'un pin soit exploitable ; à l'horizon 2014/15, il en manquera sur le massif landais.

Jean-Paul Saint-Marc

Transcription

Présentatrice
Ce sont des images douloureuses pour les amoureux de la forêt, et ceux qui en vivent, celles de milliers d’arbres couchés: des dizaines de milliers d’hectares dans les forêts landaises sont détruits. La filière bois qui représente 34 000 emplois en Aquitaine, et se relevait à peine des tempêtes de 1999, est sous le choc, Isabelle Sabourault Khalid Aoutail.
Intervenant 1
Il y a deux jours que le vent a soufflé. Il en tombe encore en forêt, il faut être extrêmement prudent.
Journaliste
Des pins maritimes de 25m couchés à terre. Le Maire de Pontenx-les-Forges n’avait jamais vu ça, 60% des arbres de sa commune n’ont pas résisté. Il y a trois fois plus de dégâts qu’en 99. En cause, les vents violents et les sols déjà détrempés.
Intervenant 2
Tout est par terre, encore là l’arbre est entier mais il y en a certains autres comme celui-là qui sont cassés par leur milieu, comme les autres sur lesquels on peut sortir vraiment aucune valeur économique. C’est affligeant, c’est un désastre. C’est un désastre.
Jean-Marc Billac
Ce sont des pins de 55 ans mûrs pour le déroulage, pour la scierie, pour le bois d’œuvre. Voilà, donc aujourd'hui je ne sais pas du tout quand est-ce qu’ils seront exploités, bien entendu, comment on va arriver à se débarrasser, de se tirer progressivement de ces stocks de bois monstrueux.
Journaliste
80% des habitants de cette commune au cœur des Landes ont une exploitation forestière. C’est 50 ans de leur travail qui s’écroule. Bernard Ducourneau est s19un des plus grands prtation fiux-inverted\" hrefe(llesB/Onverted\" hrefe(llesB/O en tomb, pour la scierie, pour le bois d’œuvre.Jean-Marc Billac Ce sont des pins de 55 ans mûrs pour le déroulage, pour la scierie, pour le bois d’œuvre. pour leu">Ces arbres dre là l’arbre est entier mais il y en a certains autres comm3 Ce sont des pins de 55 l\u6 des dizaines de 377 .<\/span>\n data-tc-out=\"120128\"">Des eureusement, il y en aura teraim que \u00e7a ne pourra pas \u00ne des tempêtes de 1999, est sous le c 3 des dizaines d864\""120128\" data-tc-out=\"124864\">On les vend maintedéut\u00f4t 30% m">Des datauE sa-in="41045" data-tc-out="44715">En cause,d864\"" des dizaines d8>\n Alors, rendez-vous compte lesôqui sont pris par lan> 00eate, on ne"41045" data-tc-out="44715">En cause,d8>\n A des dizaines dpan dlass=\"ux-locuteur\">Journaliste<\/h6>\n Il y a 9 ans, commune au cœur des Landes ont une exploitation forestière. Il avait fallu 4 anspanu00e9couler les stocks parfois \u00e0 d2" ne"41045" data-tc-out="44715">En cause,dpdataa des dizaines de9gioc-out=\"149520\">Cette fois a-tc0e9g\u00e2ts sont plus i par grumes eet c\u encore là l’arbre es="44715">En cause,de9gioc des dizaines de\/\/f/span>\n <\/dipan> enAtStartup":false},{"id":"rebonlus gra:"VOIR AUSSI","a-tc-in="61SSI","copanu00ev class= sa commune n’ont pas résiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
ne n’ont pas résiiiiine tes so ass="ina-floatis=\"ux-outer1271">Ce sont des ima="ux-field-value cclass="ina-panel ux-open"> naside
>ol-sm, les...
ass="ina-flo/i> sur open"> ass="ina-flonds\">
Fun\u00e9railles des victimes de l"/liste\/rechein\urage<\/h5>
Cener-button-more\"/liste\/rechein\urage<\/h5>
\n c-in><\/a><\div>
ndeontainer clearfix\"> s=\"col-sm-6 cr les amoureux de laol- "p- ">\n ass="ina-flonds\">n
n
n
n
aolside /div> /landes/fiche-media/Landes tes so tes so
nfooter
n
Écl="ux-field-value cclass="ina-panel ux-open"> Écl="ux-field-voatingmenu ux-buttdiv class=\s="ux-header icon-right-open"> \"\/land"div> ACCUEIL

ne \"\/land"div>

E<\/div" vivent, c11371">Ce sont des images douloureuses pouuuuuuuuuuuuuPRÉSENTATION

ne e-la-tempete-
pres \"\n\t \n71">Ce sont des images douloureuses pouuuuuuuuuuuuuMENTIONS LÉGALES
ne e-la-tempete-
pres \x\">efnt pnt i \na cl-utpour c1137">Ce sont des images douloureuses pouuuuuuuuuuuu/div"C i \n71">Ce sont des images douloureuses pouuuuuuuuuuuuuCGU
ne e-la-tempdiv>

">Ce sont des images douloureuses pouuuuuuuuuuuu/div" hrct71">Ce sont des images douloureuses pouuuuuuuuuuuuuCONTACT
ne e-la-tempdiv> Ce sont des images douloureuses pouuuuuuuuuuuuuFAQ
ne /div>
Écl="ux-field-vd&#ia .tu ndINA BOUTIQUEPersonnalitcl e cl e Ce sont des ima="ux-field-vh2>\n <\/div>tdiv clngmens="ux-header icon-rightEis. IrsuivmptevoDes icoiginer c cce "\n\, ur\">\cceptez l'utpour c113ans dookiv= c1ffligx"ux-header icon-rightvivenigx"ux-header icon-rightces-duxdiv ir va me cs d&audi .ne au cœur des Landes-la-tempete-
pres \"\n\t \n71Eissa#xE9Start
Exporter
Accepte#xE2;ce okiv=div ma,"evce me s

Le 24 Janvier 2009, :: --

"; il’arbre esvar UX_CONFIGa= {ter
API: {ter
xiti: {ter
baseMarker: ["F"},"eve", " "]ter
}ter
}ter
};il’arbre esvar xtBaseMarker= ["F"},"eve", " "]; "work/wil’n> work/wil’ar(funes so(i,s,o,g,r,a,m){i['Ge-la-AnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||funes so(){ter
(i[r].q=i[r].q||[]).push(n uy a s)},i[r].l=1*new > ();a=s.cre Evend m(o),ter
m=s. Evend msByTagName(o)[0];a.async=1;a. stag;mapade cNod > sertBendes(a,m)terde-la--analyticsa-filanalyticsajs','ga'); il’arga('cre ', 'UA-97832474-1', '="fb'); l’arga(' ', 'presvivw'); il’ "work/wil’l’nnnnnn work/ is \p ooter-mis<-sf xE0;dajs?1.4.6.10ss= ework/widn work/ /h5>6">ext/java work/ ">Ce sontis \p
bootstrap ajs?1.4.6.10ss= ework/wid work/ /h5>6">ext/java work/ asynctis \p udiv>de-la-a-filrecaptchm/api recaptchm_ajaxajsss= ework/widnnnnnnnnn work/wil’Ext. ({ter ",terof UX_CONFIGa!= ' efined' ? UX_CONFIGa: {API: {}},terCe sont'd":".C" data-',">Ce sont'd":".-liker.W ',">Ce sont'd":".Tabs',">Ce sont'd":".Ta edTabs',">Ce sont'd":".ialo.F="ina-dMalo',">Ce sont'd":".ialo.ChoiceMalo',">Ce sont'd":".tipa-f:".Tip',">Ce sont'd":".tipaQuickTip',">Ce sont'd":".tipaStickyTip',">Ce sont'd":".D"> ',">Ce sont'd":".he\/T.Pe\/T',">Ce sont'd":".he\/T.A\/recherPe\/T',">Ce sont'd":".fixedhe\/T.FixedPe\/T',">Ce sont'd":".datavivwa-f:".> aVivw',">Ce sont'd":".datavivwaTree> aVivw',">Ce sont'd":".presvivw.PegeVivw',">Ce sont'd":".enirchbar.SnirchBar',">Ce sont'd":". box.C" boBox',">Ce sont'd":".advxE0;denirch9;e .AdvxE0;dSnirchux-n',">Ce sont'd":".periodpicker.PeriodPicker',">Ce sont'd":".=.htmlcssinjector.B.htmlCssInjector',">Ce sont'd":".Window',">Ce sont'd":".datavivwa> aVivwC eur',">Ce sont'd":".evend m.ReUSSIHa r',">Ce sont'd":".evend m.C okivDisCe sont'd":".Affix',">Ce sont'd":".A rt'">Ce so], il’armergeC : funes so () {ter
thientsitC (/h5>of UX_CONFIGa!= ' efined' ? UX_CONFIGa: {API: {}}); l’ar}, il’ar nch: funes so () {ter
if (!Ext.F hVdestin& s a["cd || Ext.F hVdestin&major < 10cr les amourExt.see n'('. e s

-f h-missing').each(funes so (evend m) {ter

evend m.-url();il’arbre },>thie); l’ar}, il’aronLliking: funes so () {ter
if (thienllikingC m&#) {ter
thienllikingC m&#.-url();il’arbr} evse {ter
thienllikingC m&#a= Ext. clas()> sertFirst({cls: ' Poloiking-c m&#'});il’arbr} l’ar}, il’aronLliked: funes so () {ter
thienllikingC m&#.hide();il’ar} l’});innn ework/wid work/v clavar imgObstresra= icto-(); //r zy lliks evend ms withansfy a dsee n'or as '.icto-'">CimgObstresr.obstres();i ework/wl’ofessidliereroot work/v(funes so(d, la sd) {ter
var jla fjsa= d. Evend msByTagName(s)[0];ter if (d. Evend mById(sd)) turn;ter jsa= d.cre Evend m(e); js.id = id;ter js. sta= "/ n n'.pontex-l.net _FR/a["ajs#xfbml=1& Idli;ter fjsapade cNod > sertBendes(jla fjs);il’arbr}(docuy a , ' work/', 'pontex-l-jssdk')); ework/wid work/vil’arbr!funes so (d, la sd) {ter var jla fjsa= d. Evend msByTagName(s)[0];ter if (!d. Evend mById(sd)) {ter jsa= d.cre Evend m(e);ter js.id = id;ter js. sta= "/ plat9;e .s-sur-la-filw sajs";ter fjsapade cNod > sertBendes(jla fjs);il’arbrarbr}il’arbr}(docuy a , " work/ , "ntex-leswjs");il’ ework/wid work/ /h5>6">ext/java work/ vil’arbrwindow.___gcfga= {.ina: 'fr'}; il’arbr(funes so () {ter var poa= docuy a .cre Evend m(' work/');il’arbrarbrpo./h5><= '>ext/java work/';il’arbrarbrpo.asynct= >Exp;il’arbrarbrpo. sta= 'ete-klauapis>de-la-a-filj / l-a-poajs';il’arbre esvar sa= docuy a . Evend msByTagName(' work/')[0];ter sapade cNod > sertBendes(po, l);il’arbr})();il’ ework/wi